Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 046 fois
  • 51 J'aime
  • 0 Commentaire

la route des landes est longue et enuyeuse, par georges

Chapitre 1

Erotique

La route des landes est longue et monotone, c’est du moins ce que je pensais jusqu’à hier…….

En début d’après midi je dois rencontrer un client à Biarritz, au Campanile de Parme, je pars de bonne heure au petit matin, hier soir j’ai oublié de faire le plein, je m’arrête donc à la dernière station avant l’auto route, je vais payer, en sortant de la caisse, au moment de monter dans ma voiture un couple arrive en courant et me hèle

  - Monsieur, monsieur, excusez nous de vous importuner, mais vous n’iriez pas ver l’Espagne par hasard??

  - Heuuu, non, enfin … si, je vais à Biarritz exactement ….

  - Ha! Super, c’est là que nous allons, ce serait sympa si vous pouviez nous emmener… la voiture de mes parents vient de tomber en panne, ils attendent la dépanneuse, et pendant ce temps nous nous devons récupérer des clés avant midi …

Rapidement, je les observe… finalement ils sont tous jeunes…. Elle, dix huit vingt ans, brune, magnifique, vêtue d’une tunique très courte, du genre celle que met Annie, ma femme, mais avec un jean, ou alors elle ne met que la tunique, sans rien dessous, le soir à la maison quand elle a décidé de m’exciter, à moins que cette fille ai un mini short dessous?? Je ne peu pas voir…. Ses jambes sont magnifiques, les cuisses aussi puisqu’elles sont visibles!! En haut, j’aperçois le soutien gorge, en dentelle bleue et blanche, bien rempli, le jeune homme, sans doute cinq ou six ans de plus, brun aussi, une bonne tête, pas du genre à vous sauter dessus!! Mais sait on jamais … bof, ils ont une bonne bouille, allez …

  - Hé bien écoutez, pourquoi pas ….mais par contre, il n’y a qu’une place disponible à l’arrière, vous allez être obligés de vous séparer….Posez votre sac à dos à coté de vous sur les colis

Tout en parlant, je ne puis détacher mon regard de cette poupée adorable… je la détaille de haut en bas…. Je suis peut être père de famille, mais pas de bois!!!

  - Ho, ce n’est pas grave…. bébé, tu vas monter devant à coté du monsieur ….

  - Si tu veux minou …..

Quand je dis que je ne suis pas de bois, çà se confirme!! Je commence à bander, la fille vient de monter dans la voiture, sans se soucier si sa robe est bien tirée vers le bas… résultat, ses cuisses sont découvertes jusqu’en haut, çà n’a pas l’air de la gêner, à tel point qu’elle se déchausse, et ramène ses talons à ses fesses, entourant ses jambes de ses bras, là, c’est sur, elle n’a qu’un string assortit au soutien gorge

  - Minou, j’ai froid….

Tu m’étonne!! Habillée comme çà le matin de bonne heure, il fait frais, la petite chatte doit avoir froid!!

  - Je vais te réchauffer bébé…

Il commence à lui masser les épaules et les bras, j’appuis sur le bouton pour chauffer son siège, une minute plus tard…

  - Minou!! J’ai les fesses au chaud!! C’est super, elle est bien cette caisse!!

  - Là vous avez les boutons pour régler votre siège….

  - Haaa, Ouiiiii!!

Elle commence à incliner son dossier, bascule sa tête en arrière pour embrasser son amoureux, sa poitrine est tendue à bloc, le soutien gorge menace de céder!! Elle se relâche, ses genoux s’écartent, tout en ayant un œil sur la route, je matte entre ses cuisses, sa vulve est visible, tendue elle aussi sous le fin tissus, sa n’arrange pas mon érection!! Je ne peu m’empêcher d’y poser une main, je masse un instant ma bitte ….je les entend parler à voix basse, la fille me jette des regards malicieux, ils rient doucement, les mains du garçon s’égarent sur les seins offerts, une bretelle tombe, puis l’autre …les doigts cherchent à se glisser sous le tissu pour titiller les tétons dardés, ooouuu!! Çà devient chaud!!

Ce petit corps est d’un érotisme hurlant, J’ai de la peine à maintenir ma vitesse, je me retiens pour ne pas lui mettre une main entre les cuisses… je dois constamment doubler les nombreux camions présents ce matin, les coups de klaxon commencent à fuser, alors je me range sur la file de droite, entre deux camions, çà n’échappe pas au garçon qui me dit:

  - Vous avez raison, c’est plus prudent….

Ils recommencent à parler entre eux à voix basse, mais cette fois je tends, l’oreille…..

  - Minou, tu es fou… il ne voudra peu être pas, tu te rends compte ce que tu me demande….

  - Bébé, il faut savoir ce que tu veux, il y a deux mois tu étais pucelle et tu m’as dit que tu voulais combler les lacunes qui te manquaient en matière de sexe, ne va- t-on pas chez tonton Olivier pour çà?? Alors un peu plus tôt ou un peu plus tard…..et puis quelque chose me dit que tu ne va pas être déçue ….

