Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 070 fois
  • 5 J'aime
  • 0 Commentaire

Sauver des eaux

Chapitre 2

Divers
5
3

Lors de notre dernière rencontre nous nous sommes fait interrompre par la monitrice. Pour ce faire pardonner, elle nous a invité au restaurant. Nous nous rendîmes tout d’abord à mon appartement, je devais changer de tenu. Alors que je me changeais, Bill (un des sauveteur) entra. Il barra la porte derrière lui. J’étais complêtement nu alors. Il me pris par le bassin et m’assis sur mon bureau de travail. Il commença par rentrer un doigt dans mon vagin y allant d’un mouvement vigoureux et energique me laissant lâcher de petit cri. Il entra alors un deuxième, puis un troisième et c’est alors qu’il me surpris en disant Je crois qu’il y a de la place pour ma main entière. Il l’entra tout doucement. Imagine il l’a entrer jusqu’au poignet. Il commença alors à la tourner à l’intérieur de mon corps. J’étais pris de convulsion. Je ne me pouvais plus. J’éclatai en larme de bonheur. Il la retira. On échangea de place. Je sortis sa verge de son habrit. Je lui chatouillai son gland tout d’abord avec mes ongles. Sa verge tripla de volume en un instant. Je lui pris alors sa verge en ma bouche. Je l’enfoncai jusqu’au qu’au fond de la gorge lentement. Puis y allant d’un mouvement de plus en plus vite, si vite que je ne sentais plus mes lèvres mais je continuai qu’en même mais mon partenaire lui n’en pouvais plus. Alors je lui dis de me giclé dessus, ce qui fit sans tarder. J’en étais remplis.


30 minutes plus tard


Nous étions au restaurant, nous bavardions tous ensemble tout en mangeant. Tout à coup je senti des doigts me flater les cuisses, puis glisser vers mon clitoris qu’il se mis à le frotter de plus en plus vite. Personne ne sans rendais compte, enfin je crois. Mais je sentais des longs ongles, ce qui m’exitais encore plus. Car je ne l’ai pas dit, mais c’était Jessica la sauveteuse qui me fesait cela. Elle continua durant tout le long du souper, je ne m’en plaindit pas. Un des serveurs vint nous voir pour nous demander s’il pouvait ce joindre à nous, comme si il devinait ce qui ce passerais à la fin du souper. Il devait nous avoir vu. Nous l’invitâmes car plus on ait de fou plus on jouit, tout le monde sait cela!!! Nous allâmes chez Jessica, elle avait une petite maison plutôt rustique. Elle nous invitâmes au sous sol, ce que nous y trouvâmes nous stupéfait. Un vrai sexe shop, il y avait tout vibrateur, habit en latex, matériel sado-maso. Elle me donna une des combinaison en latex et dis d’aller l’enfiler. j’essayai de la mettre mais elle étais tellement serré que je dus demander de l’aide à Jessica. Elle m’aida à l’enfiler. Elle laissait sortir mes seins et mes jambes étais litéralement enfermés dans ce leggins de latex, il me collait à la peau et ne faisant plus qu’un avec moi. Lorsque les gars me vit je pus voir leur verge gonfler dans leur slip. Elle me demanda si ça me dérangerais de me faire attacher, je lui répondis que j’étais ouverte à de nouvelle expérience. Je fus donc attaché au pied et au poignets obliquement sur une sorte de treuil de façon que je puis être atteint de tous les bords. Jessica ouvrit deux sorte de petite ’porte’ une donnant accès à mon vagin et l’autre à mon cul. Jessica annonça alors: Amusez vous!!!! En 10 secondes tout le monde fut nu. Les trois remplirent les trous et Jessica s’occupa de mes seins. Tandis que j’en suçais un les deux autres me fourrais par devant et derrière. Chaque coup de butoir était pour moi une jouissance jamais ressenti. Jessica tirais durant ce temps là mes anneaux sur mes seins. Elle tirait juste assez fort pour que ça fasse mal mais je ne pouvais rien faire j’étais enchaîner mais je finis par m’y faire et j’en pris un plaisir fou. Voyant que je commencais à aimer cela elle enfonça ses ongles asserré sur mes seins. Je criais à en perdre la voix, j’en demandais toujours plus, je ne pouvais plus me passer de cette douleur. Elle demanda au gars d’arrêter. Je me demandais ce qu’elle allait faire, je le sus assez vite. Elle m’enfonça deux énormes vibrateurs. Ils me firent mal au début puis je demandais toujours plus, je ne sentais plus mon corps presque coupé du sang par le costume sauf les seins où les veines en sortait presque. Elle accrocha des poids aux anneaux de mes seins qui les attirais vers le sol. Elle sorta alors des fouets un pour chacun. Je leur dis de me frapper à répétition sans arrêter. Cela me surpris. Chaque coup me laissait échappé un cri mais pas un cri de douleur, un cri de jouissance. J’en étais éberlué de ressentir de telle sensation à la douleur. Les vibrateurs en fonction commençait à ressortir. On me tourna de bord, j’étais maintenant suspendu obliquement mais sur le dos. Deux gros pénis pris place, l’un dans mon vagin et l’autre dans mon cul. Je suçais l’autre avec la même ardeur qu’avant. Puis tous en c?ur ils me giclèrent dessus j’en avais partout du visage au vagin , j’étais devenu blanc. Jessica recueilli alors ce doux liquide chaud. Elle rempli 4 verres de sperme tout chaud, mais je n’y avais pas droit. Jessica cependant en garda en sa bouche et vint m’embrasser tout en me donnant ce liquide si précieux.


Lorsqu’ils me détachèrent et me mirent debout je m’éffondrai tout d’un coup. Alors que j’étais sans connaissance, elle sorti un ensemble de piercing. Elle dit comme elle aime cela, elle en aura. Je ne sais pas combien de temps je suis restée sans connaissance, mais lors de mon réveille je découvris tout plein d’anneau: j’en avais trois sur la langue, un sur la lèvre inférieur, un sur chaque sourcis, un dans le nez, un dans le nombris, cinq dans la région clitoridienne . Mais ce qui me surpris le plus, c’est dans le dos: en effet, il y avait deux rangées de six anneau de chaque bord et une petite chaîne les reliant tous entre eux. Je la remercia sincèrement de ce travail, car j’ai toujours voulu en avoir autant mais je n’avais pas le cran pour le faire????


Suite à venir


Mathilda xxx

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder