Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • 19 J'aime
  • 0 Commentaire

Secret de photographe.

Chapitre 3

Inceste

Le frère et la sœur sont amants, ils ont passé la nuit ensemble, le réveil de Claude est un peu difficile, il aime sa sœur, a aimé lui faire l’amour mais il aime aussi Gaëlle, il ne veut pas la perdre du moins comme amante, il ne peut pas la perdre comme maman bien sur.

Il est dans la cuisine quand sa sœur le rejoint, elle vient l’embrasser sur la bouche, se plaque contre lui.

— Bonjour mon amour!

— Bonjour Claudine!

— Qu’y a-t-il? Quelque chose ne va pas? Tu regrettes?

— Non ce n’est pas ça, j’ai bien aimé mais tu m’as dit une chose hier qui m’a paru étrange, tu veux vivre avec moi, ce n’est pas possible, tu le sais bien, je peux être ton amant bien sur mais pas plus, je ne peux pas être ni ton mari ni ton petit ami et il n’est pas question que je vive avec toi, j’ai déjà une petite amie que j’aime depuis déjà un moment, si elle découvre que je la trompe avec toi ou Gaëlle, ça va faire toute une histoire, je veux bien rester ton amant, si c’est dans la discrétion mais pas plus!

— J’ai dit ça comme ça hier, j’ai réfléchi entre temps, bien sur, tu as raison mais je veux qu’on restent amants, même si je prends un copain, on pourra se voir de temps en temps, quand on aura envi, je ne t’oblige en rien!

— Comme ça c’est parfait, tu connais Caroline c’est une gentille fille, un peu coincée mais super sympa, elle ne comprendrait pas qu’on couche ensemble, elle était vierge aussi et il n’y a qu’un mois qu’on couche ensemble!

— Un mois, mais tu es avec elle depuis le lycée, dis donc tu es patient toi!

— Elle voulait être sûre que je l’aime avant de coucher avec moi, je la comprends un peu, elle voulait l’amour, pas juste de la baise!

Il semble que Claudine accepte trop vite de changer ses plans de vie et Claude a un doute, il connaît sa sœur, en principe elle ne lâche pas le morceau si facilement, il reste perplexe et attend la suite.

— Pour les photos tu veux bien les faire avec moi?

— Non, si Gaëlle me le demande, je dirais non, par contre si elle veut une autre fille, je lui présenterais tout naturellement Caroline, elle est brune et très belle et il n’y aura pas de problèmes pour que l’on voie son visage et le mien, avec toi ce ne sera pas possible!

— Tu sais que maman veux faire des photos à trois aussi?

— Comment cela des photos à trois?

— Oui deux mecs une fille, tu crois que Caroline voudra ça?

— Elle ne m’a pas parlé de ça et moi je ne suis pas d’accord avec ça, elle m’avait parlé de deux filles et moi, ça oui mais en projet en plus, juste des poses et deux filles aussi, ça je crois que c’est en cour, toi tu voudrais te faire prendre en photos avec deux mecs à la fois, tu sais qu’il faut vraiment le faire pour que les photos soient bonnes!

— Avec deux mecs non, avec toi seul oui mais si tu ne veux pas ce n’est pas grave, je voulais juste que tu sois mon amant, les photos j’en ai rien à fiche!

— Alors c’est parfait comme ça, bon je finis de déjeuner et j’y vais, j’ai un cours à 11 h et je ne veux pas le manquer.

Claude laisse sa sœur, et regagne la fac, il retrouve sa copine Caroline et oublie l’épisode photos un moment.

Claudine elle n’oublie rien, aussitôt Claude parti, elle prend sa voiture et se rend au studio de sa mère.

Gaëlle est en plein travail, une commande pour un magazine de mode, à midi elle n’a toujours pas fini, la séance de pose dure encore une bonne partie de la journée, Claudine regarde travailler sa mère et l’aide un peu.

La séance est enfin finie, Gaëlle peut enfin relaxer, les deux femmes sont devant une tasse de café.

— Alors tu as trouvé une fille pour tes photos?

— Je n’ai pas cherché!

