Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 837 fois
  • 7 J'aime
  • 5 Commentaires

Sénerg Inc.

Chapitre 1

Erotique

Cette histoire est la première d’une petite série. Si cet épisode est impersonnel, les deux prochains seront incarnés par un homme, pour le deuxième, puis par une femme, pour le troisième. De plus, contrairement à mes autres histoires où les chapitres sont plutôt courts, ceux-ci seront au nombre de trois, donc plus gros (même beaucoup plus gros), à l’exception de ce chapitre qui ne sera pas énorme, puisqu’il est dur de détailler la psychologie de personnages qui n’existent pas. Bonne lecture.


Sénerg Inc. Le Test


2048. Ravagée par les conflits internationaux et par l’exploitation de ses ressources naturelles la Terre n’est plus qu’à présent qu’un caillou desséché possédant toujours une très fine atmosphère, séparant l’humanité de l’infinité de l’Univers. Celle-ci s’est regroupée dans des cités recouvertes d’un dôme filtrant le dioxyde de carbone, présent en grande quantité suite à l’utilisation immodérée des dernières réserves d’énergie fossile.

Les chercheurs, désespérés, tentent, par tout les moyens possibles et imaginables, de créer une nouvelle énergie entièrement recyclable et non polluante.

C’est dans cette sombre époque que naquit la société Sénerg Inc. destinée à changer le destin de milliards de personnes. En effet, Sénerg Inc. remarqua, lors d’expériences effectuées sur des rats, qu’un coït dégageait une quantité non négligeable d’énergie par friction.

La société, à peine créée, avait donc lancé une énorme campagne de pub, recherchant de jeunes femmes et de jeunes hommes, ne précisant pas dans quel objectif.


Deux semaines plus tard, des centaines de personnes se retrouvèrent devant le siège de Sénerg Inc. Débordés, les agents d’accueil ne purent rediriger tout le monde vers les salles normalement prévues pour cet événement et des dizaines de jeunes gens durent répartir bredouilles chez eux avant que la sélection ne commence réellement. Les autres se retrouvèrent par groupe de deux, un homme et une femme, dans de simples pièces aux murs gris, recouverts sur un côté par un écran géant. Les pièces étaient totalement vides, abstraction faite d’un canapé, placé en face de l’écran. Les binômes patientèrent quelques minutes, profitant de cet instant pour faire connaissance.

L’écran scintilla soudainement, provoquant le silence. Le bouclier et la lance de Mars, symbole de l’homme,apparurent, suivis par le miroir à manches ornées de Vénus, symbole de la femme, tout deux surmontés par un atome possédant comme noyau le symbole de l’infini. Le logo de Sénerg Inc.


Une voix métallique s’éleva alors des haut-parleurs, disposés de part et d’autre de l’écran, " Bonjour et bienvenue au siège de Sénerg Inc., vous avez été invité à nous aider à révolutionner le monde, à mettre en place une énergie inépuisable et non polluante, à changer la vie de milliards de personnes. Si vous ne vous sentez pas à la hauteur, vous pouvez dès maintenant partir". Personne ne bougea, tous absorbés par la voix. "Bien, retenez bien votre numéro de chambre, mises à disposition durant toute la durée du test, car vous ne disposerez que de cet endroit pour vous reposer, puis suivez les flèches". La voix mourut et l’écran s’éteignit. Des flèches blanches apparurent ensuite sur le sol.


Les candidats, dociles, suivirent les flèches blanches en silence, réfléchissant sur les paroles de la voix, en particulier sur le passage concernant l’énergie. Ils arrivèrent dans un énorme gymnase, gris encore une fois. Des centaines de tables, et tout autant de chaises, étaient disposées en son milieu. Les candidats se dirigèrent vers les tables lorsqu’ils furent stoppés par la voix qui reprit. "Veuillez vous asseoir à la table qui vous a été assigné, le numéro est le même que celui de votre chambre. Sur ces tables vous trouverez trois questionnaires ainsi que de quoi écrire. Deux des trois questionnaires sont individuels, le troisième est à remplir à deux. Vous avez deux heures. Je vous rappelle que vous êtes libres de partir lorsque vous le désirez, mais, vous devrez signer un contrat de confidentialité, vous interdisant de révéler quoi que ce soit sur ce que vous aurez vu ou aurez cru voir."