  - Bonn….je vais essayer, mais j’ai les miches …

Elle finit de baisser son siège entièrement, fait un demi tour sur elle-même, pour se retrouver les jambes ouvertes vers son compagnon, la tête vers moi ….’Minou’ commence à glisser ses mains entre les cuisses de ‘bébé’, une de ses petites mains vient timidement se poser sur l’énorme bosse de mon pantalon, ma queue étant libre dessous, je ne porte jamais de slip, voyant que je ne suis pas hostile, elle s’enhardie, une tache humide se forme sur mon futal, elle cherche maintenant le zip de la fermeture, une fois la braguette ouverte elle y glisse sa menotte, pour lui faciliter la manœuvre je repousse mon siège en arrière afin qu’elle ai de l’aisance pour la suite que je devine ….. elle se saisie de mon membre et pousse un cri de surprise …

  - OOHH!! Minou!!!! Elle est énorme!!! Je ne fais pas le tour …..Je ne peu pas la sortir!!!

D’un geste je défais la boucle de ma ceinture, et défais le bouton qui libère d’un coup le ‘monstre ‘ qui fait un bond à l’air libre.

  - Oh là là!! Même sur des revues je n’en ai jamais vu de si grosse et longue … je ne vais pas pouvoir l’avaler …

  - Si bébé ouvre bien grand la bouche, même si tu ne prends que le gland c’est bien ….je vais enlever ta petite culotte pour te lécher en même temps ….suce la cette belle queue chérie.

La chaleur de sa bouche enveloppe mon gland, une seconde je ferme les yeux ….

Le camion qui nous suis n’arrête pas de faire des appels de phares, un panneau indique une aire de repos, je vais sortir avant de provoquer un accident!!

Je me retrouve sur un immense parking comme il n’en existe que sur cette route, de nombreux camions y sont garés pour effectuer leur pose, je poursuis un peu plus loin dans un chemin forestier à l’ abri des regards, je coupe le contact …. Les mâchoires dilatées elle me suce avec application, je lui caresse la nuque elle geint doucement tandis que son compagnon lui déguste son abricot, je me lance à leurs demander

  - Et si nous descendions, j’ai une couverture dans le coffre ….

  - Oh, très bien!! Tu veux bien bébé??? Nous serons plus à l’aise

Elle lâche ma bitte pour acquiescer.

  - Huuumm, Ouiiiii!! Ma petite chatte a faim!!

A l’extérieur de grandes fougères sont les bienvenues, nous y serons bien cachés, tant pis, j’en écrase quelques unes pour étendre la couverture, je reste à genoux à un bout, je leur laisse l’initiative pour la suite ….

La jeune fille sans pudeur se met entièrement nue, incroyable de beauté et de fraîcheur, une pose à faire bander un troupeau d’ânes, les seins arrogants, les cuisses ouvertes laisse voir son petit trésor orné de quelques poils bien taillés, je résiste à nouveau pour ne pas lui sauter dessus, son compagnon l’imite.

  - Vous ne vous déshabillez pas monsieur??

  - Georges …

Son regard va d’une queue à l’autre

  - Georges… voilà mon ami et moi, avons un gros phantasme, minou a envie de me voir prise par un inconnus et vous êtes bien monté si j’en crois ma mâchoire!!, houa... tu as vu minou, elle fait le double de la tienne… mais rassure toi, chéri ta queue me va très bien!!! Mais elle ne va pas rentrer dans mon ventre?? ….Tenez Georges, mettez un doigt dans mon minou …vous voyez comme il est petit??

  - Détrompe toi bébé, une chatte est très souple, sur le moment elle va se déformer, mais très vite elle va reprendre sa forme habituelle ….çà te dis d’essayer??....

  - Tu crois que je n’aurais pas mal???

  - Mais non, au contraire ….

  - C’est vrais qu’elle est impressionnante, regarde comme il bande …je n’ai pu mettre que le gland dans ma bouche.

Sa fente fait à peine cinq centimètres de long, rien que mon doigt rencontre une sérieuse résistance, alors ma bitte ….son compagnon me dit:

  - Allongez-vous Georges, bébé tu va t’asseoir à califourchon sur son torse, quand tu te sens prête, à toi de jouer ….

Obéissant, je m’allonge ma queue plaquée sur mon ventre arrive au dessus de mon nombril, Bébé est obligée d’écarter largement les jambes, elle s’assied sur mon ventre, sa moule est en contact avec la base de mon défonce cul, elle s’y frotte longuement pour s’habituer à ce membre qui va l’ouvrir inexorablement …. Maintenant elle se soulève sur un pied, je vois sa chatte ouverte par la position, elle se saisit du monstre de chair, se frotte à nouveau les lèvres humides de sa chatte avec mon gland qui suinte d’excitation ….puis elle s’immobilise …enduit mon gland de sa salive, et cherche la faille, la bouche ouverte par l’appréhension elle se laisse descendre d’un cran, sa petite moule prend peu à peu la forme d’un O parfait calqué aà la grosseur de l’intrus,

  - Minou, que c’est gros çà force … mais je n’ai pas mal …

  - Pèse un peu plus sur lui, il va entrer….

