Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 34 292 fois
  • 237 J'aime
  • 13 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

La soirée film avec ma mère

Chapitre 1

Inceste

Je me présente, Arnaud, 19 ans, et ma mère de 47 ans est mon plus gros fantasme, je m’explique :


Je suis né dans une grande famille naturiste, il est alors fréquent de voir de la famille dans un camp naturiste, ou alors à poil dans une réunion familial. Ma mère s’appelle Caroline, et elle est physiquement très attirante, et elle fait tomber de bien nombreux hommes sous ses petons.

Ma mère a une poitrine généreuse (95F), un fessier assez gros, elle fait 1m71, et elle est vraiment adorable, quant à moi, je suis grand, assez fin, et niveau organe génital, c’est satisfaisant avec 19 centimètres.



Je viens de finir de faire les courses, et je suis en train de rentrer à la maison. Sur le chemin, je pense à la prochaine réunion familiale qui aura lieu d’ici quelques jours, avec quelques personnes de ma famille, car en ce moment, tout le monde est en vacances. J’ouvre la porte avec ma clé, et entre dans la maison, je range les courses avant de fouiller un peu la maison en recherche de ma mère.


— Maman ? dis-je plusieurs fois en regardant un peu partout.


Pas de réponse. Parfait, je suis tranquille pour cet après-midi... Je fonce monter dans ma chambre allumer mon ordinateur et aller sur mon navigateur internet, je prépare quelques mouchoirs en papier, de bonnes vidéos pornos, et mon pénis en même temps. J’entame ma masturbation, et quand j’arrive presque à la fin, j’entends quelqu’un monter les escaliers, et j’en déduis que c’est ma mère, je me dépêche de tout cacher, lorsque j’entends toquer à la porte.


— Oui !? dis-je, essoufflé, en regardant en direction de la porte.


La porte s’ouvre.


— Coucou Arnaud, j’suis rentrée du boulot, ta journée s’est bien passé mon chou ?

— Ouais, j’ai fait les courses, et toi M’man ?

— Oui, oui... Dis-moi, est-ce que tu voudrais qu’on se refasse une soirée film ? Ça fait longtemps qu’on a pas regardé un truc ensemble...


Au bout de quelques secondes d’hésitation, je cède, et je réponds.


— OK, pourquoi pas... J’ai une question, Clara passe dans le mois ?


Clara est ma sœur de 25 ans, elle est l’aînée, car j’ai une autre sœur, Manon, de 23 ans. Elles ont un physique comme les autres, mais leurs paires de seins sont vraiment bandantes...

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


Bref, ma mère m’a répondu par le négatif, avant de sortir prendre un bain... J’avoue qu’après avoir vu les gros seins de ma mère à travers ce tissu, m’a bien aidé à terminer ma masturbation...


On est enfin le soir, à 21h, lorsque ma mère m’appelle pour aller manger. Je me détache de mon ordinateur pour descendre les escaliers et aller m’installer à la table à manger, attendant mon délicieux repas. Ma mère arrive une minute plus tard en nuisette, avec des sous-vêtements épais, rouges. Ma mère m’a vue la mater, alors je descendais immédiatement les yeux sur le repas que ma mère a servi. Et comme tous les soirs, on discute de tout et de rien en mangeant et en regardant la télé. Le repas terminé, je m’installe dans le canapé, pour aller préparer le film sur une plateforme de streaming. Ma mère est partie dans sa chambre, prétextant qu’elle allait se changer...

Ma mère revient après quelques minutes, nue comme un ver, je ne peux pas m’empêcher de la relooker, regarder de haut en bas son corps de déesse, qui alimentait plusieurs de mes plus intenses branlettes, je commençais à bander à travers mon pantalon, qui est tout fin. J’en suis pratiquement sûr que ma mère l’a remarqué...


— Me revoilà mon chou, j’ai voulu me mettre à l’aise ! Il fait chaud en ce moment, en plein été... dit-elle avec une voix assez sexy, contrairement à ses habitudes...

— Oui, je vois ça héhé, toujours aussi belle ma Maman ! dis-je en cachant mon érection naissante avec un coussin du canapé.

— Arrête, tu vas me faire rougir ! C’est que tu es pas mal non plus, tu sais ? Je suis fière d’avoir un fils aussi bien membré que toi ! T’es pas obligé de cacher ton érection mon grand, on se voit nu tous les mois.

— M-Merci Maman... Eh oui je sais, c’est juste que bander sur toi, j’ai cru que ça allait te gêner... dis-je, gêné.

— Ça me gêne pas du tout, t’inquiète pas ! C’est même assez flatteur...


Elle est venue s’asseoir à côté de moi, puis on a choisi le film ensemble. Je me suis déshabillé entre-temps, et bizarrement, je ne cache plus mon érection, et on est tous les deux nu, l’un à côté de l’autre... Arrivés à la moitié du film, ma mère me fait une réflexion...


— Tu sais Arnaud, je vois bien que je t’excite, et j’y réfléchis depuis un certain temps, et je te propose un truc...

— H-Hum, oui ?...

— J’aimerais qu’on se libère, tous les deux, complètement, qu’on n’ait plus à se cacher, qu’on puisse se masturber où on veut et quand on veut, d’accord ?


Je suis abasourdi, je ne savais pas que ma mère, qui est la source de mes masturbations, allait un jour me proposer qu’on se masturbe librement...


— Eh bien... D-D’accord, oui, j’accepte avec plaisir... Et, je propose même que nous commençons maintenant... dis-je timidement, les mains proches de mon membre dur.

— Je vois bien ton envie... Alors, oui...


Je commençais alors à doucement me masturber, en regardant ma mère directement, sans me préoccuper du film, qui n’existait plus dans ma tête, je me contentais de regarder ma mère mettre une main entre ses jambes pour se doigter, et ma mère me regardait aussi me masturber, je m’imagine plein de scènes de cul entre ma mère et moi, surtout celle où j’éjacule sur ses énormes obus, ma mère voyait d’ailleurs que j’insistai mon regard sur sa poitrine...


— Tu veux toucher ?...

— Oui !


C’est là que j’ai pris les gros seins de ma mère entre mes mains, pour les malaxer et triturer les petits bouts roses, et gonflés. Au bout de quelques minutes, j’ose même y mettre ma bouche, pour sucer ses délicieux tétons, ma mère gémit, en se masturbant plus vite, elle avait pris ma bite en main pour me branler... J’étais sur le point d’exploser lorsque ma mère introduit mon pénis dans sa bouche, pour faire une fellation divine. Je jouis alors une importante quantité de foutre alors qu’elle jouit aussi... J’étais au Huitième Ciel à ce moment-là, j’ai réalisé mon plus gros fantasme...


A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live