Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 320 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Soirée trompeuse !

Chapitre 1

Hétéro

Je suis ceul dans une noirceur ténébreuse. Je suis ceul dans ma chambre. Seul comme bien d’autre soir, comme bien d’autre jours. Jusqu’à une soirée ou je me décida à sortir avec un copain dans un bar bien en vogue dans ma région.


Je fis le mieux de ce que je pouvais avec mon corps pour qu’il soit invitant et chaleureux. J’ai 18 ans et je mesure 5 pieds et 11 pouces, cheveux noir, yeux maron, rien d’extrodinaire sauf mon anneau dans le téton droit. Arrivée la bas je me commande une bière, ce houblon des dieu que j’adore déguster. Viens le temp de regardez autour de moi et je vis une femme merveilleuse, une femme mur 30 ou 35 ans tout au plus. Je suis sans expérience, sauf mes quelque blonde du secondaire. Je la regarde fixcement dans les yeux et je suis ensorcelé par sa beauter et quand sont regard dous croisa le mien je fondis en un amas de tendresse envers elle. Plus tard vers la fin de la soirée, il eux les ’slow’ et bien sur étant trop timide je ne l’invita point, mais elle par contre vint me voir et se surpris qu’un charmant jeune homme comme moi s’intéresse a elle. Pendant qu’on dansaient je sentais ses seins ferme sur ma poitrine et je risquas une main vers ses fesses musclée. Elle commenca par me demandez si j’étais encore puceaux et je lui répondis en toute franchise. Elle me demanda ensuite si je voulais la suivre chez elle et permaitez moi de vous dire que je n’est pas hésité 30 secondes.


Arrivez chez elle, elle fis couler un bain mousseux et me dis de me détendre pendant quel se changais. Je me mis nu et m’engoufra dans la masse d’Eau chaude et mousssante. Elle arriva veitu d’un peignor couleur argent d’ou je pouvait aperçvoir les pointe des ces seins magnifiques. Elle se dévétie et vint me rejoindre. Ma verge étais aa sont comble et elle y risqua une main. Elle me caressa tranquillemnt et je m’abandonnais a sa caresse somptueuse. Elle aretta net et me demanda de l’accompagner dans la chambre. Arriver dans sa meirveilleuse chambre, je la fis se couchée sur le dos et commenca lui bêcoter les cuise et monta tranquillement. Arriver a son fruit d’amour je fis attention pour ne pas touchée son clitoris, mais je lichais tendrement ces lèvres et le tour de son clitoris. Elle mouillais abondament et c’est alors que je me décida a laper sont clitoris de grand coup de langue puissant, comme un chien. Elle eu sont premier orgasme, sans être extrodinaire. Elle se leva et pris ma hampe en bouche et il a siffis de quelque coup de langue pour me faire venir. Je commenca à lui lécher les seins, je tournais autour des pointes, tranquillement, suçais comme un enfant et mordillais avidement. Elle repris ma verge en bouche et commenca une fellation du tonnerre. Cela a suufit a ma verge de revenir dur et fonctionel. Je commenca a la pénétrer tranquilement, prenant tout mon temp pour sentir cette chaleur envelopente de son tunel d’amour. Une fois que je me sentais assé a l’aise je commenca a la brusquer un peu plus et bien cela eu des effets sur ma compagne d’un soir. Apres un bout de temp de cette labeur je la sentis avoir un prgasme faramineux. Elle pris ma verge, la masturba et me fis donnez ma semence sur ses seins. Nous, nous endormîmes comme cela, dans la tenu d’Adam et Êve.


Le lendemain la matinée fus éprouvante et je pus tester toutes sorte de chose dont j’avais toujours eu envie, dont caresser une femme pendant une longue période a mon bon plaisir et bien sur au sien. J’espère que cette lettre vous as plus. Bine sur elle est fausse, mais cela est un de mes fantasme, et je suis toujours sans aucun expérience.


Cerbere

Diffuse en direct !
Regarder son live