Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 16 912 fois
  • 18 J'aime
  • 0 Commentaire

La soirée photo

Chapitre 1

Hétéro

Comme chaque année,mes frères organisent la soirée photo qui est une rétrospective des différentes animations que chacun d’entre-nous a vécu : vacances,rally-vélo,communion,etc?.

Lors de la dernière soirée j’ai été amené avant que celle-ci démarre a aller avec ALAIN récuperer des films qu’il avait oublié chez lui. J’en ai parlé a mon ami pour qu’il ne me cherche pas . Pour la soirée je m’etais habillée d’un pantalon et d’un bustier a fine bretelle. Comme sous-vetements un ensemble noir dont le soutien-gorge mets en valeur ma poitrine 90c . Arrivé chez ALAIN il m’a proposé une coupe de champagne je lui ai dit que nous n’avions pas trop de temps sur quoi il a rétorqué cela ne nous prendras pas l’après-midi.En fait les films étaient sur la table du salon et nous aurions très bien pu repartir de suite .Il a tendu mon verre qu’il avait rempli en entier puis pris le sien .Il a levé les coupes a nos amours me dit-il en me regardant droit dans les yeux .Il m’a fait boire ma coupe presque cul-sec. Puis il a posé son verre et s’approchant de moi ses mains se sont posées sur mes épaules. Plus précisement il a saisi les bretelles du bustier et sans arrêter son geste a baissé ce dernier jusqu’à ma taille, sans même m’en rendre compte j’avais baissé mes bras pour lui permettre de le faire .J’etais a présent en soutien-gorge devant lui il soupesa mes seins puis glissant les mains a l’arrière de mon dos il le dégrafa et me le retira, il pris mon verre et le posa sur la commode. Je ne disais aucun mots pour repousser ses gestes bien au contraire au fond de moi une sourde chaleur m’envahissait le corps et plus particulièrement le bas-ventre.Il posa ses mains sur la ceinture de mon pantalon puis après l’avoir ouverte s’attaqua un a un aux boutons, très vite celui-ci glissa le long de mes cuisses dévoilant a ALAIN l’intégralité de mon anatomie. Il me retourna et me fit plier en deux sur le dossier du canapé. Il fit glisser mon slip le long de mes cuisses jusqu’au genoux et m’écarta les jambes. J’étais sa poupée de chair, il ne m’avait rien demandé et je le laissais faire, ma chatte était trempée a présent je n’avais qu’une envie me faire saillir . J’ai entendu le zip de sa fermeture éclair et quelques instants après sa bite est venu se positionner contre ma chatte, son dard a frayé son chemin entre mes lèvres qui s’ouvraient a l’intrus et il s’est enfoncé au plus profond de mon intimité. Tout cela en même pas deux minutes. A présent il limait ma chatte et j’accompagnais ses coups de queues en poussant des cris de réelle jouissance . Je lui ai demandé de faire vite que les autres et plus particulièrement mon ami allait s’impatienter de notre absence mais il n’en avait que faire il me bourrait la chatte en me traitant de salope, de baiseuse . Tout ces mots augmentaient ma jouissance et par le même la sienne. Après dix minutes de ce traitement je l’ai senti se cabrer au fond de mon ventre et son foutre a jailli dans mon con ce qui eu pour effet de déclencher en moi un orgasme intense. Il est resté encore une minute dans ma chatte puis s’est retiré en me remontant mon slip m’empêchant par le fait de pouvoir m’essuyer l’entre jambe qui dégouliné de son sperme abondant de surcroit,je lui en ai fait la réflexion et il me dit que cela faisait quinze jours qu’il n’avait pas éjaculé en pensant a ce moment qu’il avait préparé avec minutie certain que je ne refuserait pas?..D’ailleurs j’en ai pas eu le temps !Nous avons regagné la salle quelques instants plus tard .J’étais mal a l’aise heureusement celle-ci était plongée dans l’obscurité un premier film avait commencé. Je me suis assise près de mon ami et ALAIN plus loin. Les films se sont enchaines les uns aux autres et je sentais mon entrejambe complètement trempé du jus de mon amant d’un moment.Lorsque la lumière s’est rallumée mon ami m’a regardé avec interrogation mais il ne dit rien.J’ai prétexté une envie urgente et me suis levée pour me rendre aux toilettes . Je me suis soulagée la vessie et le vagin du trop plein . Je me suis essuyée puis j’ai rajusté mon slip et mon pantalon. En sortant ALAIN attendait ma sortie il m’a attrapé par le bras et me conduisit dans la cour attenante. J’ai voulu protesté mais aucun sons n’est sortie de ma bouche .Il me plaqua contre le mur a l’abri des eventuelles regards , dégrafa a nouveau mon pantalon, baissa celui-ci et mon slip et me fit écarté les jambes . Il sortit sa bite aussi raide qu’une heure avant et d’un geste précis la plaça sur les lèvres de ma chatte qui mouillait a nouveau ,il me bourra ainsi dans la cour sa verge entrait et sortait de mon sexe a vive allure je mordais mes lèvres pour ne pas crier le bien qu’il me procurait , je l’encourageais en allant au devant de son membre qui me fourrait la chatte . Il me bourra encore un instant puis brusquement il me fit me déplacer près d’une fenètre qui donnait dans la salle j’y voyait mon ami en discussion avec une de mes belles-s?urs que je n’aime pas trop. Je ne sais pas si la vue de mon ami y fut pour quelque choses mais toujours est-il que je me suis plaquée contre la fenètre j’ai tendu mes fesses en arrière et j’ai demandé a ALAIN de me sodomiser. Il a lubrifié ma rondelle avec la mouille qui coullait de ma chatte puis enfonça un doigt dans mon orifice pour le dilater il travailla un court instant puis presentant sa verge sur mon trou ainsi ouvert j’ai senti son gland forçait le passage puis petit a petit pénétrer mes intestins comme pour ma chatte j’allais au devant de son pieu qui m’ouvrait en deux.J’ai senti ses couilles tapaient sur ma raie fessière puis il se retira et recommença son va et viens dans mon cul brûlant. A présent il me bourrait a toute vitesse et je jouissait sous les assauts de son membre tout en regardant mon ami faire le beau avec ma belle-s?ur n’empêche que a ce moment c’est moi qui me faisait baiser et j’aurai voulu qu’il me voit jouir sur la queue d’ALAIN car je jouissait coup sur coup chaque fois que sa bite violait mes entrailles d’autant que je me branlais le clitoris en même temps . ALAIN finit par se vider dans mon cul et je sentais son foutre gicler , il se retira et me laissa contre la fenètre pantalon et slip baissé son sperme coullant le long de mes jambes . J’ai remis de l’ordre a ma tenue et je suis revenue dans la salle la séance reprenait.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder