Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 27 761 fois
  • 84 J'aime
  • 1 Commentaire

Seule avec mon frère

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Lucie, j’ai aujourd’hui 26 ans et je vais vous raconter ce qu’il s’est passé avec mon frère il y a plusieurs années déjà.



Tout a commencé pendant les vacances d’été. J’avais 16 ans, et mon grand frère, Eric, en avait 19. Nos parents ont décidés de s’offrir une semaine de vacances en amoureux, nous laissant seuls à la maison. Pourquoi pas? Après tout, nous étions assez grands pour nous gérer tout seul. Du moins, c’est que je pensais...



Jour 1



Mes parents partent en vacances dans le Sud se détendre, et Eric ainsi que moi même avons dû nous lever tôt pour leur souhaiter un bon voyage. Ceci étant fait, comme deux bons paresseux dès qu’il s’agit de se lever tôt, nous nous recouchons chacun dans notre chambre respective. Du moins, c’est ce que je pensais. Mon frère est quelqu’un de très joueur, plutôt chamailleur qui aime embêter sa petite soeur adorée. C’est pourquoi la tentation était trop grande. Il me rejoint dans ma chambre et saute pour faire un plat sur mon lit à côté de moi en essayant de me virer littéralement.


— Eric arrête !! Fou moi la paix !

— Mais je fais rien!

— Allez dégage! J’ai envie de dormir !


Il commence à me pincer l’arrière des cuisses, ce qui en résulte une douleur atroce qui me fait hurler. Le voyant rire de bon coeur, je décide de me venger en lui pincent le ventre. Ca fini par partir en vrille, et on se pince là où on peut. Sans le faire exprès, je lui pince un téton et au lieu de crier, je l’entends gémir.


— Quoi t’aimes ça?

— J’adore même!


Nous ne sommes pas pudique l’un envers l’autre et ce n’est pas la première fois que l’on parle de chose déplacé. C’est même un peu lui qui m’a expliqué comment faire plaisir à un homme durant un rapport sexuel.


— T’es sado-maso?

— Non, mais ca donne des sensations! Regardes !


Sans prévenir, il me pince à son tour mon téton. C’est douloureux mais en même temps, je ressens comme des picotements dans le bas ventre.


— Alors?

— T’as raison c’est plutôt sympa... Mais aussi très perturbant!


Je pensais revenir dans le jeu en lui pincent l’autre téton, mais très vite, j’ai compris que j’ai été naïve. Je sens qu’il m’attrape pour me coller contre lui et je sens son érection à travers son caleçon. Pourquoi ça m’excite autant? Il me caresse les fesses en me mordillant l’épaule.


— Tu fais quoi? Hummm...

— Rien de mal, on se fait du bien.

— Non attends... C’est trop bizarre. On est quand même frère et soeur. C’est de l’inceste.

— Tu prends la pilule non? L’inceste c’est juste pour pas faire de gosse trisomique.

— Oui mais...

— Je peux te prouver en deux secondes que tu en as envie.


Il passe son doigt sous mon mini short et le fait glisser entre mes lèvres trempées. Je pousse un long soupire. J’ai l’impression que ma tête va exploser. Je sais que c’est interdit, mais j’ai toujours ressenti l’interdit comme une excitation supplémentaire. Alors mélangé au sexe, ça ne peut être que fabuleux!


— Ca te tente alors?

— Cap?

— J’adore les défis!


Il continue de faire passer son doigt entre mes lèvres, faisant des allers-retours entre mon clitoris et l’entrée de mon vagin. C’en est tellement excitant que j’en tremble. Puis prise d’une pulsion, je viens masser sa bite gonflée à travers son caleçon.


— Soit pas timide... Vas y...


Je sors son sexe et je n’imaginais pas mon grand frère avec une bite aussi grosse.


— Attends...? Elle mesure combien?

— 23 cm.

— J’en ai jamais vu une aussi grosse!


Et c’est vraie! Je suis réellement impressionnée, et ça attise au fond de moi un feu. Je n’ai pas eu beaucoup d’expériences dans ma vie à ce sujet, je veux dire, à par un copain que j’ai eu pendant un an, avec qui j’ai couché quelques fois comme deux inexpérimentés, je ne connais pas grand chose. Je finis par l’empoigner à la base du sexe et je remonte ma main doucement.


— Hummm attends...


Il attrape ma main et lèche la paume avec sensualité, ce qui me fait déglutir.


— Ca va être plus facile.


En effet. Ma main coulisse plus facilement et j’entends Eric pousser quelques soupires. Il se débarrasse de ma culotte, et je sens son doigt s’enfoncer dans ma chatte trempée avec délicatesse.


— Fais des mouvements de rotation avec ton poignet. Change le rythme aussi.


Je fais ce qu’il me demande. Il lui suffit de tirer les ficelles pour que je m’exécute, comme sa marionette.

Puis le rythme s’accélère. Il m’enfonce un deuxième doigt en prenant soin de poser son pouce sur mon clitoris, et fais des va et vient du diable. Je resserre ma prise sur sa bite qui ne fait que des spasmes sous le plaisir en arrêtant tout autre mouvement. J’ai chaud, je sens la jouissance venir. Je me cambre, ferme les yeux et ouvre la bouche pour exprimer mon bonheur.

Eric attend que je reprenne mes esprits et me sourit.


— Ca va?

— On est fous...!

— Et c’est pas fini !


Il jette un oeil sur son sexe qui a rougit, emprisonné par ma main.


— A ton tour de t’occuper de moi soeurette!

Diffuse en direct !
Regarder son live