Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 31 297 fois
  • 65 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma soeur et moi ...

Chapitre 1

Hétéro

Cette histoire est vraie et s?est passée lors de mon adolescence quand je venais de fêter mes 18 ans, ma soeur elle en avait 20... J?avoue que depuis quelques années je rêvais de voir un jour ma soeur en petite tenue et pourquoi pas entièrement nue.

    L?occasion m?en fut donnée quelques jours seulement après mon anniversaire mais laissez moi tout d?abord vous la présenter : elle s?appelle Caroline, mesure 1m65, 65Kg, fait un joli 85B, ses pantalons sont de taille 38, elle est brune et a de jolis yeux bleus qui font tant craquer les garçons... Moi je m?appelle Thierry, mesure 1m80, brun et aussi les yeux bleus.

    Nous étions attendu ce dimanche pour aller voir nos grands parents, je ne m?étais levé que tard dans la matinée et Caroline également, il ne nous resté donc que très peu de temps pour nous préparer. La question essentielle dès le levé était de savoir de qui de nous deux allait prendre sa douche, c?est a ce moment là ma soeur me demanda si ça ne me dérangeait pas qu?on la prenne ensemble pour gagner du temps. Bien sur j?acceptai...

    Nous nous rendions a la salle de bain, tous les deux nous n?étions qu?en pyjama et j?été nerveux de devoir l?enlever mais sachant bien que c?été indispensable, ma soeur n?eut pas ce problème et en deux temps trois mouvements se retrouva entièrement nue devant moi. Ses seins étaient si beau et ses tétons étaient légèrement redressés, plus bas j?osai a peine regarder mais je pouvais distinguer son sexe, mais ce que je trouvais à l?instant le plus beau était ses jambes, si longues et si fines, elles étaient magnifiques...

    C?est alors qu?elle me dit : ? Qu?est ce que tu attends pour te déshabiller, tu as honte devant ta petite soeur ? ?. Bien sur que j?avais honte, mon pénis refusait de débander m?obligeant à mettre mes bras devant moi pour cacher cette bosse si révélatrice. Elle renouvela sa demande : ? Allez on a pas toute la matinée et tu ne vas tout de même pas te laver tout habillé, tu faisais moins le timide quand on était petit ?. Ca c?est sur mais je n?avais pas en face de moi une fille de 20 ans, nue et si attirante et je n?avais pas plus un sexe entièrement dur qui battait tellement fort au rythme de mon coeur...

    Je me décidais enfin, j?enlevais le haut rapidement puis marqua une pause un ? Allez !!! ? de Caroline finit de me convaincre et j?enlevais également le bas... Quand ce fut fait je regardais son visage, elle ne me regardait pas, elle scrutait mon sexe et finit par sourire : ? C?est moi qui te met dans cet état là ? Ta propre soeur ? C?est drôle, ça me fait bizarre de te voir comme ça... Bon allez à la douche frérot! ?

    J?été soulagé de n?être plus en face d?elle et de son regard, on se retrouva tous les deux sous la douche, la cabine été petite mais dos a dos nous étions quand même a l?aise. L?eau m?apaisa et j?entrepris de me laver, quelques fois ses fesses venaient toucher les miennes et je ressentais un frisson à chaque fois que cela arriva...

    J?avais fini de me laver et m?apprêtais à sortir de la douche quand elle me retint le bras : ? Tu pourrais m?aider pour le dos, s?il te plait ? Si ça te dérange ce n?est pas grave mais comme tu es la... ?. Je répondis ? Ok ?, je pouvais quand même lui rendre se service, je le fis sans aucune arrière pensée. Je lui lavais le dos, la caressant partout et étalant le produit de douche, elle me dit : ? Tiens tu n?as qu?a laver aussi mes fesses, comme ça je n?aurai plus a le faire. ? Oulalala, maintenant je sentais que ça revenais, à peine j?eu pris ses fesses dans mes mains que je me remis a bander, mes quel bonheur, ses fesses si longtemps désirées enfin dans mes mains !!!

