Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 10 239 fois
  • 8 J'aime
  • 0 Commentaire

Sautée par un gosse de 18 ans

Chapitre 1

Hétéro
8
4

Je me suis faite un gosse de 18 ans.

Depuis plus d’un an je n’étais plus allée aux soirées des Pyramides, près de Bougival, mais en juin, ma copine Claudia a tellement insisté pour que je l’accompagne, que j’ai finalement cèdé à son caprice.

J’avais mis une tenue très appropiée à ce genre d’endroit et j’étais super sexy, moulée dans une robe mini très ajustée, mettant à la fois en valeur mes seins et mes cuisses, bref tout pour plaire. Il faut dire que je ne suis pas encore trop mal foutue et qu’il arrive fréquemment que l’on me dise que malgré mes 50 ans je n’en fais pas beaucoup plus de 35.

Nous fimes donc la blonde Claudia et moi la brune Françoise une entrée assez remarquée dans la boite, et lorsque nous nous assimes à notre table au bord de la piste, nous eumes immédiatement le plaisir de constater que nous étions l’objet de la convoitises de quelques beaux mecs qui ne semblaient n’avoir d’yeux que pour nous. Je me suis toujours méfiée de ces regards langoureux, aussi je regardais à mon tour autour de nous, et mon regard se porta sur un jeune garçon blond, bien fait de sa personne, très élégant pour son age, qui semblait intimidé et se tenait seul à l’écart au bar. J’en parlais immédiatement à Claudia qui me proposa de garder mon sac à main, et m’engagea à aller l’inviter à danser.

Je me levais et me dirigeais vers lui, et c’est alors qu’il m’aperçus. Je m’avançais vers lui et lui proposais de danser le slow que l’orchestre venait d’entamer. Je vis qu’il rougissait, mais il ne refusa pas et nous allames sur la piste où il m’enlaça. Les yeux mis clos, derrière mes faux cils veloutés, je l’observais , tandis que je je me collais à lui. Il ne disait rien, mais je sentis contre mon ventre que je devais lui faire de lm’effet, car il se mit à bander. Je me collais alors encore plus à lui, cachais ma tête contre sa joue, et ils semit à me faire de petits baisers dans le cou. J’étais aux anges, moi la transsexuelle mure de 50 ans, j’étais en train de faire la conquête d’un superbe garçon n’ayant certainement pas beaucoup plus de 18 ans. Je tournais alors ma bouche vers le coin de la sienne, et je vis qu’il se tournait aussi vers moi, j’entrouvris alors mes lèvres pulpeuses, et sa langue s’enfonça dans ma bouche. Alors là je commença à etre terriblement excité, j’avais envie de lui , je m’enroulais comme une liane autour de son corps et je lui dis à mi voix :

— Mon chéri je voudrais .............

— quoi ?

— que tu me prennes, as tu envie de moi

— oh oui

— alors viens, sortons

Nous nous dirigeames alors vers la table ou Claudia venait d’etre rejointe par un magnifique black

— Alors vous deux, je parie que vous voulez sortir

— Tout juste, ma chérie, passe moi mon sac et prête moi les clefs de ta voiture

— bien sur ma puce, les voilà, alors bonne chance, vous deux

— Nous sortimes, nous dirigeames vers le break de Claudia, dont les vitres noires ne laisaient pas voir l’intérieur.

— La je basculais imme diatement les sièges avant et nous étendimes l’un contre l’autre.

A travers son pantalon je sentais son érection, j’ouvris alors la fermeture éclair de sa braguette, sortis sa magnifiqueue, et m’empressais de l’enfouir dans ma bouche. J’étais en pleine extase, et je lui fis une de mes meilleures fellations. Je m’appliquais tellement en accélérant les movements de ma bouche qu’il explosa et que je m’empressais d’avaler goulument sa semance au goût de souffre.

— tu sais quoi ?

— dis le moi mon chéri-

— tu me promet de ne pas te moquer de moi ?

— il n’y a pas de raison

— eh bien voilà : c’est la première fois qu’on me fait une fellation !

— et c’était bon ? mon bb

— Divin tu es vraiment talentueuse!

— tout le plaisir que je t’ai donné j’en ai aussi bénéficié.

J’avais mis du gel et j’étais prête, alors j’enlevais mon string, fis glisser son pantalon, et je pris sa queue entre mes doigts pour le branler.

Presque aussitôt il se mit à bander, alors je le chevaucha, mis son pieu dans ma chatte, et m’empala sur lui!

Il se mit aussitôt à se tortiller, ce qui augmenta ma jouissance et la sienne, et hélas, il ne put se retenir, et il partit alors que je n’ avais pas encore jouie.

voilà l’histoire qui m’est arrivée, j’en suis encore retournée, et il est prévu que nous allons recommencer, j’espère simplement que la prochaine fois il partira moins vite. ( à suivre )


Françoise

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder