Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 6 179 fois
  • 18 J'aime
  • 1 Commentaire

Sortie nocturne, une vie de fille

Chapitre 1

Travesti / Trans

Après ce premier rendez-vous, je me suis mis à penser à l’évolution que cela pourrait prendre dans ma vie de tous les jours. Dans la journée j’essayais de chasser les images de cette soirée...par contre le soir venu, je n’avais envie que d’une chose : faire des fellations !


En attendant le prochain rdv, j’ai alors exploré d’autres petits plaisirs. Celui qui m’a le plus enchantée, est sans conteste le lavement. Cela peut paraître étrange mais la sensation obtenue est vraiment très agréable. Maintenant, pour préparer mes soirées de filles, je commençais par un lavement. Je me mettais nue dans mon bac à douche, je démontais le pommeau de douche afin de n’avoir que le flexible. Un peu de lubrifiant à l’entrée de mon anus, ensuite je fais couler un peu d’eau pour obtenir la bonne température (pas trop chaud...) puis je le place rapidement sur mon anus et j’écarte les fesses afin de le loger au début de mon petit trou. Puis je remets de la pression et mon ventre se remplis de liquide... la sensation est surprenante la 1 ère fois, mais ensuite on se laisse envahir jusqu’à ne plus tenir. Quand j’ai le ventre gonflé, je coupe l’eau, et je me dirige vers les toilettes (attention parfois ça coule un peu...)


Sur les WC il suffit alors d’expulser le liquide, et là c’est le grand nettoyage...désolé mais c’est comme cela que ça se passe !


Ensuite je recommence l’opération. L’évacuation est alors plus sereine et on se prend à faire "pipi comme une femme". Avec un anus nettoyé de substances, inutile de vous dire que mon but-plug n’a plus de peine à trouver sa place...


Là aussi l’achat de mon plug a été pour moi une vraie découverte. Je l’avais acheté chez Démonia, j’y été passé plusieurs fois et en confiance, je m’étais enfin décidée à faire des achats. Longueur 15 centimètres et 4-5 centimètres de diamètre au plus large, de couleur rose chair. Lors de la 1ère utilisation, j’ai eu un peu peur qu’il ne rentre pas et puis lorsque la partie la plus large a été absorbée par mon anus, j’ai pris peur qu’il ne ressort pas... depuis avec le lavement plus de soucis. Mon anus est prêt à recevoir mon plug et j’y prends du plaisir ! Une fois en place, il ne risque pas de sortir. Je me sens remplie, comblée...


A présent je le porte sous mes vêtements d’homme : j’enfile mon plug, une culotte féminine, une paire de Dim up, un fond de robe noir pour le haut. Ensuite, une paire de jeans, un petit pull et des chaussures d’homme sympa. Rien d’ambigüe, je n’aime pas vraiment. Je sors ensuite faire mes courses. Pour marcher la sensation est étrange et oblige à écarter un peu les cuisses, mais le fais de sentir un objet dans son cul est déroutant. J’avais l’impression que les gens pouvaient s’en rendre compte...


Assise dans ma voiture, c’est encore mieux, je m’articulais sur mon plug. Après plusieurs essai, je finie même par ressentir du plaisir à être enculée en permanence. Mais après plusieurs heures, son expulsion est parfois délicate (mon sphincter s’étant refermé autour du plug). C’est alors dans un râle que je l’expulsais... j’y prenais du plaisir.


Un autre aspect du lavement est de pouvoir se sentir "femme" un peu plus. J’avais déjà pris l’habitude de mettre des protèges slip dans mes sous-vêtements, des petits pour essayer. Puis comme l’odeur des protections périodiques féminines m’excitait, j’en ai acheté pour les tester réellement. Après le deuxième lavement, il suffit de ne pas tout expulser (attention à ne pas en laisser de trop) et au fur et à mesure le liquide s’échappe doucement de votre anus pour finir absorbé par la serviette hygiénique.

De plus, suite à ce 1er rdv avec un homme, j’avais pris confiance en moi, et je sortais plus souvent en tant que Laetitia. Par prudence je ne fréquentais pas la foule, et encore moins de sortie en plein jour, mais j’étais plus sûre de moi.


J’attendais avec impatience le prochain rendez-vous avec celui qui je l’espérais deviendrait mon maitre.

Diffuse en direct !
Regarder son live