Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Lue 2 519 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Sacrée Tatiana -b

Chapitre 1

Hétéro
2
1

Cette histoire m’ai arrivé il y a 1 an...


Tatiana est amie d’enfance, brune aux cheveux mi-longs avec des yeux d’un bleu perçant et une physionomie des plus attirante. Je m’entendais bien avec elle il m’arrivait souvent d’aller avec elle en discothèque, sans plus. Je la respectais et les nos relations ne dépassaient pas le cadre amical. Suite à une rupture avec son petit ami, elle me proposa d’aller dans l’une des discothèques de la région nantaise, histoire de se changer un peu les idées. J’accepta comme à l’habitude son invitation.


Le soir venu je passe la prendre chez elle et la découvre habillé comme jamais je ne l’avais vu auparavant. Elle portait une brassière moulante qui s’arrêtait au-dessus du nombril et qui mettait bien en valeur son anatomie. Elle portait également une petite jupe noire qui oscillé au gré du vent. Ce n’était pas dans ces habitudes de s’habiller de la sorte, mais je n’allais pas m’en plaindre. Je me disais qu’elle voulait sûrement attirer le regard de l’un de ces gars célibataires qui passent leurs week-ends en boîte pour trouver une fille...


Je n’étais jamais venu dans cette discothèque auparavant et l’endroit semblait mort, tout comme le DJ qui passait des vieux tubes de l’été passé. La soirée s’annonçait mal, nous étions tous deux assis à une table sirotant un Malibu en regardant les autres danser. Tatiana s’approcha de moi et me dit qu’elle souhaitait rentrer chez moi pour finir la soirée. J’accepta cette alternative vu l’ambiance qui régnait.


Une fois chez moi nous nous sommes installé dans la cuisine et je lui proposa un verre. Elle aimait le Beleys, un alcool à base de crème de café. J’avais justement acheté dernièrement une bouteille de cet alcool et lui servit un verre. A mon grand étonnement elle but son verre rapidement et me demanda aussitôt de lui en resservir un autre. Je voyais bien qu’elle était bien partie pour boire une bonne partie de la bouteille. J’étais amusé de la voir boire, racontant n’importe quoi. De mon côté je faisais semblant de me servir autant d’alcool qu’elle. Elle ne se doutait pas que je ne buvais quasiment rien, je voulais voir comme elle se comportait sous l’emprise de l’ivresse, qui sais elle pourrais me surprendre... Elle était si belle, si craquante dans cette situation là. Tati avait avec une ? moustache ? de crème au-dessus de ses lèvres, comme lorsque l’on boit un verre de lait. Je passa, comme une caresse sensuelle, mon index lentement sur ses lèvres à fin de lui ôter. Là elle s’arrêta de parler et pris mon doigt et commença à le sucer langoureusement. Ce geste ne m’a surpris qu’à moitié et était sûrement les prémices d’une bonne soirée en perspective... Pendant qu’elle suçait mon doigt elle se caressait les seins en passant son autre main sous sa brassière. Ma queue gonflait sous mon pantalon et crevait de désir. Elle retira sa brassière et se malaxa les seins devant moi, en les léchant de temps à autre. Je sortis ma queue raide et commença de petits mouvements de branle. La vision mon sexe l’excitait encore plus, elle se leva et se déhanchait devant moi tout en faisant glisser sa jupe. Elle se remit assise sur la chaise et posa sa jambe gauche sur la table de la cuisine tout en se caressant le minou, sous sa culotte. Elle m’offrait ainsi ce spectacle paradisiaque, ma bite en mouillé de plaisir. Elle se rapprocha de moi et commença à jouer avec mon sexe, à me caresser les couilles. Je la stoppa un instant pour aller chercher un préservatif. Elle enfila le préservatif sur ma queue dur et commença à me sucer. Elle me donnait des petits coups de langue sur le gland et enfilait ma verge au plus profond de sa gorge. Un vrai régal. J’étais prêt à exploser et l’arrêta dans son travail, cela aurait été dommage d’en rester là. Je lécha ses seins fermes et remonter de temps en temps pour l’embrasser tout en la caressant son petit abricot qui avait du être rasée il y a très peu de temps. Sa chatte était humide et ruisselait de désir. Je ne me suis pas fait prier, je l’ai mise sur la table, ôta sa culotte et enfila mon pénis en elle. Tatiana poussait des petits cris à chaque déhanchement de rein. Je pétrissais ses seins tout en la ramonant. De temps à autre je sortais ma bite et tapotais son clito. Elle se mis assise sur la table, passa ses bras autour de moi et enlaça sa langue avec la mienne. Tati me susurra à l’oreille qu’elle voulait que je la prenne par derrière. ? Encules-moi s’il te plait ? me fit-elle. Je n’avais jamais eu l’occasion de sodomiser une fille et je trouva l’occasion vraiment bienvenue. Elle se retourna, le cul cabré et ses seins plaqué sur la table. Je me branlais, regardant son beau petit cul qui n’attendait plus que moi. Je passa un puis deux doigts dans son anus affin qu’elle puisse recevoir plus facilement ma queue. J’introduisis mon membre lentement et il n’a pas fallu longtemps avant que son anus se fasse à la grosseur de mon sexe. Tatiana hurlait de plaisir et moi je prenais autant de plaisir qu’elle. Je sentais la sève montée et dégagea rapidement mon sexe de son cul pour le présenter face à elle. J’ôta le préservatif, me donna quelques coups de branle et déchargea de grandes giclées de foutre sur son visage, jamais je n’avais connu une telle jouissance. Tati était recouverte de sperme et souriait en me regardant...


Malheureusement maintenant elle est à nouveau avec un petit ami et une telle soirée ne risque plus de se reproduire. En tout cas cette soirée reste un agréable souvenir... et puis vive le Beleys !!!

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder