Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 3 438 fois
  • 59 J'aime
  • 1 Commentaire

Sophie, Damien et l'auteur.

Chapitre 1

La rencontre.

Erotique

Rencontre de Damien et Sophie avec l’auteur des histoires grivoises. 1



Chers fidèles lecteurs et lectrices des histoires de Sophie.

Comme vous ne le savez peut-être pas, C’est moi, Damien, qui a demandé à l’auteur sous le patronyme de mlkjhg39 d’écrire les histoires de Sophie. Une part de vérité et une part de fantasme.

Lire : Ma découverte du candaulisme, ma femme me trompe avec mon meilleur ami ; Sophie et le jeune interne ; Sophie s’émancipe.

 

Un jour, je suis tombé sur ses histoires sur un site dédié. Elles m’ont beaucoup plues et je suis rentré en contact avec lui. Sa réponse assez rapide m’a surpris et nous avons beaucoup échangés. Sans en avertir Sophie, je l’ai prié d’écrire les textes qui me font tant bander en lui en donnant le thème.

Il m’a proposé de m’envoyer de petites vidéos en me demandant si son physique était à la hauteur de ses textes.

 Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir que l’auteur de tant d’histoires de sexe était aussi bien monté que la plupart de ses héros. Je comprends mieux maintenant pourquoi ses héros sont souvent bien membrés. Il m’a donné par la suite l’adresse d’un site où ses vidéos sont vues par des centaines de milliers de petits curieux.

Je ne peux pas trop vous donner ici la façon d’y accéder. Mais essayez d’écrire lapin puis doigt en anglais suivi de mlkjhg39 et normalement, vous devriez trouver quelque chose.

L’une de ses vidéos est stupéfiante. Il vient de se branler, lâche sa queue aussi raide et grosse que sur son avatar, sa teub remue de bas en haut et expulse d’une puissance folle trois jets de sperme dont le premier monte à plus d’un mètre cinquante avant que la gravité ne fasse son œuvre. Rien que cette vidéo a été regardée 40 000 fois et une autre 80 000 fois !!!! 

Je lui ai demandé de se branler sur les photos de ma femme et ça m’a procuré une terrible excitation,  surtout avec la fin et ses grosses éjaculations. Vous ne pouvez pas imaginer comment cela me rend dingue.

Un jour, j’ai montré à Sophie ces photos, elle a juste jeté un coup d’œil car j’ai insisté pour qu’elle le fasse, mais après en avoir regardé certaines, elle a été très impressionnée par sa queue et encore plus par l’abondance de ses éjaculations ! Sur la photo où l’on voit bien la puissance et l’intensité du jet de sperme, elle a dit " En plus d’une grosse bite bien veinée, il doit aussi avoir une sacrée paire de couilles ce mec"!! Elle n’a rien dit de plus. Mais quand je lui ai montré la vidéo d’où est tirée la photo, Sophie l’a regardée en boucle…

Je lui ai enfin fait lire les histoires qui la concernaient. J’ai pris une sacrée engueulade avant une réconciliation au plumard.

 

Quelle n’a pas été ma surprise quand je lui ai proposé quelques jours plus tard de l’inviter pour une partie à trois et qu’elle n’a pas dit non, mais va-t-il accepter ? –Pourquoi-pas ? - A-t-il répondu, mais nous devrons faire chacun la moitié du trajet et nous retrouver dans un hôtel.

Je vais réaliser mon fantasme, celui de voir ma femme faire l’amour devant moi avec un homme bien foutu.

Sophie est une quadra, blonde coupé au carré, bien roulée et qui prend énormément soin d’elle. 

Moi, mon problème, c’est que j’ai une petite bite bien que Sophie ne me l’a jamais reproché. 

Je suis étonné que Sophie prenne les devants car c’est une fille trop timide pour ça. Elle est très gentille, il faut vraiment qu’elle est envie pour  se laisser tenter sous l’effet de ce beau mâle. Mais je pense qu’il faudra qu’il fasse le premier pas à chaque fois et la force car elle aura plutôt tendance à se refuser et à l’éviter doucement au moment fatidique même si elle en a quand même envie.

