Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 2 781 fois
  • 6 J'aime
  • 3 Commentaires

La rousse apres l'orage

Chapitre 1

Erotique

Nous somme restés, un très long moment dans les bras l’un de l’autre. Pas besoin de chercher à comprendre le pourquoi du comment de cette rencontre. Elle était en vacances, il lui restait 3 semaines et nous les avons passées ensemble. Nous ne nous sommes pas quittés un seul instant durant cette période alternant l’amour et les baignades, une fusion sexuelle sans précédent pour moi, pour nous. Il me reste des souvenirs de Chevronne clairs et nets.


Et comme vous semblez avoir envie d’en savoir plus ...

Après cette longue conversation dans la voiture le beau temps est revenu et je suis sorti pour nous installer un nid avec la couverture dans cette belle nature aride. Je la contemple en faisant cela tout aussi nu moi même. Elle me regarde et constate que mon état d’excitation revient. Deux jolis pas d’élan très athlétiques et elle me saute au cou, se tenant de ses jambes nouées autour de ma taille. Elle se frotte un instant sur mon sexe raide, je sens que sa moiteur la fait glisser sur moi. Et en m’embrassant goulument elle m’introduit en elle. Doucement mais fermement elle m’englouti en entier. Tout en continuant ce baiser fougueux elle reste ainsi avec moi tout au fond d’elle. Légère et bien accrochée, je me sens si bien comme cela que nous sommes partis se promener ainsi au milieu de cette lande. A chacun de mes pas elle effaçait le mouvement de ses reins et me faisait glisser en elle. Je baignait dans l’eau du vert de ses yeux quand notre jouissance nous enleva.


Une autre fois après un longue promenade au soleil nous sommes de retour chez moi.

"Chevronne, je voudrai être sur d’avoir gouté chaque millimètre de ton corps !"

"Comment vas-tu faire ?"

"Tu es en sueur, ton odeur est partout. Je vais te saupoudrer de poudre glace !"

Méticuleusement, je projette partout sur son corps le nuage de poudre sucrée et fine. Elle semble couverte de givre. Il a fallu longtemps mais j’ai léché soigneusement tout le sucre, me régalant de son gout si riche, si enivrant ! Ses pieds, ses orteils, ses aisselles ces endroits si sensibles lui provoquent des fous rires terribles. Mon exploration ne pouvait se terminer ainsi.

Pour les endroits plus sensibles c’est le miel qui m’est tombé sous la main. Nous nous en sommes enduits, dans notre position préférée, tête-bêche. Elle allongée sous moi cramponnée de ses bras autour de mes épaules et de ses jambes autour de ma taille. Elle me serre si fort que j’ai du mal à respirer, tantôt m’engloutissant avidement complètement tantôt le lapant comme une petite chatte.

D’un solide coup de rein elle me retourne comme au catch, passe au dessus de moi et m’immobilise remontant mes jambes pour ne pas laisser une seule goutte de miel. Mon sexe gluant de miel glisse entre ses seins pendant qu’elle m’explore. Je m’abandonne ainsi à ses mains et me laisse glisser dans une explosion de plaisir.


Il y a tant d’autres fois, douces et fortes, des éblouissement, des feux d’artifice. Mais cela je le garde pour moi, n’insistez pas ...

Diffuse en direct !
Regarder son live