    J?été au paradis ! Au bout de 5minutes elle me dit : ? C?est bon, je crois qu?elles sont propres, tu me fait rire on dirait un enfant avec son nouveau jouet, allez retourne toi, je vais te laver les tiennes. ? Quand ses mains se sont posés sur mes fesses j?ai cru que j?allais éjaculer de suite mais je me forçais a penser à autre chose mais il n?y avait rien a faire, je l?imaginais derrière moi me caressant mess fesses. Ses mains les pétrissait mais au fur et a mesure elles passaient également sur les hanches et même sur le devant de mes cuisses. A un moment ses doigts effleurèrent mon sexe, je suis sur qu?elle devina qu?il été en érection. Elle s?arrêta alors et coupa l?eau ? On va se faire engueuler si l?eau coule trop longtemps ?. Nous sortîmes de la douche et primes chacun notre serviette, on s sécha le visage et elle me lança : ? Tiens on va se sécher mutuellement c?est plus drôle d?accord ? ? Je n?eu pas le temps de répondre qu?elle était déjà en train de m?essuyer le torse, moi je lui essayait le dos, je l?avais presque dans les bras...

    Elle descendit de plus en plus bas jusqu?à arrive à mon sexe, elle le frictionna vigoureusement, mais bizarrement continua encore et encore, à chaque fois que je pensais qu?elle allait arrêté elle repassé dessus et me masser de haut en bas.

    J?été tout intimidé en n?osais plus bouger, elle le remarqua et prit sa serviette elle-même qu?elle enroula autour d?elle juste au dessus de sa poitrine. Je sursauta quand nos parents nous crièrent : ? Dépêchez vous ou on pars sans vous ! ?, ma soeur répondit : ? J?ai pas fini de me préparer, allez y, de toute façon on avait pas très envi de venir, dites à mamie et papi qu?on sera là la semaine prochaine ! ?.

    Elle revient alors vers moi : ? C?est bon t?es tout sec ? ?, ? Oui oui je suis sec. ? Elle s?avance vers moi et me tira la serviette, j?étais surpris et me retrouva a nouveau tout nu. Elle me dit : ?Ca te dirait si on s?amuse un peu ? Juste pour voir si une soeur arrive à rendre fou son frère, hi hi, on va se marrer, non ? ? Je restai debout sans rien dire, elle s?approcha de moi et me caressa le torse, mais très vite sa main commença a me masturber, ses doigts agrippèrent ma queue et elle commença de lent va et vient. Je ne comprenais pas ce qu?il m?arrivait, ma soeur devant moi entrain de me caresser le sexe, Caroline ne me regardait pas, elle avait ses yeux fixés sur mon pénis, elle était comme hypnotisé, d?un coup elle me dit : ? Tu as un très beau pénis frérot, ça te plait, je continue ou pas ? ?. Je rassemblais mon courage et lui dit : ? Oui ça me plait, fais comme tu veux, mais ça ne me dérange pas si tu continu ?. Ca c?était sur que ça ne me déranger pas bien au contraire !!! Elle augmenta la vitesse de ses va et viens, ses doigts montaient et redescendaient de ma verge arrachant a chaque passage sur mon gland gonflé un gémissement. Elle s?arrêta et enleva sa serviette (mais qu?elle était belle !!!!) et me dis ? Viens on va dans ma chambre ?. Arrivé dans sa chambre elle s?assit sur son lit, dos au mur et me dis : ? viens en face de moi et caresse moi ou tu voudras, allez ne fais pas le timide ! ?.

    J?approchais du lit, j?avançais doucement mes mains sur elle et commença à la peloter, c été génial ! J?été assis à genoux en face d?elle, elle avait ses jambes écartés de part et d autre, elle me pris la main et la posa directement sur son sexe ? Vas y touche moi la, n?aie pas peur... ?. Je sentis son sexe sous mes doigts, il était tout humide, sa mouille se répandait sur mes doigts, j?ouvris doucement ses lèvres et commence à la caresser. Je trouvais son clitoris et le roula entre deux doigts, ma soeur gémit, je me rendis compte qu?elle était géniale et si belle je voulais lui donner un maximum de plaisir...

    Je me pencha sur elle et lui glissa ma langue entre ses deux lèvres, je la léchais de bas en haut en m?attardant à chaque fois sur son clitoris, elle haletait, gémissais, elle ne pouvait plus rester en place... Elle finit par me prendre la tête dans sa main pour que j?accentue encore la pénétration de ma langue dans son sexe, puis tout d?un coup sa respiration augmenta, elle se cambra et cria son plaisir dans toute la chambre, ma soeur venait de jouir sous ma langue... Je recevais toute sa mouille dans ma bouche, c?était délicieux.

