Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 668 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

SaGa

Chapitre 1

Divers

Tout a commencé lorsque mes parents ont décidé de partir pour deux semaines en France pendant l’été, nous laissant, ma s?ur Marie et moi, seuls et chargés de garder la maison dans un minimum d’ordre. J’avais 19 ans alors que ma s?ur venait récemment de fêter son 17ième anniversaire. Marie et moi nous entendions bien, mais sans plus. Je ne savais à proprement parler rien de sa vie. C’est fou comme souvent on connaît mal ceux qui vivent proche de nous. Pour ma part, je travaillais dans un petit café du quartier à la plonge. Ma s?ur, elle, passait son temps devant la télé, dans la piscine ou chez des ’ amis ’.


J’avais décidé de commencer cette première semaine en force par une sympathique beuverie à la maison, invitant mes deux meilleurs copains Jean et tumescence. Je demandai à ma s?ur si le fait la dérangeait. Elle me répondu qu’elle-même avait prévu quelque chose, soit d’inviter son amie Camille à regarder un film. Dans mon souvenir, cette Camille était absolument charmante, cela dit, je n’avais jamais vraiment eu l’occasion de lui parler... Ma s?ur et moi conclûmes que les deux activités pouvaient être réalisées sous un même toit. Après cet accord de principe (plutôt rare entre un frère et une s?ur vous me l’accorderai), l’image du visage angélique de Camille, l’amie de ma s?ur.


Je débuterai cette saga en vous décrivant ma très charmante s?ur. Elle est relativement petite, mince, porte des cheveux noirs au épaule. Son beau petit corps gracieux se termine en pointe par de merveilleux seins ronds, enfin telles que je les devinais sous ses gilets moulants. Son amie Camille à plutôt ma taille, 5’10, blonde avec un visage limpide, des yeux bleus concipairs (qu’on-si-perd), un sourire à faire bredouiller un curé et enfin un corps tout en volupté ! Les deux formaient une jolie paire, physiquement différentes, mais possédant la même candeur.


C’est en allant chercher quelques bières au magasin que je rencontres Camille, se rendant joyeusement à la maison. Elle me sourie en me reconnaissant, je lui propose de m’accompagner dans mes emplettes. Elle accepte en disant qu’il n’y a jamais trop de bières ! Nous bavardons de quelques banalités en chemin, alors que je me perds littéralement dans ses yeux (regard qui tend souvent à descendre paresseusement). En rentrant dans l’épicerie, Camille se fait déshabiller des yeux par le jeune commis. Elle baisse les yeux avec fausse pudeur, le sourire pendu aux lèvres. Je me dirige vers la section ’ saoûlerie ’. Camille me suit de proche. Ayant repéré la boisson tant recherché, je me penche pour ouvrir la porte. Camille, toujours derrière moi me met les main sur le épaule pour contempler le résultat de mes recherches. Ce faisant, elle appuie son bassin sur le bas de mon dos. Je sent ce contact très intensément, tellement que me voilà pris d’une érection naissante. Me relevant, je cache maladroitement ma tumescence légère derrière la caisse de 24 sur laquelle mon choix s’était posé. Heureusement, par une concentration extrême ayant la croupe rebondie de Camille se dandinant devant mes yeux, je parviens à repousser l’afflux de sang engorgeant mon pénis. Je paye, et puis nous sortons, moi, sous le choc d’une tension sexuelle refoulée, elle, toujours le sourire pendus au visage, celui-ci commençant à me paraître de plus en plus coquin.


En arrivant à la maison, nous sommes accueilli par Marie, Jean et Dominic, assis sur le canapé du salon, bavardant, déjà chacun une bière à la main. Moi et Camille nous empressons de les imiter en envahissant les fauteuils encore vacants. Je demande à ma s?ur si elle n’avait pas prévu regarder un film, elle me repond qu’elle et Camille on, d’un commun accord, décidé de nous accompagner dans notre beuverie. Je regarde mes deux amis qui me rendre un regard éloquent. Tout deux sont franchement attirés par ma s?ur et Camille, ne les laisse pas froid non plus. La soirée s’annonce intéressante.


Nous bavardons ensemble pendant près d’une heure, j’ai l’occasion de faire plus ample connaissance avec Camille et mes amis en profite pour ’ entamer ’ ma s?ur, avec la subtilité d’une tondeuse à gazon. Après cette heure consacré à jaser et boire tranquillement, nous décidons de raviver la soirée à l’aide d’un petit jeu...


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live