Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 2 890 fois
  • 41 J'aime
  • 7 Commentaires

Sans un mot.

Chapitre 1

Hétéro

C’est un de ces soirs où l’on a besoin de sortir et de voir du monde, mais où personne n’est dispo. Je décide donc de bouger en mode loup solitaire. Je vais dans mon bar habituel et me pose au comptoir. Je réfléchis en buvant mon demi et observe la foule des festifs présents.


Je te vois dans le bar, attablé devant un verre. Tu es ravissante, habillée super sexy. Je te contemple, regardant tes jambes croisées sous ta jupe remonté très haut. À un moment tu croises mon regard. Tu sens le désir en moi et la manière dont je te dévore. Ton regard se fait provocateur, d’un air de dire : « prend moi si tu l’oses ! »


Tu te lèves et tu descends aux sanitaires. Je me dis que je n’ai rien à perdre et je te suis à une minute d’intervalle sans trop y croire.


Quand je passe la porte des toilettes pour femmes, il n’y a personne. J’attends un peu et la porte d’une cabine s’ouvre. Je fonds sur toi, t’agrippes par la taille te plaquant au fond de la cabine. Tu te débats pour la forme, mais mes baisers dans ton cou et sur tes lèvres finissent par l’emporter et tu m’embrasses à pleine bouche. Mes mains prennent possession de tout ton corps. Elles découvrent ta superbe poitrine en la caressant. S’attardent sur tes belles fesses rebondies et fermes. Mes mains passent sous ton petit haut pour sentir ta peau douce et m’occuper mieux de tes seins. Ta main s’est posée sur ma braguette déjà bien gonflée. Je sors ton insolente poitrine de ton soutif et me baisse un peu pour aspirer un de tes tétons dressés. Pendant ce temps, mon autre main passe sous ta jupe pour sentir ta culotte déjà bien humide et gonflée elle aussi. Mes doigts passent sous le tissu fin et transparent pour ouvrir ta chatte et glissent dessus jusqu’à ton clito. Tu es trempée et ton clito est déjà bien tendu et sensible. Tu commences à gémir au moindre mouvement de mes doigts dessus. Tu es surexcitée à l’idée de t’offrir sans le moindre mot à un inconnu. Je te retourne, debout, face au mur ; le cul bien offert, te baisse ton petit string et te bouffe la chatte à pleine bouche. Je suis comme un animal affamé. Cette divine inconnue s’offre à moi sans pudeur et je vais la dévorer. Je lèche ta chatte en profondeur, me délectant de ton jus sur mes lèvres, aspire ton clito et plonge ma langue dans ton petit cul qui s’ouvre doucement. La situation de rend folle et enivre tous tes sens. Tu te sens tellement chienne ainsi offerte. Tu gémis de plaisir jusqu’à ce que tu jouisses une première fois sur ma langue, un de mes doigts fichés dans ton petit trou.


Je t’attrape par les cheveux et te fais assoir sur la cuvette. Je n’y tiens plus d’excitation. Je sors ma queue bandée à mort et luisante de désir et te l’enfonce dans la bouche. Tu me suces comme une morte de faim, dévorant ma bite et la faisant aller et venir bien au fond de ta bouche. Tu la lèches de haut en bas, aspires mes couilles. Tu te sens tellement cochonne que tu me pompes comme une vraie petite salope. Je te tiens toujours fermement par les cheveux, les tirants en arrière de temps en temps pour sortir ma queue de ta bouche vorace et te traiter de petite chienne en me branlant doucement devant tes lèvres. Puis relâchant un peu ma prise pour que tu puisses retourner à cette pipe qui te plait temps. C’est tellement excitant de voir les lèvres de cette ravissante inconnue s’activer autour de ma queue et elle me suce si bien.


Je sens que cela t’excite tellement et moi aussi, j’ai envie de te traiter comme la dernière des catins. Je te relève par les cheveux, te retourne. Tu te cambres bien en arrière pour mieux présenter ce superbe cul. J’enfonce deux doigts dans ta chatte dégoulinante, les tournes à l’intérieur. Je prends un maximum de ta mouille et enduit ton petit trou avec. Tu couines de plaisir et remues ton superbe cul. Tu es maintenant trempée de partout. J’enfonce trois doigts dans ta chatte et t’ordonnes d’écarter tes fesses à deux mains. J’enfonce ma queue dans ton petit cul bien offert, mes trois doigts plantés dans ta chatte juteuse et je commence à baiser ton beau cul lentement en te tenant toujours pas les cheveux. Ton cul vient à la rencontre de ma bite pour la sentir s’enfoncer jusqu’aux couilles. Quelle jolie petite chienne !! Un inconnu dans une cabine de chiottes te tient fermement par les cheveux comme si tu étais en laisse et tu lui offres ton cul en l’ouvrant à deux mains pour qu’il le défonce. Tu gémis en branlant ton clito. Plus tu gueules de plaisir, plus je t’encule fort et profondément. Je m’arrête un moment, la queue tout au fond de ton cul pour remuer dans tous les sens mes doigts dans ta chatte. Tu cries de plaisir et je sens ton anus comprimer ma queue super fort. C’est à ce moment de ton orgasme que j’en profite pour te défoncer le fion à grands coups de bites. Tu jouis encore sous ces coups de bites qui élargissent ton petit trou tout resserré par ton précédent orgasme, mes couilles claquants sur ton clito.


Sentant que je vais jouir je tire tes cheveux pour te mettre à genoux et comme une bonne petite cochonne tu te jettes sur ma queue. Tu ne réfléchis plus et agenouillée dans ces chiottes sales tu te délectes de ton avilissement en suçant ma queue enduite de ta mouille et du gout du plus profond de ton cul. Tu n’es plus qu’un objet sexuel implorant d’être inondé de foutre chaud. Ta main me branle énergiquement pendant que l’autre me presse les couilles et ta bouche aspire frénétiquement mon gland. Tu le sens gonfler et je râle de plaisir en jouissant au fond de ta bouche. Je lâche de longs jets chauds sur ton palet et ta langue. Tu me pompes jusqu’à la dernière goutte, ouvres la bouche pour me montrer tout mon foutre et l’avales en me jetant un regard lubrique les yeux brillants de plaisir.


Tu te relèves et m’embrasses goulument après. Tu te rhabilles et fourres ton string encore plein de tes sécrétions dans ma poche. Tu me tends une carte sur laquelle figure simplement un email. Tu sors de la cabine encore plus sexy qu’avant et toujours sans un mot.


Diffuse en direct !
Regarder son live