    Quand elle retrouva enfin ses esprits elle me dit : ? Ouah tu es vraiment trop gentil, c?était super ! Laisse moi faire pareil... ?. Elle me roula sur le dos et mis sa tête entre mes cuisses, elle me lécha directement le sexe ou plutôt l?engloutit, elle était déchaînée, je ne l?avais jamais vu comme ça, mon pénis faisait des va et viens dans sa bouche à une vitesses incroyable ! A ce rythme là je ne pouvais résister, mon sexe se gonfla et je sentais le sperme monter dans ma verge, je lui dit : ? Arrête ça viens ?. Mais elle continua, accéléra encore, sa bouche chaude et humide m?entourait le gland et tout mon sexe, le plaisir montait en moi, je joui... Je me cambrai tellement c?été bon, de nombreux et grands jets se projetèrent dans sa bouche, ma soeur essaya d?en avaler le maximum mais elle en laissa s?échapper quand même au bord des lèvres... Elle me nettoya consciencieusement je me retrouvais aussi propre qu?en sortant de la douche. Elle se releva et se mis allongé su le lit m?entraînant par-dessus d?elle : ? Pénètre moi, viens tout de suite, dépêche toi ?. Elle dirigea mon sexe qui n?avait même pas débandé, j?été bien trop excité, elle était vraiment trop désirable... Mon pénis rentra dans sa chatte, elle était si serrée, je rentrais et ressortais pour élargir son vagin mais c?était a chaque fois une grotte toute chaude qui m?entourait et me donné du plaisir si intense a chaque va et viens. Ma soeur soufflait dans mon cou, elle s?agrippait à moi pour accentuer les pénétrations, elle me voulait, elle était déchaînée, je ne l?aurai jamais imaginé comme ça, jamais... Elle était si dépendante du sexe, si intéressée...

    Tout d?un coup elle s?arrêta, se retira de moi, et parti près du bureau, elle plaça ses avants bras dessus et se cambra pour mettre ses fesses en l?air, elle me dit : ? Allez viens, tu ne le sais pas mais j?adore cette position ?. Je me levais et regardait son visage me souriant, je me plaçais derrière elle, ses fesses étaient magnifiques, si petites que je les prenais facilement dans mes mains. Je pris mon sexe dans ma main et le poussai à l?intérieur de son vagin, hummm c?été trop bon, elle aussi soupira. Je commençais a la pistonné de plus en plus vite, elle m?encourager et me disais d?y aller encore plus fort...

    Je finis par écarter ses fesses et je vis son petit oeillet rose, ma queue rentrait dans ses fesses et juste au dessus se trouvait son anus, je lui demanda entre deux gémissements : ? Est-ce que je peux ? ?, ? Peux quoi ? ?, ? Toucher ton petit trou ? ?, ? Bien sur mais ne t?arrête pas, c?est si bon, toi tu aimes ? ?, ? Oh oui ! ?. Avec mon pouce je commençais a lui caresser l?anus, petit à petit je rentrais de plus en plus, elle me dit : ? Attend j?ai une idée ? et parti comme une furie à la salle de bain, elle en revint avec un tube de crème solaire : ? Tiens mets en partout, je suis d?accord mais vas y doucement frérot ?. Elle remit ses bras sur le bureau et se cambra au maximum, son cul été redressé comme jamais. J?étalais la crème sur ma queue en y mettant beaucoup sur mon gland puis avec mes doigts je lui en repartis tout autour et un peu a l?intérieur de son cul... Elle me pressa : ?Allez c?est bon, vite j?en peux plus. ? Je me plaça a l?entrée de son trou et poussa, elle cria immédiatement mais j?était rentré, je sentais mon sexe encore plus serrée qu?avant, je sentais son coeur battre. Je rentrais et ressortais ma queue de son anus, son oeillet se dilata sous mes coups de rein et Caroline hurlait de plaisir, elle adorait apparemment ça...

    Je pris ses hanches entre mes mains et la pistonnais de plus en plus fort jusqu’à ce qu?elle n?en pu plus et joui, elle se cambra, prise de convulsions, elle avait du mal a se tenir encore debout, ses jambes tremblaient... moi je ne pouvais plus me retenir et me déversa à l?intérieur d?elle.

    Elle se retourna et se mis dans mes bras : ? Tu crois qu?on a fait une bêtise ? ? ? Non, on en avait envi c?est tout, j?ai jamais autant joui tu sais, tu es trop bien. ? ? Moi c?était la même chose, tu es formidable, tu as raison je ne regrette rien non plus. ?

    Je savais maintenant ce qui allait m?attendre cette après midi et je souriais rien qu?a l?idée de ce que ma soeur pouvait avoir l?attention de me faire ...


E-mail: 69-exes-69@caramail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live