Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 30 536 fois
  • 30 J'aime
  • 0 Commentaire

ROX

Chapitre 1

Inceste

(Viol)


Je m’appelle Roxanne et peut être avait vous lu mes autres histoires...Cette histoire départ d’une situation véridique et vécut que j’ai légèrment modifié pour votre plaisir...


22 ans ! Quel age ! je me souviens encore des magnifique moments passé avec mes amis qui sont maintenant dispersé dans tous le pays. Je me souviens aussi d’une expérience très mal vécu mais que j’apprcécie maintenant. Ce soir la je rentrais d’un concert amical d’un chorale du coin, je conduisais plein phare et pleine vitesse. J’habite en studio, un garage en sous sol, mon studio au 12eme. Je rentre dans le garage noir et froid. J’ai peur, je sais bien que le coup classique du garage s’est dépassé et pourtant j’ai peur. Je sors, je ferme ma voiture rien ne se passe, sauvé ! Je cours vers l’ascenseur (en panne) je monte alors les escalier le plus rapidement et le plus silencieusement possible.

Et j’aperçois sur une plate forme intermédiaire des escaliers trois jeunes plus jeunes que moi, c’est sur, 18ans 19 ans mais pas plus. Le tailleur court que je porte les attire ou peut être qu’autre chose les attire. Il me saluent et me laisse passer hisoitre de bien mater mon string au passge en baissant la tête, je ne dis rien je poursuis ma route c’est alors qu’une main m’attrape par le pied je trébuche et je me rattrpa , à demi courbé dans les escalier par la rampe, tout va très vite une main se glisse devant ma bouche et me maintient fermemant le visgae évitant tout cri une seconde passe du cable éléctrique entres les barreaux de la rampe et me ligote les mains, une troisieme me déchire ma jupe, mon chemisier et mon string...J’ai du sparadrap sur la bouche je hurle mais rien y fait le premier arrivent me touche et m’adresse la parole: ’Tu sais quoi ? tu es mignone et tu es passé au mauvais moment dans l’escalier. Mais comme on n’est pas méchant on va te laisser une chance: On Allume la lumière de l’escalier dès qu’elle s’éteint, cette lumière a une minuterie de trois minute avant de s’éteindre, pendant les trois minutes on va juste te toucher mais pas te pénétrer mais si tu jouis avant que la lumière s’éteignent on te saute comme une chienne toute la nuit.’

Si tu a compris hoche la tête, je n’avais pas le choix et j’affirmais. La lumière s’éteignit, ils la rallumèrent et s’acharnèrent sur mon sexe, je sentais des doigt, des langues sur ma chatt,e mon clito, mes seins, je n’avais que 22 ans et ce genre d’expérience ne m’étais jamais arrivé, je n’avais connu que des rapports sexuels ’normaux’ tout en moi se reveillait, ma foune s’ouvrait de plus en plus, mes tétons durcissait et les gars ne s’arrêtais pas...tenir dans ces conditions est impossible, je finissais par être très exité involontairment et je me tortillais dans tous les sens sur cette rampe , sans prévenir j’atteignit un orgasme si fort que toute ma mouille recouvrait le visage d’un de mes agresseurs.

J’aim ça m’at il dit....mais toi tu a passé ton moment de bonheur. Il ont tous sortit leur engin et se sont mis à me défoncer dans tous les sens, double pénétration et autre, ils se branlaient sur moi, m’ammener leur queues vers mon visage me regardait en train d’hurler derrière le sparadrap...Impossible je jouis inutilement trois fois encore et eux une fois bien prêt se vidèrent sur mes cheveux et mon dos. c’étais répugnant, ça collait de partout, ça puait, j’avais très mal au vagin et à l’anus, je n’en pouvait plus de supporte les coups saccadés. Ensuite ils prirent ma veste, seul vêtement intact et s’essuyèrent le bout dessus ils m’ont sourit et me détachèrent, je me suis évanouit sur le sol la tête contre les marches. Nue et souillé.

Diffuse en direct !
Regarder son live