Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 40 922 fois
  • 60 J'aime
  • 1 Commentaire

Sandra -c

Chapitre 1

Hétéro
60
5

L’anniversaire de ma femme arrivait à grand pas et je ne savais toujours pas quel cadeau je pouvais lui faire. En regardant la télévision le soir, elle me fit comprendre qu’un joli déshabillé lui ferait énormément plaisir. Je ne sais pas si elle l’avait dit par défit ou simplement pour m’embêter, mais en tout cas j’avais décidé d’aller voir le magasin de lingerie et de trouver quelques hoses qui puisse lui faire plaisir. Ce n’était pas la première fois qu’elle le disait et je savais parfaitement ce qu’elle voulait, alors profitant de mon passage en ville, je m’arrêtais en face du commerce et entrait afin d’acheter son cadeau.


A peine entré, la vendeuse vint vers moi pour me demander ce que je désirais. Mes choix étaient orientés vers une série de déshabillés qui étaient assortis avec un joli porte-jartelle. Mais je n’étais pas tout à fait sur de la taille de ma femme, certe elle était mince, une taille trop petite et ce serait la catastrophe. En toisant la vendeuse, je me rendis compte qu’elle était de la même taille et qu’elle était assez courtement vètue. Aussi quand elle me demanda la taille de ma femme, je lui répondis ’à première vue, elle doit avoir la votre. Mais je ne suis pas sure que ces modèles soient très facile à porter pour une soirée intime’. Ce sentant mise en doute sur ses compétences de vendeuse, elle me retorqua ’Mais vous savez c’est ce que je porte à longueur de journée. Voulez-vous que je vous montre ?’ Là, à mon tour j’étais mis au défit. J’ai accepté, et elle m’emmena dans l’arrière boutique, dans une petite pièce prévue pour les essayages éventuels. Elle commenca à se déshabiller doucement comme pour faire une sorte d’ambiance. Elle retira son chemisier, puis d’un coup elle fit voler sa jupe plus loin sur une chaise. Elle était exactement comme je pensais avec les vêtements que je voulais prendre.


Le temps de comprendre ce qui se passait, elle vint sur moi, m’enlaca et me dit ’voyez-vous même comme votre femme pourra-être désirable.’. Elle mit sa main sur mon pantalon, et la bosse qu’elle sentait dessous ne pouvait pas la tromper. Mon sexe était en érection, se blotiisant sur moi et déboutonnant mon pantalon, elle glissa la main dans mon slip et frotta mon pénis sans le brusquer. La sensation fit le reste. Nous nous embrassames dans un élan de tendresse et puis à mon tour je lui mis la main sur sa toison, elle était toute mouillée. Alors me mettant à genoux, je l’ai embrassée puis léchée quelques moments. Alors elle m’arrêta et me demanda ’ Retirez mes bas, cher Monsieur, vous verrez comme ils sont eux aussi faciles à enlever’. En effet les attaches partaient facilement, et je pris tous mon temps pour les enlever une à une. Une fois les bas enlevés, elle me releva, elle pris mon sexe dans sa main et le mit à sa bouche. Là, du bout de la langue elle me fit quelques petits massages puis l’enfonca dans sa bouche et aspira avidement.


Lorsque l’orgasme arrivait, elle arretait attendait quelques secondes puis recommencait, c’était terriblement sensuel. Ensuite, se fut mon tour de lui faire de l’effet, je lui léchais les seins, je descendais jusqu’au nombril, pui remontais. Au dernier tour, je descendais jusque son entre jambes et aspirais son nectare qui suintait de ses lèvres. J’ai introduit mon doigt dans sa chatte et je sentais déjà les battements de ses envies qui devenaient pressantes. Alors, je me suis relevé, et je l’ai embrassée en lui disant ’Vas-y sert toi, je suis pret pour déverser ma semmence.’ Délicatement, elle saisit mon pénis et l’introduisit dans sa fente. Elle s’accrocha à mes épaules, mit ses jambes autour de mon corps et par de petits mouvements elle nous mena tous les deux à un feu d’artifice de sensations. Ce fut merveilleux.


Après nous être rhabillés, nous retournames dans le magasin. Mon choix était fait et pendant que nous prenions les affaires, nous nous apercumes, qu’un autre client était entré et choissait des vêtements. Il ne nous avait pas vu fort heureusement. Depuis ce jour, je passe régulièrement pour voir les nouveautés. Et d’ailleurs parmis les dernières ....

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder