Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Lue 45 951 fois
  • 114 J'aime
  • 3 Commentaires

Un simple soutien gorge...

Chapitre 2

Inceste

Durant la semaine qui s’est écoulée, je n’ai fait que repenser a cette scène que j’ai vécue avec ma propre mère... A chaque fois que je rentrais des cours, j’espérais que ma mère prenne l’initiative de reparler de ce qui s’était passé. Et ce, chaque jours, sans que ma mère n’ait reparlé ne serait-ce qu’une seule fois de cette journée... Le week end arriva, et mon ami m’invita a passer le week end chez lui pour jouer a son nouveau jeux vidéo. Je lui ai dit que je ne pourrais pas ce week end, parce que je ne me sentais pas bien, il m’a alors répondu que ce n’était pas grave et que ce sera pour la prochaine fois. Bien sur, au fond de moi, j’ai refusé ce week end avec mon ami, en espérant que ma mère tiendrait sa promesse ce week end.

J’avais tout de même attendu toute une semaine, sans reparler avec la principale intéressée de ce qui s’était passé... Le samedi, je vit que ma mère n’avait pas spécialement l’intention de venir me parler, alors je pris mon courage a deux main, et me dit qu’au point ou on en était, je ne vois pas pourquoi je n’oserai pas lui demander directement. Ma mère préparait le repas,

je la rejoins dans la cuisine, m’assied sur une chaise, et entama le dialogue:


— Maman..

— Oui mon chéri ?

— Est-ce que tu te rappelle de ta promesse ?

— Quelle promesse ?


Elle se foutait de moi! C’est sur!


— Alors quelle promesse ? Me dit-elle...

— Ben, tu m’avais promis la meilleure baise de ma vie si je me rappelle bien!!!


Elle me sourit, et m’avoua qu’elle voulait me l’entendre dire, et qu’elle attendait le moment ou j’irai la voir pour lui demander mon dû.

Sans aucun mot de plus, elle se déshabilla, et j’ai pu remarquer qu’elle était effectivement "prête" pour l’occasion.. Elle retira son tablier de cuisine, ensuite elle retire sa jupe et son t-shirt moulant, et je vis qu’elle ne portait tout simplement pas de sous vêtements!

Quelle magnifique vue, j’avais une vue imprenable sur sa poitrine généreuse, et sur, la petite nouveauté, sa petite chatte soigneusement épilée pour l’occasion.. Tout s’est ensuite enchainé très rapidement, je me suis jeté sur elle, la soulevant par les hanches, et la posant sur la table en prenant soin de bien écarter ses cuisses.

En voyant cette chatte rasée, je ne pu m’empêcher de plonger ma langue dedans, fouillant ainsi son inimité au plus profond. C’est à ce moment que je me rendis compte de la situation...

J’étais là, ma tête entre les jambes de ma mère, en train de lui faire un cunni! J’entendais ses gémissement, et plus elle gémissait, plus je m’activais a lécher sa magnifique petite chatte!

Je me régalais, et ma mère n’en perdait pas une miette. Je commençais a être vraiment excité, je me suis redressé, et je me déshabillais en quelques secondes, pointant ainsi fièrement tendu mon membre durci par une excitation encore rarement atteinte! Ma mère porta une main a sa chatte, s’accroupit face a moi, et me tailla une pipe, aussi bien faite que la première qu’elle

m’avais fait le week end passé. Sauf que cette fois, ma mère ne mis ma bite dans sa bouche si excitante qu’un trop court instant, car elle se précipita de l’enfoncer très rapidement elle même dans sa chatte, qui commençait a mouiller de plus en plus! Elle s’était positionnée allongée sur la table, laissant dépasser ses jambes et sa belle petite chatte pour me faciliter l’accès, et me permettre d’entreprendre des vas et viens des plus intenses! Ma mère était réellement très excitée, et avait apparemment du temps a rattraper niveau baise!

Je pris ma mère et la positionna en levrette sur un petit tabouret, et recommença mes vas et viens de plus belle... Je sentais que ca commençait a monter, et je la prévient histoire de ne pas devoir être stoppé dans mon éjaculation:


— Maman, je crois que je vais bientôt jouir!

— Vas y chéri, te retient pas, jouis dans ma chatte!

— Mais..

— Vas y jouis en moi, je veux sentir ton sperme couler dans ma chatte! Je suis ta pute maintenant! Ne t’inquiète pas je prend la pilule!


Je repris cette baise intense, et limant cette superbe chatte de plus en plus vite, sans m’arrêter, et j’éjaculais une immense quantité de sperme a l’intérieur de la chatte de ma propre mère tout en lui disant quelque mots doux:


— Ça vient! Ohhh salope, prend tout, écarte tes cuisse et prend mon sperme!

— Oui chéri, vas y jute moi dedans!

— Tiens, grosse pute, ca vient! Ohhh sale pute! Tieeeen.


Après être resté, encore quelques secondes dans la chatte de ma mère, je l’embrassait en lui disant cette fois ci de réels mots doux...


— Maman.. Je t’aime...

— Moi aussi mon chéri, je t’aime fort, j’espère que tu ne m’en veut pas de faire ca avec toi...

— Non maman, je suis très heureux comme ca!

— Je sait qu’il ne faudrait pas mais bon... C’est plus fort que moi, j’espère que tu continuera a baiser ta mère mon chéri

— Bien sur maman, je t’aime.


Ensuite ma mère et moi sommes partis prendre une bonne douche. J’en ai profité pour toucher encore le superbe corps de ma mère, caresser ses formes généreuses, tout en passant ma main entre ses fesses, en allant titiller son anus. Elle me dit alors:


— Eh doucement par la, ca fait longtemps de ce coté alors pas tout de suite...


Je fus un peu surpris et je lui ai alors demandé


— Quoi, tu t’es déjà fais sodomiser maman ?

— Bien sur que oui je me suis déjà fait enculer plusieurs fois par ton père a l’époque.

— Grosse salope! La prochaine fois je te la mettrais par derrière alors!

— OK mais il faudra me préparer un peu, je te l’ai dis ca fais longtemps, mais promis ce trou sera a toi!



Encore une promesse. Décidément ma mère était forte pour les promesses, mais ce sont toujours des paroles que l’on ne peut négliger, je sens que je vais passer de nouveau quelques jours a y repenser, penser au moment ou je pourrais enculer ma propre mère, cette mère devenue ma pute en quelques jour seulement avait bien des choses a me proposer...

Diffuse en direct !
Regarder son live