Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 15 128 fois
  • 14 J'aime
  • 0 Commentaire

Sieste caline

Chapitre 1

Divers
14
5

La lecture de certaines histoires m’a donné l’envie de vous raconter une sieste particulièrement sympa. Cette histoire s’est passeé il y a quelques années avec mon ex. C’était un après-midi quand il fait trop chaud poour faire quoi que ce soit d’autre que la sieste. nous étions allongés sur le lit à moitié endormis et nus quand l’envie de baisé m’a pris. j’ai commencé à caresser Alexandra un peu partout et comme elle semblait ne pas résisterj’ai poussé plus loin mes investigation. N’étant pas particulièrement portée sur ça, il me fallait souvent du temps avant de pouvoir l’exciter et lui faire l’amour. Mais ce jour là devait être le bon, car elle me laissait faire. Doucement d’abord, puis avec plus de fermeté je lui carressais les seins, le cul et la chatte. Allongée sur le côté, ses fesses bien rebondie s’offraient à moi et pour bien lui faire sentir mon désir, je plaquais ma queue dressée contre son cul.


J’adore le sexe et l’ambiance était tellement propice qu’il me vint à l’esprit de lui proposer quelque chose d’un peu différent qu’à l’accoutumée. Je lui demandais donc de si elle voulait que je lui raconte des choses pendant que je la prendrais. Un peu surprise, elle me demanda quoi, mais je lui dis qu’elle verrait. A ma grande surprise, elle accepta. Mes caresses se firent plus précises, et mes doigts commencaient à jouer avec sa fente jusqu’à son prtit trou. Elle me dit nede ne pas faire ça. J’arrêtais aussi sec mais frottais plus rapidement encore sa chatte qui mouillais abondemment. c’est alors que je lui racontait une petite histoire qui allait me révéler sa vraie personnalité. Je lui dis d’imaginerque nous étions dans un coin tranquile de la fôret et que nious étions allongés à nous faire des calins. Seuls, je décidais alors de mettre ma main sous sa jupe et de carresser ses fesses, pendant qu’elle baissait mon short pour attrapper ma queue et me branler gentiment. Je sentais que ma petite histoire commençais à lui faire de l’effet, car sa chatte devint plus chaude et plus mouillée et ses jambes s’écartèrent sensiblement. De mon côté, je me frottais à son cul, ma bite bien gonflée. Je lui dis alors d’imaginer qu’elle se mettait à quatre pattes et commençais à me sucer la bite, le cul en l’air. Là elle a commencer à râler un peu, ça l’excitait vraiment ce que je lui racontais. Mais ce n’était qu’un début.


Les mots que j’employais devenais plus crus et ça lui plaisait. Habituées à la tendresse elle découvrait que ça ça lui plaisait aussi. j’en profitais donc pour lui enfiler ma queue, c’était un vrai bonheur, jamais elle avait autant mouillé. Moi aussi, émoustillé je m’en donnais à coeur joie et la baisais tout en lui parlant. je lui dis alors d’imaginer que quelqu’un nous regardait pendant qu’elle me suçait et à mon grand étonnement elle me demanda ce qu’il faisait. je lui dis qu’il se branlait et cela lui fit pousser aussitôt pousser des petits cris d’excitation. je décidais alors d’aller plus loin et lui dis que le gars venais vers nous, et qu’elle maintenant sur moi pouvait voir le mec en train de branler sa queue. je vis alors à son regard lubrique que je connaissais pas alors, qu’elle voulait que ca aille plus loin. Je lui dis qu’il était si près d’elle qu’elle n’avait qu’à ouvrir sa bouche pour le sucer, ce qu’elle allait faire. pendant ce temps, moi je la baisais et m’enfoncais avec vigueur dans sa chatte.


Cette petite garce aimais ça et prenait vraiment son pied à imaginer la scène. J’avais offert un gode à mon ex en pensant que cela pourrait lui plaire (moyen en fait) je me dis que ce serais une bonne idée de le faire participer. Je lui ai dit de se caresser seule un instant et suis aller le chercher. je me suis ensuite remis à côté d’elle et ai continuer à lui parler. je lui dis que le gars était bien excité et qu’il passait derrière elle pendant que moi je continuais de la baiser. je lui ai mis le gode en tre les jambes (il était de bonne taille) et le faisait aller et venir. Elle n’a même pas broncher et s’est laissée faire. Je poursuivis mon histoire et lui demandais si elle sentais cette queue qui llui caressait le petit trou. Elle me fit signe sans dire mot que oui. Moi j’avais pris ma bite et la faisais glisser sur son trou. je lui dis qu’il allait l’enculer et tout en le disant, je m’enfonçais dans son cul tout serré. Elle ne résista même pas et aux trait de son visage je pouvais voir que cela lui plaisait.


La jouissance à été frès forte et nous avons plusieurs fois refais cette expérience. J’ai su alors que cette fille était en fait très chaude mais qu’elle n’osait pas se l’avouer.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder