Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 890 fois
  • 232 J'aime
  • 2 Commentaires

Salon de massage naturiste

Chapitre 1

Erotique

Jérémy, c’est mon prénom, jeune homme à l’allure athlétique de 33 ans, cheveux bruns coupés très courts avec les yeux verts. Célibataire endurci à cause d’une timidité maladive, je m’efforce de garder l’espoir d’une future rencontre amoureuse. Pour essayer de gérer mon stress lorsque je suis en tête à tête avec une femme, j’ai tenté un rendez-vous dans un salon de massage naturiste. Bien évidemment, aucune prestation sexuelle dans cet établissement, d’après l’annonce que j’avais pu lire en entier. Ce jour-là, j’étais en repos, le travail m’avait fatigué et j’avais besoin d’un massage pour de la détente et de la relaxation. La prise de rendez-vous fut très facile, et les places de stationnement gratuites devant un immeuble dans un quartier chic. En revanche, il n’y avait pas d’enseigne visible, c’est sans doute pour la discrétion.

J’arrive donc à l’accueil, devant moi une sublime secrétaire:


— Bonjour, j’ai rendez-vous à 15 heures pour un massage.

— Oui c’est à quel nom ?

— Heu... Jérémy...


Elle regarda son registre et me regarda d’un air souriant.


— D’accord Jérémy, je vais prévenir Carole, c’est elle qui va s’occuper de vous. Montez au premier étage, et première porte à droite, elle vous attend.

— Merci.


En arrivant, sa porte était déjà entre-baillée, j’ai toqué 3 coups et une très belle femme vint m’accueillir. J’étais intimidé, sans trop savoir quoi dire. Elle portait un grand peignoir de bain, avec un visage de poupée. Elle devait avoir entre 35 et 40 ans.


— Bonjour je m’appelle Carole, vous êtes Jérémy ?

— Oui enchanté.

— Bien, voici la table de massage, vous pouvez déjà vous déshabiller, prenez votre temps.

— D’accord merci.

— Ensuite, je vais vous demander de prendre une douche, c’est le protocole.

— OK Madame.

— Non, c’est Mademoiselle, dit-elle en riant.


L’atmosphère se détendait petit à petit malgré mon anxiété sur cette expérience inconnue. Je me suis déshabillé et pris une douche comme convenu. Après m’être séché avec une serviette, je revins près de la table de massage, tout nu et angoissé.

La masseuse retira doucement son peignoir de bain, et là, ce fut un choc. Entièrement nue, donc déjà prête pour faire le massage, son corps était d’une beauté à couper le souffle. Une grosse poitrine bien lourde, un ventre plat, des hanches larges avec des fesses fermes et rebondies. N’importe quel homme aurait pu tomber amoureux. Je ne pus m’empêcher de regarder son bas-ventre. Un petit détail qui m’a beaucoup plu, c’est qu’elle n’avait aucun poil pubien. Apparemment, c’est la mode en ce moment de raser cette partie du corps, et je trouve ça très sexy.


— Allongez-vous, je vais commencer par vous masser le dos.


Je m’installais sur la table avec le cœur battant bien fort. Elle utilisa du gel de massage, qui me fit frissonner lorsqu’elle me l’étala sur la peau.


— C’est froid, désolé.

— Non ce n’est pas grave.

— Vous avez l’air tendu, n’ayez pas peur, tout va bien se passer. Vous avez des soucis dans votre vie ?

— Heu non, c’est parce que c’est la première fois que je viens, et j’ai un boulot stressant.

— Je vais mettre un peu de musique zen, cela vous aidera à vous détendre.


Elle mit une musique sensuelle et diminua l’intensité lumineuse de la pièce. Elle posa ses mains sur mon corps et me fit un massage comme jamais je n’avais reçu de la part d’une femme. C’était très agréable d’avoir les tensions accumulées dans le dos qui se dissipaient comme par magie.


Elle utilisait son corps entier pour me masser, la friction de son corps contre le mien était comme une symbiose entre elle et moi. Puis, après 45 minutes de massage, elle s’arrêta.


— Voilà Monsieur Jérémy, si vous le désirez, je peux vous faire maintenant une finition manuelle.

— Heu une finition manuelle ?

— Oui c’est un massage du pénis. C’est compris dans la prestation, mais qui est uniquement réservé aux clients qui ont été respectueux avec la masseuse.


J’étais évidemment très excité par cette proposition, je n’aurais pas cru avoir une chance pareille.


— C’est d’accord, j’accepte.


Elle commença à me masturber d’une main, en me regardant dans les yeux.


— Bien, j’aimerais savoir à quand remonte votre dernière éjaculation ?

— Heu, il y a trois ou quatre jours.


La masseuse était magnifique, ses seins bougeaient au rythme de ses gestes.


— D’accord, Jérémy, dès que vous en éprouverez le besoin, laissez-vous aller pour libérer l’énergie. Il n’y a pas de soucis, il y a tout le nécessaire pour s’essuyer, et vous pourrez prendre une douche ensuite.


J’étais au paradis, la voix douce et sensuelle de la masseuse me transporta dans un autre monde. Ses lèvres pulpeuses avec un rouge à lèvres écarlate étaient à croquer. J’avais envie qu’elle m’embrasse.

Elle accéléra la cadence avec sa main, cela devenait vraiment torride. Mon sexe était trempé par l’excitation, elle n’avait même pas besoin d’utiliser de lubrifiant.

J’avais comme une énorme envie de faire pipi, puis quelques gouttes de sperme sortirent, avant de laisser la place à plusieurs jets de sperme qui atterrirent sur mon thorax.

La masseuse se lécha les lèvres comme si elle avait envie d’y goûter. Elle pressa légèrement le gland afin de faire sortir les dernières gouttes.


— Voilà j’espère que ça vous a plu, dit-elle en essuyant le sperme.

— Oui c’était extraordinaire Mademoiselle Carole.


Après cette incroyable expérience, j’étais pleinement satisfait des services de ce salon de massage naturiste. J’ai découvert qu’il y avait d’autres masseuses, d’origines diverses, mais toutes sont d’une grande beauté et d’une grande gentillesse.

Diffuse en direct !
Regarder son live