Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 1 001 fois
  • 3 J'aime
  • 2 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Soumis et cocu par ma copine.

Chapitre 1

SM / Fétichisme

Je me prénomme Paul, j’ai 30 ans, mesure 1m80 pour environ 70 kilos, et vais vous raconter comment ma copine a fait de moi un homme soumis et cocu.


J’ai rencontré Kate sur Tinder elle a 26 ans, 1M70, très jolie, visage souriant et une belle poitrine.


Après avoir discuté quelques jours sur Tinder, nous avions convenu d’un rendez-vous au centre-ville dans l’après-midi pour aller se balader ou boire un verre, je la vis arriver au loin et je dois dire qu’elle était vraiment sublime, elle dégageait une vraie prestance, quelque chose qui ne laisse pas indiffèrent, j’étais comme naturellement subjugué par elle, elle a clairement une personnalité très dominante.


Ca a été un rendez-vous assez classique, on a discuté de tout et rien, j’ouvrais les portes pour elle, l’écoutais parler sans interrompre, bref, je voulais vraiment lui plaire et faire mon maximum pour la revoir, au fur et à mesure de notre conversation, son ton est devenu un peu plus autoritaire, et elle m’a expliqué qu’elle détestait les machos et les mecs autoritaires (ça tombe bien je ne le suis pas), et qu’elle aimait bien "diriger" sous toutes ses formes, et m’a demandé si je pensais pouvoir répondre à ses attentes si elle me donnait des instructions, car si je devenais son copain, ça allait être elle qui dirigerait et fixerait les règles et non l’inverse.


Je ne comprenais pas vraiment ce qu’elle voulait dire par là, mais je dois dire que je me sentais excité qu’une aussi jolie femme me parle d’une façon autoritaire, j’ai répondu que oui, je ferais de mon mieux, et qu’elle me plaisait beaucoup.


— Bien, je pense qu’on va se revoir alors !

— Avec plaisir, écoute, tu as besoin de quoi que ce soit, tu m’appelles.

— Je sais, je l’ai vu à ton visage.

— Ah bon ? Ça se voit que tu me plais.

— Oui et je pense que t’es du genre à faire ce que les femmes te disent.

-Oui c’est vrai que j’aime bien être contrôlé.

— Tant mieux !


Sur ces derniers mots, elle m’a remercié pour ce rendez-vous et est partie. Un peu interloqué, mais en même temps très excité par cette situation, j’ai passé la nuit à me branler en pensant à Kate et à notre prochain rendez-vous.

Les rendez-vous se sont succédés et quelques semaines plus tard, elle m’a demandé d’aller chez elle et de lui préparer un dîner, une fois le repas terminé, elle m’a fait aller dans sa chambre.


— Je veux que tu fasses exactement ce que je dis OK ? Je déteste les mecs dominants.

— Bien sûr tout ce que tu veux (j’étais tellement excité)

— Déshabille-toi ! Tout nue maintenant !


J’enlève mes vêtements, complètement excité, et sous l’autorité de Kate.


— Haha c’est ça ta bite ? Tes en érection là ?

— Oui je suis désolé, ce n’est pas bien gros.

— On ne peut même pas faire l’amour ! Je ne savais même pas que c’était possible aussi petit !

— Pardonne-moi s’il te plaît, donne-moi une chance ! Je ferais n’importe quoi vraiment.

— OK... T’es un mec gentil, mais j’ai des besoins comme toutes les femmes, et je suis vraiment déçue ! Alors je veux que t’excuses à genoux, et que tu te masturbes qu’on en finisse !


Je me suis mis à genoux devant elle.


— Pitié Kate excuse-moi de ne pas te satisfaire, je suis vraiment un minable, un pauvre mec incapable de baiser une femme correctement, je ne mérite pas autant d’attention de ta part.

— Ta gueule et branle-toi ! Tu es tellement pitoyable que je veux que tu lèches le sol de ta semence ! Espèce de sous homme ! Tu te rends compte de ma déception ?

— Oui oui vraiment pardon Kate s’il te plaît ne m’abonne pas.


Une fois éjaculé sur le sol, elle m’a pris par les cheveux et m’a fait lécher le sperme en me crachant au visage !


— Avec une aussi petite bite, va falloir t’y habituer sinon ça sert à rien de voir !

— Je suis tellement désolé de ne pas pouvoir te satisfaire.

— Tant que tu seras obéissant pour l’instant ça ira ! Mais vas falloir faire tout ce que je te dis !

— Bien sûr, vraiment merci encore !


Sur le chemin du retour, j’ai envoyé un message sur WhatsApp à Kate pour m’excuser encore une fois malgré l’humiliation subie, je dois dire que cela m’a beaucoup plu et excité de me faire soumettre et humilié de la sorte par une aussi jolie femme.



— Vraiment encore désolé et merci de m’avoir laissé jouir, tu es tellement gentille avec moi.

— Je sais, je te tiendrai au courant dans les jours à venir, j’aurai de nouvelles instructions pour toi.


Fin du chapitre 1

Diffuse en direct !
Regarder son live