Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 250 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Le secret de ma mère

Chapitre 2

Avec plusieurs hommes

La vie à repris son train train quotidien, moi la fac et ma mère son boulot et ses messes. Mais je remarquais que les vendredis soir, ma mère rentrait plus tard que moi, et je la surprenais foncer dans la salle de bain dès qu?elle arrivait à la maison ; pour en avoir le coeur net je décidais de la suivre dès le vendredi suivant, mais bon vélo contre voiture, je ne faisais pas le poids !!




Un vendredi soir j?étais au campus voir un ami dans sa chambre Universitaire, il était tard, j?enjambe mon vélo et en traversant le campus je crois reconnaître la voiture de ma mère parqué, je m?approche, oui c?est bien sa voiture, mais que faisait elle là ? m?avait elle suivi ? je ne comprenais rien...je décidais donc d?attendre sa venu devant la voiture...les seuls passant étais des hommes de toutes âges qui se rendaient vers le parc du campus de Metz très réputé pour ses rencontres gays (pétition auquel ma mère avait participer afin que cet endroit soit protégé et interdit ? pour se genre de rencontre ? comme elle dit), je commençais à sérieusement m?inquiéter, ne sachant pas quoi faire, je décidais de m?aventurer dans le parc au cas où ma mère aurait eu des ennuis à cause de ses ? idéologies ?,


Je marchais à côtés de mon vélo, prêt à bondir sur ma selle au moindre problèmes;


Dès bruit sourd arrivait de sous le pont, il faisait trop sombre pour distinguer quoi que ce soit, je n?ai pas honte de dire que j?avais la frousse.


Je m?approchais de plus en plus, et il était toujours impossible de distinguer quoi que ce soit !! mais les bruits ressemblaient de plus en plus à de petits gémissements ; je suis sous le pont mes yeux tout doucement s?habitue au noire, et je guide mon regard vers les sons que j?entends, et j?aperçois un très vieux monsieur, le pantalon au genou, se faire prendre par derrière par un jeune mec ; Je ne souhaite pas aller plus loin, mais une voix féminine m?arrête, ça venais d?un peu plus haut, sous les autres arcades. Il y ?a lampadaires de la route au dessus qui éclaire enfin, la visibilité est meilleure, je m?approche tout doucement et je m?arrête net, qu?avait il fait à ma mère !! Elle était à genoux, seule à moitié nue, les seins à l?air, couverte de pisse et de sperme, , je voulais foncer mais un détail m?a retenu, ses vêtements (due moins ce qui en restait ) c?était une très vieille robe qu?elle ne mettait plus, je l?ai même surprise un jour à l?utiliser comme ramasse poussière !! Je décidai de faire demi-tour et de foncer à la maison, elle est rentré près d?une heure après moi et comme d?habitude à foncer dans la salle de bain.




Et la semaine est passé, le vendredi suivant je décidai de retourner au parc et d?attendre dans un endroit reculé mais ou j?aurai une bonne visibilité ; ? bonsoir ! ?, j?ai sursauté un type à côtés de moi ? ah ah faut pas avoir peur je ne mord pas !! ? il était noir et grand et parler avec un petit accent Africain ? c?est de plus en plus rare de voir des noirs ici tu sais ? et je lui répondu ? oui mais je suis black, mais je viens pas pour ce que tu crois ! ?


— pourquoi alors ? dit il en riant


    C?est à ce moment là, que je vois ma mère arrivé, ce placer sous le pont et faire les cents pas. ? Ah je vois tu viens mater la mama salope ? dit il avec son accent ? c?est un coin pour nous ici pas pour elle !! ?


— tu la connais ?


— non mais j?ai jamais vu de salope comme elle et je viens de la bas ih ih ! elle vient ici juste pour se faire baiser !


Un homme s?approche ma mère continue les cents pas, il reste contre le mur, ne bouge pas, il sort sa queue, il à l?air bien monté, vue le long va et vient de sa main, et il est maigre, je ne pouvais rien distinguer de plus, ma mère elle, s?approche timidement, deux pas en avant un pas en arrière, l?homme ne bouge pas, elle s?approche doucement, et arrivé à sa hauteur elle se met à genoux , un instant se passe et l?homme urine sur son visage.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