— Tu en as parlé au mec pour moi?

— Non, j’ai bien réfléchi et c’est non, comme tu l’as compris, j’ai servi de modèle, cela suffit, déjà si les photos venaient à être vues par ton père ce serait un scandale car lui aussi me reconnaîtra, il se doutera bien que les gouttes de sueurs que l’on voit sur les corps, ce n’est pas de l’eau, c’est trop naturel et que les deux personnes font vraiment l’amour, les poses ne trompent pas, je ne veux pas d’ennui avec lui et pas avec celui qui pose avec moi, surtout lui, il est tout pour moi et je ne veux pas le perdre!

— Alors tu arrêtes les photos pornos!

— Ce n’est pas du porno mais de l’érotisme!

— Voir une bite dans une chatte, tu appelles ça de l’érotisme, tu as de drôles de noms pour les choses toi, si je te dis que je sais qui pose avec toi ça te dérange? Si je montre les photos à papa et que je lui montre pourquoi je sais que c’est Claude qui est avec toi, tu penses qu’il va dire quoi?

— Tu savais donc que c’était ton frère! Je m’en suis doutée figure toi car moi aussi j’ai vu mon erreur sur une photo, on voit trop bien sa cicatrice et moi ma fossette, quelqu’un qui nous connaît comme toi, ne peut pas passer à coté, donc tu sais ça et tu voudrais quand même faire des photos avec lui, tu veux coucher avec ton frère c’est ça?

— Ça c’est déjà fait depuis hier soir, il n’y avait pas de raison que tu couches avec lui et pas moi, je veux faire ces photos avec lui et que tu nous regardes faire l’amour, c’est ça que je veux, que tu le vois me faire jouir comme jamais et que tu es envie de venir avec nous, le faire à trois, c’est ça que je veux!

— Je ne veux plus faire ce genre de photos, du moins pas avec lui et moi, encore moins avec toi, je trouverais d’autres modèles!

— Il veut te proposer Caroline sa copine elle est très belle, quand tu seras derrière ton appareil et que tu le verras, lui faire l’amour, tu vas en crever de jalousie!

— Non, pas du tout, je l’aime mais ne suis pas jalouse de lui, je sais bien qu’il couche avec Caroline puisqu’il me l’a dit et il est libre, on est juste amant et c’est aussi mon fils!

— Moi je suis ta fille et tu ne veux pas avec moi, c’est ça, tu n’aime plus les filles?

— Si j’aime toujours faire l’amour avec une fille, j’ai toujours aimé ça mais je ne comprends pas trop où tu veux en venir! Faire des photos avec ton frère et coucher avec lui ou avec moi?

— Les deux, toi, lui et moi mais sans photos, les photos j’en ai rien à fiche, toi et moi surtout, c’est ça que je veux!

— Tu vois ça comme ça toi, je n’ai pas envi de coucher avec toi du tout ma chérie, j’aime les filles oui mais pas ma fille, tu vois si ton frère veut faire des photos avec sa copine c’est ok et s’ils veulent que je me joigne à eux je ne dirais pas non!

— Bon, je comprends, tu ne veux pas faire l’amour avec moi, c’est clair, bon il est tard je dois rentrer, bye man à plus!

— Ne te fâche pas pour ça Claudine, c’est juste que dit comme ça, ça ne m’excite pas voilà, tu parles de faire ça comme si c’était du normal, j’ai besoin d’excitation d’une occasion qui fait que, comme avec Claude, là comme ça non, on verra dans le temps!

— C’est ça dans le temps, allez bye!

Gaëlle sait très bien qu’elle vient de fâcher sa fille, elle la comprend malgré tout, sa demande était trop abrupte, si elle y avait mis les formes et non l’obliger, elle aurait cédé, faire l’amour avec Claudine lui aurait plus mais pas comme ça, pas sous la menace.

Il y a déjà plus de 15 jours que Gaëlle n’a pas de nouvelle de sa fille, elle sait que Claude lui a rendu visite, il lui en a parlé, il ne lui a pas dit qu’ils étaient amants et elle, ne lui a rien demandé, elle a fait comme si elle ignorait.

