Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 069 fois
  • 15 J'aime
  • 0 Commentaire

ROX

Chapitre 3

Divers

(Epilation)

Je m’appelle Roxane mais c’est tout ce que vous saurez de moi...

Je tiens a précisez que cette histoire est un fantasme jamais accompli.


Comme toutes les personnes voulant paraître sexy et à la page tournant dans la vingtaine, j’apprécie un sexe féminin assez épilé de façon à ne percevoir qu’un infime carré de soie...

J’ai pris rendez-vous récemment avec mon salon de beauté habituel, mais par un malheureux contre temps je lui demande de me prendre le jeudi soir pas trop tard. L’esthéticienne accepta en me précisant que je viendrai avant l’heure d’ouverture...Pourquoi pas ?

Jeudi venu, j’arrivais avec déjà de l’avance (!) au salon, sans problème l’employée m’ouvrit. A l’aise je me déshabillais et m’allongeais sur le lit à disposition. Les jambes, naturellement entre ouverte la peau légèrement humide du a la chaleur étouffante de l’après midi. Vint alors une dame ou demoiselle, je lui donnais trente voir trente cinq mais dont le visage imposait et cachait certainement un caractère autoritaire.

Elle s’approcha et m’attacha les pied avec une fine cordelette sur les extrémités du lit, je me mit fortement à protester mais elle me répliqua qu’elle ne me connaissait pas, ni mes réactions, ni mes reflexes à la douleur et que pour éviter tout coup ou mouvement maladroit elle préférait utiliser ces cordes.Je n’étais pas en avance alors...

Elle commença ensuite à m’étaller un crème apaisante sur le sexe.Puis se dirigea vers le récipient rempli de cire derrière moi.C’est alors que sans faire attention elle me prit mes deux mais me les lia au extrémité du lit et me baillona maladroitement en m’enfoncant un bout de serviette qui trainait.j’ai failli étouffer. Je protesté vivement connaissant déjà ces intentions perverses.Elle me dit qu’une femme comme elle avait acquis une si longue expérience qu’elle pourrait me faire jouir ou non, dans deux ou dix minute, quelle controllait mon orgasme. Elle commença par me caresser le clitoris puis elle enfonça ses doigt couvert de crème. Elle se courba légèrement approcha son visage et sortit sa langue pour accompagner ses caresses. Je ne tenais déjà plus au bout de quelques secondes, je ne suis ni pucelle, ni vieux jeu, j’vais donc l’habitude (si on peut dire) impossible de me controller ne tennat plus je me mit à gémir et elle s’arrêta net. J’en voulais pas parce que j’aimais ça mais parce que lorsqu’on se masturbe ou qu’on baise on a toujouts un moment de 5 à 6 secondes ou tout vient, le jus monte et s’apprête et lorsqu’il est monté il descend tout doucement et qiu’on a l’impression dav’oir raté quelque chose. Le sexe ouvert, trempé , les membres tendu je me débatttais et je l’implorait du regard pour qu’elle finissent Malheureusment cette chienne me desserra largement une main ce qui me laissait assez libre de mouvement et immédiatement, alors quelle partait e dirigeait ma main vers mon sexe pour finir...Mais encore plus chienne elle m’avait laissé juste ce qu’il fallit pour me toucher le nombril j’étais la a forcer sur la corde pour obtenir jouissance et ,elle me regardait riant aux éclats, je tentais veinement de tirer sur la corde. Finallement au bout de trois minutes d’enfer je me détachais perdant mon principale objectif déçu sans envie.


Ce n’est qu’en rentrant chez moi que je me mis à la recherche du plaisir en solitaire pour essayer de reproduire cette scène...

Diffuse en direct !
Regarder son live