? elle ouvre la bouche ! me dit mon voisin elle adore ça et elle se caresse mais ce qu?elle préfère c?est sucer !! comme nous? Au même moment je sens sa main me caresser le sexe à travers le pantalon ? ça fait longtemps que j?ai pas sucé une bonne bite de chez nous, ici elles manques de saveur...mais la tienne ..mmh je suis sure que non!! Et les blancs le savent bien ils courent après nous pour nous sucer...Eh j?ai pas attendu les blancs pour savoir que les nôtres elles sont bonnes ? Tout en me parlant il avait dégrafé mon pantalon et entrer délicatement ces doigts dans l?ouverture de mon caleçon pour y faire sortir ma queue toute molle, il me dit ? j?adore quand elle grossisse dans ma bouche ? et se mit à genoux et commença à me sucer, je m?étonnai de m?^tre laissé faire aussi facilement mais je sentais ça langue, grosse et rappeuse, je sentais surtout ma queue se gonfler dans sa bouche, après ma mère on ne m?avait jamais sucé comme ça. Oh oui ma mère, je regardais de nouveau, toujours le même homme qui se masturbe au dessus de son visage, ma mère attend à genoux, ooh qu?est ce qu?il me suce bien, je me retiens de ne pas jouir en même que l?inconnue de ma mère qui se rhabille et s?en va, un autre homme plutôt obèse qui était apparemment un ? habitué ? sort son pénis et urine sur ma mère à genoux, elle n?a pas l?air surprise et se tourne pour ouvrir grande sa bouche, elle est maintenant pratiquement en face de moi, sa robe pleine de pisse laisse transparaître ses énormes seins.


Je sens que je vais jouir heureusement qu?il s?est relevé, j?en avais presque oublié que c?est un mec qui me suçait, je me tourne vers lui et il me sourit il tient sa queue dans sa main ? elle est grosse hein me dit il regarde ? il prend ma main et la pose sur son sexe, c?est vrai qu?il est gros, le plus impression est la taille de son prépuce, même en érection il couvre son sexe et est très gros et sa forme qui n?est pas droite mais qui tend vers le bas comme si son sexe faisait un virage !! c?est la première fois que j?ai le sexe d?un autre dans les mains ? vas y banle moi plus fort ? dit il en soulevant son t-shirt pour se pincer les seins du bout de ses doigts, il avait de beau abdominaux et la beau vraiment très noire (pas comme la mienne) ; je lève la tête et je ne vois plus l?homme obèse mais deux jeunes hommes qui s?embrassent et se caressent pendant que ma mère les suces à tour de rôle, elle s?applique et on voit qu?elle aime ça ... alors tout en gardant un oeil sur ma mère,je me lance et je me penche doucement vers le sexe de mon amis, comme ma mère je le branle doucement et glisse ma bouche tout aussi délicatement, malgrè le fait de me dire que ma bouche ne sera jamais assez grande, il est vrai que cette sensation de chaleur est vraiment agrèable.


 ? T?aime ça !! hein... te faire bourrer ..négresse ? à ces mots je me tourne et ma mère était avec ces deux hommes mais cette fois un la prenait par dérrière à quatre patte et l?autre lui baisait la bouche, j?étais outré toujours à quatre patte devant ce gros sexe bizarrement fait mais agréable, ? je dis mais on va laisser faire ça ?? ?


— pourquoi négro t?aime pas les grots mots


— Mais pourquoi tu dis ça ?? toi aussi t?es un...


Je n?ai pas eu le temps de finir ma phrase qu?il agrippa ma tête avec ces deux mains, pour y fourrer dans ma bouche son énorme queue et me dit ? toi t?as jamais sucé, mon cul, allez..suce négro suce ? il tenait tellement fort que je ne pouvais rien faire, il faisait de va et vient avec beaucoup de force dans ma bouche, je croyais que j?allais étouffer ? écoute là l?autre négresse elle met tous les petits blancs au pas ? et il avait raison en entendait ma mère gémir de plaisir et là ce fut pour moi la révélation, il me lacha la tête et dans un grand râle déversa sa foutre partout sur moi, elle était très très opaque, j?en ai surtout sur le visage et ...dans la bouche, je ne sais pas pourquoi mais une forte excitation est monté en moi, mais j?ai éjaculé sans même toucher mon sexe, mais mon initiateur n?en su rien il était déjà loin, je décidai de partir quelques minutes plus tard laissant ma mère par terre entouré des 2 hommes debout lui pissant dessus.




