Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Lue 38 372 fois
  • 108 J'aime
  • 1 Commentaire

Soirée d'études

Chapitre 1

Lesbienne

Il était neuf heures du soir et malheureusement je n’avais pas pu accompagner mes amis à leur sortie ce soir. J’avais trop d’études à faire et comme ma coloc fêtait également ce soir là, je devais me trouver un endroit calme. J’ai alors décidé d’aller étudier à la bibliothèque de l’université. Je voulais vraiment avoir la paix. Je me suis déniché un coin assez isolé, avec personne dans les environs. Donc, je me suis installée et je commençais à bouquiner quand, étant très absorbée par mon livre, je ne me suis pas aperçue qu’une jolie demoiselle s’était installée à la table, juste devant moi. J’ai senti qu’on posait les yeux sur moi et c’est à ce moment là que j’ai vu cette superbe fille. Elle avait l’air assez grande, les cheveux en longues boucles noires, des yeux d’un bleu profond, des lèvres pulpeuses et un teint très pâle. Elle me regardait sans cesse et je dois dire que j’essayais d’éviter son regard, car elle me mettait mal à l’aise.


Je me replongeais dans mon livre mais je sentais toujours ce regard perçant. Je relevais parfois la tête et elle me regardait toujours, avec un petit sourire en coin et des yeux remplis de désir. Je me demandais bien ce qu’elle voulait. En vain, j’essayais de me concentrer dans mon livre.


Tout à coup, j’ai senti comme si quelqu’un s’était engouffré en dessous de la table. J’ai regardé en dessous et j’ai pas aperçu cette fille qui était quelques minutes auparavant assise devant moi. Chut! Elle m’a fait signe avec un doigt devant la bouche et je l’ai sentie glisser entre mes jambes. Déjà, de ses mains expertes, elle avait retroussé ma jupe. J’ai senti contre mes cuisses un souffle brûlant qui remontait tout doucement jusqu’à mon ventre. Oh! j’avais déjà chaud. J’étais déjà toute excitée.


Elle avait vraiment pensé à tout. À l’aide de petits ciseaux, elle taillait ma petite culotte. Je n’ai même pas eu le temps de m’indigner. Quelque chose de doux, de brûlant, d’insinuant et de tendre venait de se poser sur moi. Je m’ai senti raidir. J’ai voulu refermer mes jambes, mais je ne pouvais pas résister à cette douce sensation. Surtout que je sentais que cette caresse se faisait plus profonde. Hmmm!... J’ai laissé échapper un faible gémissement. Tout à coup, je me suis mise à penser qu’il y avait peut-être des gens qui nous regardaient, cette pensée m’a alors excitée davantage. J’ai jeté juste un petit coup d’oeil pour voir s’il y avait du monde autour, mais ça semblait tranquille et je me suis laissée aller de nouveau. Au même moment, je sentais sa langue s’enfoncer en moi -quel délice!- et remonter sur mon petit bouton de plaisir pour bien le titiller et l’aspirer. Je sentais que ma pêche devenait de plus en plus juteuse, mais elle prenait bien soin de tout effacer avec sa langue.


Elle m’a écarté délicatement les lèvres du vagin et m’a murmuré: ’Tu as un sexe splendide,’ en plongeant sa langue plus profondément dans ma fente pour la ramener rapidement jusqu’à mon petit bouton de plaisir, qu’elle s’est mise à lécher sauvagement. Voyant que je m’abandonnais à ses avances, elle s’est mise à mordiller doucement mon clitoris, puis à l’aspirer plus fortement entre mes lèvres. Je contractais légèrement mon ventre, sentant les premières montés de la jouissance m’envahir. Elle se régalait comme une gloutonne à dévorer ma pêche douce et bien humecté tout en explorant ma petite grotte avec un doigt inquisiteur. Elle m’a glissé un doigt derrière les fesses, pour aller me chatouiller délicatement l’entrée de mon anus.


Je n’ai pas pu retenir plus longtemps, les fortes sensations de plaisir, qui ne cessaient de traverser tout mon corps. Les caresses perverses de cette fille dans mon vagin et dans mon anus me faisaient littéralement monter au septième ciel. Sentant que je me crispais de plus en plus, elle a accéléré davantage le tournoiement de sa langue et les mouvements de va-et-vient dans mon vagin et mon anus. Tout à coup, j’ai senti une vague se déverser à travers tout mon corps et j’ai joui avec une intensité impensable. Mon ventre se secouait interminablement, mon corps se tordait contre ma volonté.


Après avoir joui, elle m’a regardée avec un air satisfait et elle est repartie sans rien dire.


?’a été vraiment un moment très excitant et je n’ai regretté en rien la sortie manquée avec mes copains

Diffuse en direct !
Regarder son live