    - Oui, vient m’embrasser, je veux te sentir à mes cotés quand je serais pleine ….allez, j’y vais … Huuuummmm

Je suis de prés l’introduction, la bitte disparaît lentement dans ce jeune corps, soudain elle stops l’effort, je sens que je suis arrivé au fond de sa gaine vaginale, mais il en reste encore plus de cinq centimètres dehors…elle reste en équilibre sur un pied

  - Ca y est bébé?? Elle est entrée jusqu’au bout?? Fait voir … non, si tu n’a pas mal appuie encore, Georges bougez un peu pour voir …

  - Laisse moi faire, j’ai l’habitude, je vais lui rentrer jusqu’aux couilles, elle va crier, mais de joie!!

Je la soutiens par les fesses afin qu’elle ne fatigue pas, puis doucement, travaillant avec mon bassin, je ressors au trois quarts ma bitte luisante de mouille, et je repars à l’assaut de cet écrin étroit, je viens de gagner deux centimètres, accrochée au cou de son chéri elle geint pour l’instant d’appréhension ….je recommence l’exercice, à chaque fois je gagne du terrain, plus que trois centimètres à pénétrer et elle sentira mes couilles sur son petit cul.

  - OOOOHHHHH, chéri, il me défonce … elle arrive à mon nombril, il en reste encore beaucoup à entrer ??? AAAAHHHHH çà commence à me faire du bien, quelle bitte!! Je suis écartelée, il frotte sur mon clito, à chaque va et vient mes chairs sont entraînées … je sens que je vais jouiiiiirrrr, minou serre moi fort.

Je ne tiens plus maintenant je force son bassin vers le bas, moi aussi je vais bientôt décharger, limé comme çà mon gland est à vif!!

Voilà! Çà y est mes poils frottent sur les siens, j’accélère le rythme, çà coulisse bien, elle commence elle aussi à se démener sur ma queue en hurlant, puis c’est l’apothéose, nous jouissons tous les deux.

  - Ouiiiii je suis défoncée …….je jouiiiiiiiiiii minooouuu, je vais m’évanouir!!!

La fille exténuée se laisse tomber sur mon torse, mon foutre mélangé à sa mouille coule sur mes couilles et entre mes fesses, la chatte n’est pas assez grande pour tout contenir, lentement un flot visqueux s’évacue,

Tout à coup mes yeux se portent derrière, quatre types sont là, ils matent en se masturbant, je fais des efforts désespérés pour avertir ‘minou’, enfin il me regarde, je lui fais signe ‘derrière’.

Là, je suis surpris, au lieu de leurs signifier de dégager, il fait signe d’avancer sans bruits, deux des mecs viennent de chaque cotés la bitte à la main, surprise la fille pousse un petit cri.

  - Suce bébé, profite de cette occasion qui nous est donnée, tonton va être surpris de tes progrès!!

Docile elle empoigne les deux bittes qui sont à hauteur de sa bouche, et, l’une après l’autre elle les suce méthodiquement, tandis qu’elle reprend ses va et vient sur ma queue, je n’ai pas débandé….mais je veux en finir, l’heure tourne!! Alors je reprends le contrôle et lui donne de puissants coups de bitte dans le ventre, elle s’accroche aux membres de ces messieurs!! Ses cris hystériques vont faire venir d’autres gars, il faut qu’elle jouisse maintenant, j’allonge une main pour lui passer derrière les fesses, je cherche son petit trou, très serré lui aussi!! Il est tartiné de liquide visqueux mon doigt s’enfonce jusqu’à la dernière phalange.

  - Minou !! Il m’encule avec son doigt!!... il me fait partir, c’est trop …AAAAAAAHHHHH, Ouiiiiiiiiiii baisez moi!!!!!!!

Je ne me retiens plus, je lui balance ma purée dans son petit con tout neuf, le trop plein fuit du petit con et coule sur mes couilles, du sperme tombe sur moi, les deux gars qu’elle suçait viennent de jouir eux aussi, j’ai faillis en avaler moi aussi!!

Puis lessivée, elle se laisse tomber sur moi cherchant ma bouche, je réalise trop tard que la sienne est pleine de foutre, tans pis je ne fais pas la fine bouche!! Nos langues se bousculent dans un baiser passionné, ‘j’ai beaucoup aimé ce que tu m’as fait, je ne t’oublierais jamais ‘me murmure- t- elle

Après un rapide nettoyage des sexes, improvisé avec une bouteille d’eau que j’avais dans le coffre nous sommes repartis, elle a réussi à se caser à l’arrière pour s’asseoir sur les genoux de son compagnon et se faire baiser, l’œil toujours rivé au rétro, j’ai rebandé de plus belle, alors je me suis servis de ma main ….

Ce jour là j’ai raté mon rendez vous!!!!!!!

Diffuse en direct !
Regarder son live