Quelques candidats partirent, agacés par l’aura de mystère qui entourait ce recrutement. Les autres, charmés par ce même aura, s’installèrent à leur place attitrée. Une sonnerie retentit, déclenchant un compte à rebours encastré dans chacune des tables.


Quelques minutes plus tard, une voix, différente de la précédente, plate et monotone, s’éleva. "Les candidats des tables 49, 56, 72 et 105 sont priés de partir, votre binôme ayant été dissous par le départ de votre partenaire. Merci de quitter les lieux en silence. N’oubliez pas de remplir le contrat de confidentialité, merci."

Malgré les ordres de la voix, quelques cris de protestation et de déception se firent entendre. La sécurité du même intervenir, le candidat de la table 56 refusant de partir, celui-ci fut traîné dehors puis emmener dans une salle isolée des chambres des participants.


Une heure plus tard, la plupart des participants avait déjà fini leur questionnaire et attendaient la fin de l’épreuve. La voix, celle métallique, s’adressa aux candidats. "La moitié du temps imparti vient de s’écouler, vous pouvez entamer le questionnaire à remplir en binôme, il ne vous reste plus qu’une heure. Les candidats qui n’auront pas fini avant la fin de l’épreuve seront automatiquement éliminés."

Les participants ouvrirent donc le cachet du troisième questionnaire et s’y attelèrent. Plusieurs rires s’élevèrent un peu partout. Quelques participants se levèrent même et quittèrent la salle, un air offusqué sur le visage. La deuxième voix se fit entendre. "Les candidats des tables 3, 17, 39, 42, 54 et 98 sont priés de partiel leur binôme ayant été dissous par le départ de leur partenaire. Merci de partir dans le silence. N’oubliez pas de remplir les contrats de confidentialité."


Une sonnerie retentit, une heure après, signalant la fin de l’épreuve. "Très bien. Vous êtes libres de faire ce que vous voulez, sans quitter l’enceinte de la société. Les résultats vous seront communiqués demain. Merci à tous" s’exclama la voix à travers les haut-parleurs dissimulés dans le gymnase.

Certains candidats restèrent discuter dans le gymnase mais la plupart préfèrent revenir dans leurs chambres, où des lits avaient été installés, et où des collations étaient disponibles.


Le lendemain, réveillés par la voix, les participants se rendirent dans le gymnase, aménagé pour la deuxième épreuve. En effet, des centaines d’instruments de musculation et des tapis de courses avaient été installés. La voix retentit. "Durant deux heures votre endurance sera mise à l’épreuve. Vous pouvez utiliser ce que vous voulez mais vous ne devez pas vous arrêter avant la fin une fois que vous aurez commencé. Vous êtes libre de partir quand vous le souhaitez".

Les candidats s’attelèrent à la tâche, chacun utilisant un instrument de musculation différent. Mais, Sénerg Inc., dans sa hâte de tester sa nouvelle méthode pour créer l’énergie, avait élevé le niveau un peu trop haut : les instruments étaient tous calibrés pour des athlètes de haut niveau. Ainsi tout les candidats échouèrent. Certains tenurent plus longtemps que d’autre, mais, au bout d’une heure et demie, tous avaient abandonnés et étaient partis signer le contrat de confidentialité.


Un homme vêtu d’un costume noir et blanc entra dans le gymnase, grâce à l’une des très nombreuses portes dérobées. Las, il s’assit, sorti d’une de ses poches une pile et joua avec.

_ Il va nous falloir ajuster notre programme de recrutement dit-il, s’adressant au gymnase vide. Cela va nous coûter des millions et quelques années supplémentaires, soupira-t-il. Il se releva, se dirigea vers les portes du gymnase et les ferma.



Toutes les réponses aux éventuelles questions que vous pourrez vous poser dans les deux chapitres suivants.

Diffuse en direct !
Regarder son live