Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 33 219 fois
  • 81 J'aime
  • 2 Commentaires

Ma soeur Sandrine

Chapitre 1

Hétéro

Bonjour, étant un fidèle lecteur, je me suis enfin décidé à vous faire part de ma première expérience sexuelle, et pas une banale expérience puisque c?était avec ma soeur !!


    Je me présente, je m?appelle Marc et j?ai actuellement 26 ans. A l?époque ou l?histoire s?est passée j?en avais 17 et ma soeur 20. Ma soeur Sandrine est blonde, les yeux bleus, très svelte, mais avec une paire de seins et de fesses à faire retourner tous les hommes sur son passage. Moi j?étais plutôt timide et je restais donc puceau non sans être déjà sorti avec plusieurs filles. Ma relation avec ma soeur était tout à fait normale, on discutait peu, on sortait quelques fois au ciné, enfin rien qui ne puisse prévoir ce qui allait se passer.


    C?était un banal vendredi soir comme les autres sauf que les parents étaient partis pour le week-end. Nous regardions la télé tranquillement, mais il n?y avait rien d’intéressant alors Sandrine se mis à zapper sur toutes les chaînes TPS jusqu’à tomber sur XXL et la au lieu de changer elle s’arrêta et regarda la scène. Un homme était en train de lécher la chatte d?une femme et celle-ci avait l?air d?apprécier. Je sentis mon sexe se dresser immédiatement sous mon jean et une bosse apparut. Ma soeur s?en rendit compte et se moqua de moi. Je suis devenu tout rouge et lui marmonnai que j?étais un homme et que c?était normal. Au bout d?un quart d’heure, elle me dit qu?elle était fatiguée et qu?elle allait se coucher, elle plaisanta en me disant que je pourrais alors me masturber tranquillement. Et dès qu?elle fut sortie de la pièce, je ne me privai pas pour sortir mon sexe qui était trop à l?étroit dans mon caleçon et commencer à me masturber. Mais quelle ne fut pas ma surprise de voir ma soeur débouler dans le salon en criant :


    ’Haha je le savais petit dégoûtant, tu n?as pas pu te retenir !! ’


    Je me retrouvais couché sur le canapé, ma bitte dans ma main droite et ma soeur rigolait devant moi.


    ’Si c?est comme ça je ne vais pas me gêner moi non plus !’


    Elle s?assit alors sur le canapé à côté de moi et rentra sa main sous son pyjama et commença elle aussi à se masturber. J?étais tétanisé, je la voyais se branler et je remarquais ses tétons pointés sous son haut de pyjama. Au bout d’un certain temps, elle poussa un cri puis m?embrassa sur la joue avant de partir se coucher. Je partis moi aussi au lit toujours sous le choc de ce qui venait de se passer. Je me levais le lendemain en repensant à la soirée de la veille, ma soeur dormant encore je décidais de prendre une douche, mais lorsque je sortis pour me sécher ma soeur se trouvait devant le miroir en train de se laver les dents. Je cachais aussitôt mon sexe, mais elle me dit qu?il ne fallait pas, car elle l?avait déjà vu hier. Je pris alors ma serviette et commençai à me sécher puis je lui demandai de sécher le dos. Elle accepta et commença alors un frottage énergique puis elle me dit qu?elle pourrait aussi faire l?avant. Elle commença à me sécher le torse me complimentant sur ma musculature puis descendit vers mon pénis qu?elle se mit à frotter. Je protestai un peu, mais elle put immédiatement constater l’effet de son action puisque mon pénis se mit au garde-à-vous. Elle me gronda alors en me disant qu?elle était ma soeur et que je n?avais pas le droit d?avoir de telle pensée. Sans comprendre ce qui me prit je pris sa main et la posai sur mon sexe et commençai a lui imposer des va et viens. Elle voulut enlever sa main puis voyant que sa résistance était nulle je retirai ma main, mais elle continuait à me branler.