 

Nous avons loué une chambre dans un hôtel IBIS. Pour le rendez-vous, il doit nous appeler quand il est arrivé puis se montrer pour que nous le voyions de la chambre. Si c’est OK pour nous, nous lui donnerons le numéro de notre chambre. Ca y est, il est là ! Je vois pour la première fois son visage : Lunettes à monture métalliques et petite moustache. Un regard franc, une silhouette robuste, mais ça je le savais déjà.

Il vient de taper à la porte, je vais lui ouvrir et fais les présentations : 

-Sophie, je te présente Pascal, (prénom d’emprunt pour garder son anonymat), Pascal, Sophie et bien sûr moi, Damien.

Pendant près d’une heure, nous faisons connaissance. Ce qui me surprends le plus c’est quand il me dit son âge, je lui aurais donné sans problème dix à quinze ans de moins.

Il est suffisamment tard et continuons à nous découvrir dans un restaurant proche. Quand enfin la conversation arrive sur le sujet principal de notre rencontre, Pascal nous fait des confidences.

-Bien sûr, je ne vais pas vous mentir sur mon physique car de ce point de vue là, je crois que je n’ai plus rien à vous apprendre. Pour la partie virilité non plus. Le seul bémol par rapport à mes héros, c’est que je ne suis qu’un homme normal…enfin peut-être mieux gâté par la nature pour ce qui est des dimensions de mon organe que le commun des mortels. La taille qui fait fantasmer les femmes sans les effrayer. Mais si vous savez aussi que côté éjaculation, je n’ai rien à craindre, je dois vous avouer que je ne remets pas le couvert indéfiniment. Je ne suis qu’un homme lambda de ce côté-là.

 

Quelle ne fut pas ma surprise en entendant la réponse de ma femme.

-Vous savez par Damien que je suis infirmière. Pour nos…ébats, il prend parfois du viagra pour mieux me combler. Avez-vous déjà essayé ?

-Non ! Vous voudriez que ?... Pourquoi-pas ? Qu’il ne soit pas dit que nous ayons fait tant de bornes pour un trop court instant de bonheur.

Gentleman, le mec ! Il n’a pas relevé que Sophie vient de lui révéler qu’il me faut un coup de pouce parfois.

Elle lui tend une pilule ainsi qu’à moi. Nous finissons tranquillement notre dîner et nous retrouvons une demi-heure plus tard dans la chambre.

-Comment procédons-nous ? Demande Pascal.

-Ordonnez et nous obéirons, Sophie est trop timide pour prendre l’initiative.

-Bien, OK. Damien, déshabille Sophie puis se sera à son tour de te dévêtir !

Nous nous exécutons, je lui retire lentement sa robe avant de dégrafer son soutien-gorge, puis  m’attaque à son string. Elle tremble comme une feuille.

-A lui maintenant !

Sophie commence par déboutonner ma chemise, puis s’attaque à mon pantalon qu’elle descend  jusqu’aux chevilles et enfin à mon slip. Nous nous retrouvons à poil devant lui. 

-Maintenant, déshabillez-moi ensemble !

Son tee-shirt et son pantacourt ne font pas long-feu.

-Allez, retirez mon slip maintenant !

Obéissants, nous attrapons l’élastique de chaque coté et abaissons enfin avec lenteur son slip.

Je sais déjà que Pascal est beaucoup mieux membré que moi mais il faut descendre son slip pratiquement à mi-cuisse pour libérer totalement son sexe. 

Putain !!! Bien que pas surpris par ma découverte, je suis scotché à la vue de cette queue aux proportions peu ordinaires même au repos, et je ne suis pas le seul ! Et là, c’est du 3 D !!! 

 

Ma femme est conquise et l’exprime :

-C’est vrai qu’il est monté comme un âne, sa bite au repos est impressionnante et sa paire de couilles bien pendante.

 

A suivre…

Diffuse en direct !
Regarder son live