Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 045 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Service étudiant

Chapitre 1

Divers

Nous étions en juillet, je m’étais rendu a mon école pour y faire remplir certains papiers importants. J’arrive et me rend au bureau de la responsable des étudiants. Je dois dire que rien qu’a cette idée , j’étais de bonne humeur, en effet , la personne chargée de s’occuper de nous, est une femme magnifique d’une bonne trentaine d’années, blonde et avec des seins d’une très bonne taille !

J’arrive donc dans le bureau , je frappe. ’ Entrez ’ me dit une voix rauque et sexy a mort.

Je rentre donc dans ce bureau , et la vue qui m’est offerte est réellement magnifique ! Elle est penchée en avant, pour fouiller le fond de son armoire, et elle m’offre une vue imprenable sur son magnifique petit cul, parfaitement moulé dans son pantalon en cuir !

Elle se redresse (a mon grand regret) et me fait face en m’offrant un sourire radieux.

’ Que puis-je faire pour toi ? ’

’ Et bien, il faudrait que vous me remplissiez ces papiers svp .. ’

’ Avec plaisir , je suis la pour ça ! ’ , toujours avec ce superbe sourire.

Elle prend les papiers et commence a les remplir. Elle se penche en avant pour mieux voir (apparemment, elle est un peu myope). Je ne vais pas m’en plaindre, parce qu’elle ne porte strictement rien, sous son chemisier largement ouvert sur sa poitrine bien opulente. Il faut dire qu’il fait extrêmement chaud ce jour la et je suis moi-même en short et en t-shirt. Elle s’arrête de temps en temps pour lire le type de données a fournir, et elle met son bic en bouche en faisant des petits va et vient. Cette image légèrement érotique me met en émoi, et visiblement elle s’en aperçoit (il faut dire que j’ai une belle bosse bien visible dans mon short !)

Et la, elle me lance , tout de go ’ et bien, dites-donc, on dirait que je ne vous laisse pas indifférent ! ’

’ En effet, je vous trouve vraiment magnifique ! ’ je m’étonne moi même d’oser lui répondre un truc pareil, moi qui d’ordinaire suis timide comme pas deux, mais l’ambiance moite doit m’aider beaucoup !

Je croyais en rester la , vu qu’elle avait fini de remplir les papiers, mais elle me dit : ’ il faut que je fasse des photocopies pour les archives , viens avec moi ! ’ .

Et la , soudainement, je me mets à la suivre comme un robot, me laissant guider par mes jambes.

On arrive dans la petite pièce ou est située la photocopieuse, et à peine suis-je entré qu’elle referme la porte et la verrouille ’ On n’est jamais trop prudents ! ’

Elle me regarde droit dans les yeux avec son petit air de salope en chaleur et me dit : ’ alors qu’est-ce que t’attends ? tu va pas me dire que tu a peur, un grand garçon comme toi ! ’ c’est vrai que je ne suis pas petit, mais je dois dire que la , je suis un peu paumé !

Alors, voyant que je ne me décide pas, elle commence a me faire un petit streap-tease très sexy, elle se dandine doucement, en enlevant les boutons de son chemisier un par un?

Quand elle a fini, elle le jette par terre et elle m’offre sa poitrine magnifique et bien ferme.

A ce moment, je ne me sent plus, je me jette sur elle et je commence a jouer avec ses seins, je les malaxes , je mordilles les tétons, qui sont déjà durs comme de la pierre, son souffle est saccadé et fort , elle aime ça la petite pute !

Je commence a me sentir vachement serré dans mon short, alors , je l’abaisse et elle découvre ma bite en érection .

’ Et bien dites-moi, c’est bien mignon tout ça ! ’

Elle se met a genou, et se retrouve juste a bonne hauteur, elle saisit fermement (mais tendrement quand même ! ) mon sexe , le décalotte et le met en bouche . ’ oh putain , oui , c’est bon ! ’ , et c’est vrai que c’est bon, elle sait y faire ! Elle commence par me lécher le gland qui vire au violet , puis enfonce bien ma bite en bouche , elle me suce comme un déesse, rapidement, puis plus lentement, elle revient jouer avec mon gland, en me branlant en même temps, je vais jouir dans sa bouche, je sent que ça vient, elle le sent aussi, accélérant ces mouvements. Je n’en peux plus, et je jouis dans sa bouche, elle avale tout , la garce !

’ Dommage que ce soit déjà fini ’, me dit-elle.

’ Ca, c’est ce que tu croit ! je suis loin d’en avoir fini avec toi ! ’

Pour toute réponse, elle m’offrit un large sourire.

Je l’ai prise par la taille, l’ai soulevée et je l’ai assise sur une petite table.

Je lui ai déboutonné son pantalon, le lui ai prestement enlevé pour découvrir un string, complètement détrempé ! Je lui ai carrément arraché et j’ai commencé à lui lécher sa chatte bien épilée et surtout toute mouillée ! Je donnait de grand coup de langues , comme un chat qui lampe du lait et je me délectais de son nectar parfumé, puis je lui mordillais le clitoris qui était gonflé et tendu comme une petit bite. Elle adorait ça cette chienne !

Je me redressai et j’étais prêt à la prendre, vu que ma bite était bien revigorée , mais elle me dit, attend, ,je vais te mettre une capote ! Elle se redresse et cherche dans les poches de son pantalon pour en ressortir un préservatif à la fraise, elle me l’enfila d’une main experte et me lécha la queue un moment.

Quand je fus bien remonté a bloc, je la rassis sur la table, présentai mon sexe à l’entrée du sien et je l’enfilai bien a fond ! je commençai à la pilonner comme un sauvage , en poussant des râles de bête. Elle criait aussi, elle me disait des tas de grossièretés ’ Oh oui, putain, c’est ça , vas-y , enfile moi a fond, mon salaud, ramone moi la chatte ! ’.

Ca m’excitait comme pas possible, et j’accélérais encore la cadence, allant de plus en plus vite, m’enfonçant , jusqu’au couilles a chaque fois.

Son visage était complètement déformé par la jouissance, elle était rouge et trempée de sueur, je sentais sa chatte qui était complètement trempée et qui déversait son jus sur ma bite.

Je n’avais jamais sodomiser une femme et je jugeais que c’était la personne idéale pour commencer !

Je sortis de sa chatte, et la retournai sur la table, ,je montai dessus , et apparemment, elle compris de suite ou je voulais en venir ! Elle se titilla l’anus avec le doigt, puis me dit : ’ vas - y défonce moi le cul ! ’

Elle ne dut pas le dire deux fois !

Au début, je crus que j’aurais du mal a entrer, mais apparemment, ce n’était pas rare pour elle de se faire enculer ! je rentrai comme dans du beurre, en fait, on aurait pu y mettre sans problèmes une deuxième bite !

Je la bourrais depuis un moment, quand je sentit que j’allais jouir.

Je ressorti de son cul , enlevai frénétiquement la capote, et une fois de plus , elle engloutit le tout, en savourant bien, comme du bon vin !

Finalement, je la redressai et l’embrassai à pleine bouche .

Nous restâmes un moment comme ça , a se rouler une pelle, mélangeant nos salives, quand elle me repoussa gentiment, en me disant ’ tu a été vraiment génial !, mais il faut que je retourne travaillé ! ’

On se rhabilla donc, puis elle fit les photocopies, me rendit les documents, et retourna a son bureau.

En sortant, je vis qu’un autre étudiant l’attendait pour remplir des papiers , j’espère pour lui que ça nécessitait des photocopies !



Le corps beau.

Diffuse en direct !
Regarder son live