Les journées passèrent et j?ai remarquai sur mon pc des fichiers temporaires de site érotique de vieilles femmes blacks se tapant des mecs, de transsexuel black, ou bien même des sites incestueux, je ne regarde plus ma mère de la m^me façon et dire que mon beau frère une fois m?a dit que ma soeur devenait aussi prude que ma mère, eh ben si ils savaient.




Deux semaines plus tard on était Vendredi soir, je me poste au même endroit, mon initiateur était déjà là, la queue à la main en train de se branlait tout seul, je n?ose pas m?approcher, et fais mine de faire demi-tour ? attend part pas !! ?, je continue ma route, m?arrête et décide de revenir vers lui, sa queue m?obsédé, il fallait que je la tienne encore une fois dans les mains. Elle était belle, grande et douce. Arrivé à sa hauteur, il prit ma main et me tira vers lui pour m?embrasser, je n?ai pas trop aimé, je me suis reculé et regardé sa queue ? t?es comme les blancs toi..hein !! c?est tout ce qui t?intéresse ! ? me dit il avec son accent me tendant sa queue, sans répondre je me suis penché vers sa queue pour vite la mettre dans ma bouche, elle ètait toujours aussi agrèable mais avait un goût bizarre, je décidai d?innover, et de lui lécher sa queue et ses boules, il se tourna et me montra son cul pour me faire comprendre qu?il voulait que je lui lèche l?anus, je lui embrassait les fesses et c?est tout. ? c?est très agrèable tu sais tourne toi je vais te montrer ! ? et j?ai obéit, j?ai sentit sa langue parcourir mon anus , ensuite quelque chose de frais, je sentis quelque chose de frais entrer  ? et il me dit penche toi ?


— non je ne veux pas


— ne t?inquiete pas j?ai mis de la vaseline et je porte une capote


Et j?ai obéit, ? penche toi plus, à quatre pattes...sinon tu vas avoir mal ! ? et j?ai senti son énorme queue essayer de se frayer un chemin.


? arrete j?ai mal


— mais non tu verras


— attend arrête , arrêêête !!


Je l?ai senti rentrer tout doucement, un frison m?a parcouri tout le corps, plus il bougeait et plus la sensation était grande, j?avais l?impression de jouir et d?éjaculer sans érection, c?était bon, j?avais la tête entre mes épaules, je n?ai pas fait attention que quelqu?un arrivait.


J?ai senti soudain sur ma nuque un liquide chaud et je reconnu l?odeur, c?était de la pisse, j?étais écoeuré, mais quand je levais la tête, c?était elle, ma mère ; je compris plus tard pourquoi la queue de mon initiateur avait ce goût, n?ayant trouvé personne il avait jeté son dévoulu sur le cul accueillant de ma mère, lui disant que j?étais un petit voyeur sans se douter un instant que j?étais le fils de cette grosse salope.


De cette petite chatte très bien rasé, c?était arrete de couler l?urine, elle laisse tomber sa fine robe comme une serpillere et s?allonge devant moi et me présente sa chatte, mes coups de langue suivent le rythmes de celui qui s?acharne sur mon cul, sa chatte puait, l?urine mais ça ne me dérangeait pas, c?était trop bon, j?ai senti ensuite mon cul se vidait, mon bienfaiteur venait de quitter mon anus pour venir se vider sur mon visage, j?étais tellement excité que je mis son gland dans ma bouche , et j?ai senti tout son foutre chaud, ma mère s?est relevé pour m?embrasser, elle s?allongea et nous lui avons pissé dessus.




Cette histoire a déjà quelques années mais je n?ai jamais osé la raconter à personne, surtout qu?après tout ça j?ai eu un demi-frère et oui ma mère s?était laissé embobiner par ce beau parleur (quel tête il avait fait quand il a su que j?étais le fils de cette salope ), mais bon le petit est là et tout le monde l?aime même si je ne pourrais jamais dire à mon frère que son père m?a enculer . Parfois encore aujourd?hui dans le dos de ma mère je vais le voir, mais cette fois seulement pour le sucer, (et oui il l?a quitté comme les autres je comprend mieux pourquoi je n?ai jamais connu mon père) Il m?arrive parfois de payer de jolie transsexuel rien que pour pouvoir les sucer car elles sont vraiment très belle à Metz ; mais bon. mon seul souci reste que ma mère n?avait rien voulu faire avec moi pendant ces mois de grossesse et ça reste aujourd?hui encore un de mes fantasmes !




Merci encore de m?avoir aidé en me laissant poser mon histoire sur papier, c?est vrai que ça m?a fait du bien. Joseph.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder