Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 909 fois
  • 23 J'aime
  • 2 Commentaires

Soif de sang et de sexe

Chapitre 1

Trash

Un soir alors que Jean rentrais de son travail, il se décida a prendre un raccourcis pour rentrer. C’était un jeune homme de 19 ans de taille moyenne assez peu musclé. Il s’engagea dans une ruelle sombre.

Soudain une main se posa sur sa bouche et une lame fut placée sous sa gorge. Il entendis une voix féminine derrière lui :


"Bonsoir mon mignon, c’est pas très prudent de se balader par ici. Je vais retirer ma main mais gare a toi si tu hurle, j’hésiterais pas à t’égorger."


L’inconnue retira sa main de devant sa bouche, Jean lui demanda d’un ton inquiet :


"Qui êtes vous, que me voulez vous, vous voulez mon argent c’est ça?

-Non, ton fric m’intéresse pas, j’ai soif et tu va m’aider. Je vais te demander de me suivre mais n’essaie pas de fuir car je suis habile pour lancer ma dague. Au fait je m’appelle Anne.

-Bi...bien!"


La lame de la dague quitta la gorge de Jean, il se retourna doucement pour voir cette femme. Anne portait un ample manteau noir, elle avais les cheveux bruns lui arrivant aux épaules, sa peau était très pâle, elle était un peu plus petite que Jean . Ce qui intrigua le plus le jeune homme c’était les yeux rouges d’Anne, sans doute une maladie rare se dit-il. A ses yeux Anne lui semblait avoir une trentaine d’années.

Jean suivis la mystérieuse jeune femme dans la ruelle. Elle s’arrêta devant devant un bâtiment et ouvris la porte, c’est chez moi indiqua t-elle puis elle invita Jean a rentrer. Un peu hésitant il entra et suivis Anne dans une salle qui semblais être sa chambre et dis a Jean :


"Assis toi sur le lit.

-Ok, je me suis pas présenté, moi c’est Jean. Mais je saisis pas trop ce que tu va me faire, tu compte me violer.

-C’est pas mon intention première, mais peut-être qui sais si t’es sage. Maintenant met toi torse nu."


Il obéis et retira sa chemise. Tu es vraiment mignon lui dis Anne en observant son torse glabre et mince, il la remercia. La jeune femme s’approcha et posa le plat de son arme contre la poitrine de Jean. Il commença a s’inquiéter et regarda le bout de métal d’un air angoissé. Anne essaya de le rassurer :


"Essaye de pas trop bouger maintenant, tu risque d’avoir un peu mal mais je tacherais d’apaiser cette douleur par la suite.

-Tu vas m’entailler la peau avec ton arme?

-Oui, mais je vais pas aller trop profond, détend toi maintenant."


Jean respira un bon coup et obéis de peur qu’elle s’énerve et lui fasse vraiment très mal. Anne entailla doucement la peau du torse sur quelques petits centimètres. Immédiatement une goutte de sang apparu, elle s’empressa de lécher le sang et la plaie qui continuais a saigner. Après la douleur de la coupure, les coups de langues furent plus agréables. Anne léchais très sensuellement le sang du jeune homme, après quelques secondes elle s’arrêta et regarda Jean en essuyant sa bouche :


"Hum ! Le sang des jeunes hommes est un délice.

-Tu es une vampire c’est bien ça?

-En effet, désolé de pas l’avoir dit plus tôt, ce premier échantillon était délicieux mais hélas j’ai encore soif."


La jeune vampire fouilla dans une de ses poches et en sortis un petit tube. Elle en sortis une substance pâteuse verdâtre et en appliqua sur la coupure qu’elle avais faite a Jean. En souriant Anne dévoila finalement ses crocs pointus à Jean puis elle poursuivis :


"Tu vois, je suis une gentille vampire.

-En effet, rares sont les prédateurs qui soignent leur proies, je te remercie, j’ai presque plus mal. J’ai vraiment apprécié tes léchouilles.

-Hi hi, merci. J’aimerais bien poursuivre et boire un peu plus et je sais ou je trouverais un endroit gorgé de sang. Je pense que ça fera un peu plus mal mais je te garantis que je te ferais aussi beaucoup de bien. Maintenant j’aimerais que tu te déshabille complètement."


Excité par le ton de voix extrêmement sensuel qu’avais pris Anne, il accepta et retira son pantalon et son slip. Un peu déçue elle constata que le sexe du jeune homme était pas encore bien réveillé. Anne lâcha sa dague et exécuta un strip-tease jusqu’à se retrouver en sous vêtements. Sa silhouette étais sublime, des seins de petit calibre 90B, une taille fine, des hanches un peu larges, un fessier charnu et des jambes effilées. Jean s’exclama :


-Whaou ! Tu es vraiment magnifique ! Tu pourrais retirer un peu plus pour me faire plaisir s’il te plaît?

-Seulement quand j’aurais plus soif. Tu sais tu es pas mal non plus, je vais voir ton petit monstre de plus prêt, allonge toi.


Anne s’approcha de Jean et commença a le masturber doucement. Son pénis grossis progressivement, elle le décalotta tout en approchant son visage. La vampirette sortis la langue et lécha délicatement le gland violacé. Jean s’allongea afin d’apprécier pleinement ce moment. Anne pris le sexe de Jean en bouche et commença à sucer, il gémis doucement. Au bout d’une dizaines de secondes elle s’arrêta pour le prévenir :


"Bon maintenant je risque de te faire plutôt mal, prépare toi.

-Hein!!! Tu vas quand même pas me mordre la...AÏE."


Trop tard, elle avais déjà planté un de ses crocs dans la chair tendre de ce sexe masculin. Le pénis gorgé de sang saignais abondamment, elle repris sa fellation avec plus d’appétit cette fois ci. Jean ressentais de la douleur et du plaisir à la fois. Anne massa de la langue le sexe du jeune homme, elle s’arrêta quelques instants pour avaler le sang qui remplissais déjà sa bouche. La gourmande émis un grognement de plaisir et fis pénétrer la bite de Jean encore plus loin. La douleur fis progressivement place au plaisir, Jean gémissais de plus en plus fort sentant la jouissance approcher. D’une voix gémissante il s’adressa a la créature qui tétais son organe :


"Huuuuuum ! Oh...c’est trop bon, tu suce comme une déesse ma belle...Je sens que je vais bientôt éjaculer"


De ses beaux yeux rouges Anne fis un clin d’śil comme pour faire comprendre qu’elle étais prête et massa doucement les bourses de Jean. Au bout de quelques secondes il éjacula finalement bruyamment au fond de sa gorge. La jeune femme ne pu retenir tous le liquide qui remplissais sa bouche et bava quelques gouttes d’un mélange hétérogène rouge et blanc. Anne avala le cocktail qu’elle avais pu retenir. Jean était un peu assommé par l’orgasme et sa perte de sang. Anne léchais les quelques gouttes de sperme qui coulais encore au bout du gland et les quelques gouttes de sang au niveau de l’incision. Une fois l’hémorragie finie elle repris de la pâte verte et soigna le pauvre membre blessé. Elle s’allongea près du jeune homme et lui dit en souriant :


"Tu as été très sage, de plus je suis rassasiée, je te remercie. J’espère que je t’ai pas trop vidé.

-J’ai la tête qui tourne un peu mais ça va vite passer je pense. J’ai eu un peu mal au début mais tes talents m’ont vite fais oublier la douleur, j’ai apprécié ce moment.

-Tan mieux si tu as encore des forces on peu peut-être passer à la suite."



La suite bientôt si la première partie vous a plue ;)

Diffuse en direct !
Regarder son live