Il doit passer cet après midi avec sa copine pour faire un essai et qu’elle voit le corps de la jeune fille sous l’objectif, juste quelques photos.

Caroline a un peu de mal à se mettre nue, elle est en culotte seins nus, Gaëlle prend des photos, Claude regarde sa mère travailler.

Caroline ne veut pas quitter sa culotte.

— C’est quoi qui te dérange Caro, que je sois habillée? Que Claude soit là?

— C’est un peu des deux je ne sais pas!

— Claude laisse nous s’il te plait tu reviendras dans une heure!

Voilà Claude parti, Gaëlle se met nue aussi, alors Caroline quitte enfin sa culotte, les photos reprennent, Gaëlle fait prendre des poses de plus en plus osées, les jambes écartées, un doigt sur le clitoris, elle montre elle même ce qu’elle veut que la jeune fille fasse, elle voit bien que Caroline finit par être excitée, l’humidité de sa vulve ne trompe pas, à force de la toucher et de se toucher Gaëlle mouille aussi.

— Caro, ça te dérange si je cale l’appareil et que je viens avec toi sur le divan, on fait des poses à deux filles, tu veux?

— Oui je veux bien! On doit faire quoi?

— On se caresse, on fait comme si on faisait l’amour! Tu veux?

— Le faire avec toi? Oui je veux!

Gaëlle rejoint Caroline sur le divan et commence à la caresser, ce n’est pas un simulacre, les deux femmes font l’amour, elles sont excitées depuis qu’elles sont nues, que Gaëlle touche les cuisses de Caro pour lui faire prendre des poses.

Les mains et la bouche de la jeune fille parcourent le corps de Gaëlle, les langues se mêlent, mélangent la salive, recherchent dans les fruits juteux la cyprine qui en coule, les doigts s’enfoncent dans les vulves, ils donnent du plaisir, la langue de Gaëlle parcourt la raie des fesses de Caro, les mains écartent les deux globes, la langue fouille l’anus, remplacé par un puis deux doigts, l’autre main caresse la vulve et les doigts s’enfoncent dans le trou lubrifié de cyprine.

La jeune fille jouit, Gaëlle est une experte, elle aime les femmes cela se voit, se sent, sa façon de faire l’amour à son amante ne laisse aucun équivoque.

Il y deux mains de trop sur son corps, elle regarde derrière elle, c’est Claude, qui nu vient les rejoindre, elle lui sourit, et lui laisse la place entre les cuisses de Caroline, la jeune fille se laisse prendre par son amant, les jambes écartées, Gaëlle lui caresse les seins de la langue et des doigts.

C’est merveilleux, Caroline vient de jouir comme jamais avant cela, elle voit Claude s’enfoncer dans la vulve de Gaëlle, elle n’est pas jalouse, ne prête pas attention qu’il fait l’amour à sa mère, il fait jouir Gaëlle comme il vient de la faire jouir, elle la caresse de la langue et des mains, vient de la bouche caresser la vulve et lèche en même temps la hampe de Claude qui sort du sexe, elle donne des coups de langue sur le clitoris, il s’enfonce dans l’anus de Gaëlle, la bouche de Caroline sur la vulve juteuse, la première fois que Caroline fait l’amour avec une femme mais c’est merveilleux et que son amour soit en train de prendre sa mère ajoute du piquant à la situation, elle jouit encore plus quand c’est elle qui est prise dans l’anus, que Gaëlle lui dévore la fente.

Jamais encore elle n’avait joui autant, ils restent ainsi tous les trois à s’aimer tout l’après midi.

Caroline vient de découvrir l’amour au féminin et elle en redemande, c’est trop bon, surtout avec Claude et sa mère.

Quelques jours ont passés, Caroline et Claude sont venus plusieurs fois faire l’amour avec Gaëlle, celle ci regrette quand même le fait que sa fille soit fâchée.

Il faut qu’elle se fasse pardonner alors elle a une idée.


On saura laquelle dans le prochain épisode !


Barbebleue.

Diffuse en direct !
Regarder son live