Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 6 758 fois
  • 87 J'aime
  • 0 Commentaire

Séduisante comme le diable

Chapitre 1

Erotique

Avant, j’étais une femme complexée et peu sûre d’elle. Depuis ma séparation avec mon mari, j’ai radicalement changé. Etant une femme au foyer, je passais beaucoup de temps à la maison, donc il n’était pas nécessaire que je me mette sur mon trente-et-un pour sortir. Les hommes ne me regardaient plus, en effet, j’avais une coiffure basique, pas de maquillage, des vêtements qui se limitaient à des jeans et des pull-overs informes. Même ma lingerie était digne d’une grand-mère.


Mais ce temps-là est révolu, j’avais décidé de changer de peau, et de changer de vie par la même occasion. Ma première action fut de me teindre les cheveux, pour être blonde. Les hommes préfèrent les blondes, c’est bien connu. Puis une séance de maquillage pour sublimer mon visage meurtri par des années de corvées ménagères. Dans la foulée, un passage dans des boutiques de luxe pour acheter de belles robes ultra-moulantes pour que les messieurs voient bien que madame a du monde au balcon, et mon gros derrière d’actrice de charme. Des chaussures à talons aiguilles s’ajoutèrent à la liste des courses.


Pour finir, il me fallait de la lingerie sexy. Mais quand j’ai essayé les modèles, ce fut un choc. Avec mon épaisse forêt noire, j’avais vraiment l’air ridicule avec ces petites culottes transparentes et très échancrées. Les poils dépassaient de tous les côtés, quelle honte. D’ailleurs, la vendeuse avait les yeux écarquillés quand elle a vu à quoi je ressemblais avec cette lingerie haut de gamme. En réglant mes articles, la vendeuse m’a conseillé de me faire épiler le maillot. C’est exactement ce que j’ai fait en rentrant à la maison.


Le lendemain, je me suis décidée à mettre en pratique ma stratégie pour attirer tous les regards sur moi. J’enfilais d’abord un string en dentelle rouge, avec le soutien-gorge assorti. C’est vrai que j’avais fière allure avec mon bas-ventre entièrement épilé. J’ai ensuite enfilé ma robe moulante rouge, mes chaussures à talon. Une touche de maquillage plus tard, j’étais fin prête.


Avant de sortir, je me suis regardée devant le grand miroir de l’entrée, et j’ai pu constater que j’étais au top de la classe. J’en ai même mouillé ma petite culotte tellement je me trouvais belle. Cela peut paraitre un peu narcissique de ma part, mais qu’est-ce que c’est bon de se sentir séduisante comme le diable !


Dès mes premiers pas dans la rue, beaucoup d’hommes se retournèrent sur moi, à mon passage. J’étais ravie d’avoir réussi mon objectif d’attirer les hommes. Certains m’ont sifflée, alors que d’autres m’ont demandé mon numéro de téléphone... C’était incroyable d’avoir autant de succès. De retour à la maison, je me suis déshabillée, et je me suis inscrite sur un site de rencontres pour sélectionner le meilleur mâle alpha de la région. J’ai passé une partie de la nuit sur l’ordinateur et j’ai pu avoir quelques contacts intéressants. Dorénavant, je me ferai toujours une beauté à chaque journée qui passe, c’est ce que chaque femme devrait faire selon moi.


Plusieurs jours passèrent et j’avais de plus en plus de succès auprès de la gent masculine, tellement mon apparence était sulfureuse. D’ailleurs, je crois que j’ai même émoustillé mon fils. A ma grande surprise, j’ai constaté qu’il avait taché son pyjama, à plusieurs reprises. Il va falloir que je lui achète une grande boîte de Kleenex, sinon il va salir toute sa chambre. Il ne m’en a pas parlé sans doute en raison de sa timidité, mais j’imagine que les premières fois sont toujours très intenses chez les jeunes garçons. Surtout que je me déplace souvent dans la maison en petite culotte et tricot sans soutien-gorge en dessous, son intimité a sûrement réagi d’une manière spectaculaire.


J’ai rencontré quelques hommes sur des sites de rencontres, mais jamais d’histoires sérieuses à la fin. La plupart du temps, ils m’invitaient à dîner puis ils me faisaient l’amour dans la soirée. J’étais contente quand même puisque je me faisais payer le restaurant, et ils me faisaient jouir par la suite. Il y en a un qui s’est distingué des autres. Après le repas, il m’a caressé la chatte un long moment avec ses doigts, c’était très agréable. A la fin, il m’a demandé si je pouvais le branler, il était trop mignon, il devait avoir au moins 10 ans de moins que moi. J’ai accepté bien sûr, et il a vraiment apprécié, surtout quand je l’ai complimenté pour avoir autant de crèmes.


Cependant, je n’ai pas encore trouvé quelqu’un qui voulait réellement s’engager avec moi. Mon apparence n’attire que les chauds lapins qui veulent se vider les castagnettes. Et ironie du sort, mon fils commence tout juste à le faire ! Il me regarde en douce quand je prends ma douche et quand j’utilise mon vibromasseur ! Il file ensuite dans sa chambre pour faire sa petite affaire, un scandale.


Après ces échecs sentimentaux, j’en ai conclu que de se transformer en bombe sexuelle n’était pas forcément la meilleure solution pour retrouver l’amour. Mais par chance, j’ai rencontré un photographe qui aimerait que je fasse des photos de charme. Selon lui, j’ai un physique très attrayant qui plairait probablement beaucoup aux internautes.


Quelques séances plus tard, il refusa de faire publier les photos à mon plus grand étonnement. Une fellation plus tard, c’était dans la poche, il a transmis les photos à un producteur. C’était génial d’avoir le pouvoir sur les hommes de cette façon. Sinon à quoi cela servirait-il d’être une femme si l’on ne pouvait pas user de ses charmes à outrance ?


Diffuse en direct !
Regarder son live