    ’Non Marc on ne devrait pas.’

    ’Arrête je suis sur que tu en as envie.’

    ’Mais je suis ta s..’


    Et avant qu?elle eût fini sa phrase, j?éjaculais trois grandes traînées de sperme dans sa main. Je sortis de la salle de bain rouge de honte. La matinée se passa sans autres incidents, mais je voulais poursuivre plus loin mon initiation. Alors que ma soeur regardait la télé je me baladais nu dans la maison et m?assis à côté d?elle. Elle protesta en me demandant de m?habiller, mais je lui répliquais que c?était elle qui m?avait dit que je pouvais. Au bout de quelques instants une scène de sexe parut à la télé, mon sexe entra en semi-érection et ma soeur se moqua de moi en me disant qu?il m?en fallait peu, je lui rétorquai que vu l?état de ses seins elle n?avait rien à me dire. En effet, ses tétons pointaient vers le haut. Puis sans comprendre ce qui me prit je me mis à lui caresser son sein gauche, elle me repoussa, mais je me jetai sur elle et l?embrassai. Elle se débattit puis me rendit mon baiser. Je me mis à la caresser entièrement, puis je me mis debout devant elle, mon sexe devant son visage.


    ’Je t?en supplie suce-moi, j?en ai trop envie ’

    ’D’accord, mais après on arrête ’


    Elle me décalotta puis commença à me donner quelques coups de langue sur mon gland et l?aspira en entier. Elle suçait divinement bien en alternant va et viens rapide, léchage de couilles ou petits coups de langue. Je ne résistais pas longtemps à ce traitement, je voulus la prévenir, mais elle ne bougea pas et reçu tout mon foutre au fond de la gorge, elle avala tout pour ne pas s?étouffer.


    ’Merci, c?était merveilleux ’

    ’Maintenant on arrête!’

    ’Tu m?as fait jouir, je veux te rendre la pareille.’


    Et sans qu?elle dise quoi que ce soit, je lui retirais son t-shirt, et son pantalon. Je pouvais enfin voir ses seins. Je commençais à lui lécher les tétons, je lui mordillais un peu et d?après ses gémissements je voyais que cela lui plaisait. J’entrepris ensuite de descendre vers l?objet de toutes les convoitises. Je lui enlevais sa culotte qui n?était rien d?autre qu?un string et commença à humer le parfum de son vagin. Je pouvais admirer un petit triangle de poils blonds au dessus d?un vagin tout rose. J’entrepris ensuite de lui rentrer un doigt puis deux et Sandrine criait de plus en plus


    ’Oh oui vas lèche moi, broute-moi ’


    Ces paroles m?excitèrent davantage et je me mis à lui lécher le clito. Au bout de quelques minutes, elle explosa et je reçus dans ma bouche tout ce liquide de bonheur.


    ’Oh Marc c?était trop bon, merci ’


    Pendant que j?avais léché ma soeur, mon pénis avait retrouvé toute sa vigueur et je le présentai alors à l’entrée de la grotte de ma soeur. Elle refusa que je la pénètre, mais c?était trop tard, car je m?étais déjà introduit dans son vagin d?un coup ce qui la fit crier de surprise et de plaisir. J’entrepris de lents mouvements puis accélérai. Ma Soeur hurlait sous mes coups de reins.


    ’Mmmmmm C?est bon Marc, défonce-moi !’

    ’Tu aimes ça salope, te faire baiser par ton propre frère ’

    ’Oui c?est bon, tu vas me faire jouir ’

    ’Je vais te baiser comme tu n?as jamais été baisée !’

    ’Vas-y, plus vite, ramone ma chatte de vicieuse !’


    Je la prenais alors en levrette et quelques secondes plus tard nous avons eu un orgasme en même temps. Je me retirais de son vagin et Sandrine me suça la queue jusqu’à la dernière goutte de sperme.


    Tout le reste de la journée, nous avons baisé et ce fut le plus merveilleux des week-ends.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder