Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 20 277 fois
  • 72 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma soeur

Chapitre 3

Divers

De pose en pose, je lui fis prendre des positions toujours plus osées, elle bougonnait de temps en temps mais je crois qu’elle aimait bien s’exhiber et finissait toujours par obtempérer jusqu’à ce que je lui demande d’enlever sa petite culotte. Elle me regarda fixement en me disant que j’allais un peu loin et qu’elle ne voulait pas, je lui promis que ces photos resteraient entre nous et qu’elle n’avait pas à ce gêner, puisque je l’avais déjà vu dans son plus simple appareil et qu’elle avait largement profité de moi avant lors de notre séance d’hypnose, elle rougit, se leva et toujours en me fixant dans les yeux, descendit sa petite culotte qu’elle me jeta à la figure, je la pris dans mes mains, la porta à mon nez, senti ses effluve et remarquai qu’elle était déjà bien humide, la petite cochonne aimait bien ce que je faisais d’elle. Elle se rassis et me demanda ce que je voulais comme pose pour la suite, je m’approchais d’elle, lui pris ces deux jambes, que j’écartais au lui ramenant ces talons vers ces fesse, un peu comme chez le gynéco, de sorte qu’elle ne cachait plus rien de son intimité, ainsi dévoilé, je pouvais voir que sa chatte mouillait abondamment, j’étais excité au plus haut point, mais je devais tenir, encore qu’elle que photo à faire.... Elle se mit ensuite sur le ventre, cul relevé, je lui remontait sa petite jupe sur les fesses et terminait ma deuxième pellicule sur cette pose. A ce moment là, elle me demanda, si je pouvais lui masser le derrière des cuisses, me disant que toutes ces pose lui donnait des crampes, j’acceptais avec joie, profitant de ce faux prétexte pour la toucher, je commençais donc de lui masser les cuisses (elle était posé sur mes genoux comme pour une fessée) mes mains se baladaient entre le haut de ces bas et la lisière de son sexe, ça lui faisait du bien et me demanda d’insister vers le haut, je retrouvais donc à caresser son sexe, décidément de plus en plus trempe, ne tenant plus, je me positionnais derrière elle, lui écartais ces jambes (un mouvement de panique la parcouru) réalisant que j’allais la pénétrer, elle me dit que ce n’était pas bien que j’étais son frère, qu’il ne fallait pas faire ça, trop tard, mon membre était à l’entrée de son sexe, elle était si excitée que ces lèvres était grande ouvertes, mon sexe rentra tout doucement, jusqu’au fond, elle gémit de plaisir, me demanda d’arrêter puis de continuer, tellement c’était bon, je la pris dans toute les positions, elle était hors d’elle, sa bouche cherchant la mienne, je lui rendit ces baiser...


Epuisé et vidé, je la regardais une dernière fois, l’embrassai à pleine bouche et lui dit qu’il fallait qu’on se rhabille, ma mère et ma grand-mère venait de garer la voiture, le temps pressait !!

Diffuse en direct !
Regarder son live