Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 911 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

La Saint-Jean

Chapitre 1

Hétéro
2
1

Il commencais a faire noir et nous attendions le début du spectacle, il y avait un millier de personne au moins. Je vis soudain une jeune fille blonde, avec une poitrine superbe. Je commencai a bander aussitôt et a rougir aussi, tellement je fut pris par surprise, d`autand plus qu`elle remarqua la bosse dans mon pantalon que je cherchait a cacher tant bien que mal. Elle fit un sourire, ce qui me detendit et je m`approchai `elle au point de lui toucher avec mon épaule, elle ne broncha pas, au contraire elle frola son épaule contre la mienne comme une caresse invitante. Je lui passai la main derrière le dos et lui caressai celui-ci, elle fema les yeux à moitié. Je continuai de plus belle et je descendit jusqu`a ses fesses, elle me releva la main et elle vint se mettre derriere moi et m eplace la main sur son jeans <à la hauteur de sa chatte. J`eut une énorme frisson qui me parcourut le corps. Je lui flattait la sexe sur son pantalon et elle degageait tout ce q`elle pouvait d`énergie sexuelle. Je n`en pouvait plus, je la pris par la main pour l`emmener a l`écart derrière un batiment et nous nous embrassames comme deux bêtes, a s`en pêter les babines. Je parcourai la rondeur de ses seins et j`y introduit une main je ne sais comment et mon autre main alla directement dans sa petite culotte, jamais avant je n`avais eu un tel désir pour une fille, si violent et si puissant. Je sortit mon penis qu`elle s `empressa de mettre dans sa bouche. Elle me suca comme une débile a m`en pêter les couilles, elle ne se controlait plus et moi non plus, je jouissait comme jamais avant, je la relevai pour lui descendre son jeans et sa culotte, mais elle enleva tout au risque d`être vu, je lui enfilai ma queue dans son vagin mouillé comme une mare et je la sauté au plus profond d`elle même farouchement, sauvagement, elle criait a chaque coup que je lui donnait et plus elle criait plus je lui plantait mon dard au plus profind de son sexe. Dans un geste, je la retournai de bord et je la penchai en avant pour l`enculer, mon penis entrat d`un coup dans son petit trou brun et comme un coup de canon nous sommes venus comme des debiles, criant et gémissant. Je sortit ma queue et je finit d`éjaculer sur elle, je lui en mit partout ou je put, je voulait l`asperger de mon jus.


Maculer de sperme et ereinter par cet exercise je reconduisit ma compagne chez elle sans lui demander son nom,mais je connais son adresse, il ne me reste qu`a avoir un peu de courage pour la recontacter.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder