Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 690 fois
  • 61 J'aime
  • 2 Commentaires

Le soumis de Sarah

Chapitre 6

SM / Fétichisme

Je me lave consciencieusement le sexe, je décalotte bien, je veux être parfaitement propre pour l’amie de ma maitresse, je sors de la douche, remets mon boxer et vais me mettre à genoux dans le salon.

Très vite j’entends la sonnette et maitresse Sarah va ouvrir. Il me semble entendre deux nouvelles voix mais je ne suis pas sûr, je reste à genoux, mains dans le dos, regard baissé. Je reconnais tout de suite les chaussures de ma maitresse, puis je vois deux autres paires de chaussures, une paire d’escarpins Louboutin, à talons aiguilles pas très haut. Et une paire de bottine avec des talons pas trop fin mais que je trouve vraiment haut même pour un fétichiste comme moi.


— Je vous présente, Romain, mon soumis depuis deux jours. Relève la tête soumis et salue nos invitées.



Je lève la tête, je découvre deux femmes, la première, une femme d’une quarantaine d’années, rousse, assez grande, un corps fin mais une poitrine très opulente qui déborde presque de son chemisier. Un style de « directrice », chemisier blanc ouvert jusqu’à la limite du soutien-gorge, jupes très courtes, cheveux roux ondulés jusqu’aux épaules. Une belle femme, visiblement pas maquillée mais impressionnante de charisme. Elle tient en laisse une jeune femme blonde, une vingtaine d’année, un collier autour du cou relié à la laisse. Elle ne porte qu’une robe ultra moulante, qui s’arrête sous ses fesses, et qui laisse voir ses tétons à travers le tissu, je conclu sans problèmes à l’absence de soutien-gorge. La jeune femme semble avoir une petite poitrine, le décolleté de la robe ne dévoilant pas grand-chose, c’est une belle jeune femme, les yeux baissés comme moi.


— Bonjour mesdames. Enchanté de vous rencontrer.

— Je te présente, maitresse Anne et sa soumise Lucie. Comporte toi avec Anne comme avec moi. Lucie est inférieur comme toi, aucune interaction entre vous sans nos ordres. C’est clair ? Je n’aurais aucun problème à te punir devant elles si besoin.

— Oui maitresse Sarah, j’ai compris.

— Bien, va nous servir du champagne, uniquement pour Anne et moi.

— Oui maitresse.



Je me lève et je vais vers la cuisine, j’entends maitresse Anne complimenter ma maitresse sur moi. Je me sens fière. Maitresse Sarah explique notre rencontre. Je reviens avec deux coupes de champagne que je pose sur la table basse. Les deux maitresses sont assises dans le canapé, Lucie est à genoux au sol, Anne à retirer la laisse, robe relevé en bas du dos pour dévoiler ses petites fesses qui arborent des traces de martinet. Cette vue m’excite malgré moi. Lucie est une belle jeune femme que jamais je n’aurais pu approcher dans une relation classique.


— Dis-moi Sarah, ton soumis à l’air d’avoir une belle queue, qui durcit en voyant le cul de Lucie. Approche-toi Romain.

— C’est son défaut, il bande et mouille tout le temps du gland.

— Je vois ça, son boxer est taché.



Je me sens honteux devant cette femme.


— Retire ton boxer.



J’obéis et ma queue pendante se dévoile. Anne saisie mes bourses dans ses mains et les malaxe sans douceur, je me retiens de gémir. Elle me branle un peu, mon gland bave immédiatement.


— Et bah, j’ai jamais vu un mec mouiller aussi vite, il est précoce ?

— Non il a l’air de plutôt bien tenir. Mais comme tu le vois, sa bite reste courte même en bandant, mais elle est épaisse. Et j’adore sa trompe trop longue qui dépasse du gland.

— En effet, une petite bite baveuse, je comprends qu’il soit soumis avec ça.



Maitresse Anne tire sur le bout de mon prépuce, cette fois je gémis, ses doigts sont humides à cause de mon pré sperme, elle me lâche le sexe et fait lécher ses doigts à sa soumise. Puis elle me repousse et je vais me mettre à genoux à coté de Lucie.


— En tout cas Anne, tu as une belle soumise, qui semble bien éduqué, combien de temps depuis la dernière fois qu’un s’est vu ou tu venais de l’avoir ?

— Merci Sarah, ça fait 6 mois, mais cette petite pétasse m’a déçu ce matin, je l’ai corrigée comme tu le vois, et encore je suis resté soft parce qu’on venait ici, mais elle ne perd rien pour attendre. N’est-ce pas Lucie ?

— Oui maitresse, je vous demande pardon, j’ai été une mauvaise soumise.

— Tu n’as pas assez mal aux fesses à mon gout. Si tu veux déjà améliorer ta situation, va montrer à maitresse Sarah comment tu lèche une chatte, la dernière fois tu étais nul quand elle t’a vu, montre que tu as progressée. Tu sais Sarah, j’entraine cette salope au moins deux fois par jour, elle aime la mouille crois-moi.

— Oui maitresse.

— Voyons voir ce qu’elle sait faire. Tu veux que Romain te fasse la même chose ?

— Non j’ai une autre idée, si tu veux bien, j’aimerais l’utiliser pour punir Lucie. Son sexe épais défoncerais bien le cul serré de ma soumise. Elle a déjà été sodomisé mais par des mecs à bites fines. Pendant qu’elle te lèche, je voudrais qu’il baise son cul, sans ménagement. Si tu es d’accord.

— Je suis d’accord, mais je ne veux pas qu’il gicle dans son cul. Il ne mérite pas d’orgasme, si tu ruine son ejac, je suis d’accord.



Entendre cette conversation me fait frémir, Lucie ne dis rien, je ne peux m’empêcher de regarder sa petite rondelle fermé et me dire que ça va entrer difficilement.


— Lucie mets-toi en levrette, tête entre les jambes de Sarah, et retire ta robe.

— Oui maitresse.



Lucie se mets nue, je découvre ses deux petits seins pointus avec des tétons déjà tendu. Une chatte lisse et qui semble avoir peu servis comme son anus. Maitresse Anne sort du lubrifiant de son sac à main, elle en met une bonne dose sur l’anus de sa soumise. Pendant ce temps ma maitresse appuie déjà la tête de la jeune blonde sur son vagin.


— Ecoute moi bien Romain, tu vas la baiser comme maitresse Anne te le demande, fort, c’est pour la punir, soit heureux de pouvoir baiser une femme comme elle avec ta petite trompe. Tu te décalotte pas pour la pénétrer, tu tiens le plus longtemps possible, je veux qu’elle me fasse jouir avant que tu finisses. Tu ne gicle pas dans son cul, tu préviens avant de jouir et tu te retires. Ne me déçois pas sinon c’est maitresse Anne qui te punira.

— Oui maitresse Sarah, je vais vous obéir. Faire de mon mieux pour vous mesdames, merci de me donner cette opportunité.

— Allez viens, encule la, n’hésite pas à forcer ça va entrer, ce n’est pas sa première anal.



Je pose mon gland contre le petit œillet et commence à pousser, c’est très serré, ma queue n’entre pas. Maitresse Anne prend mon pénis en main et pousse, mon sexe entre d’un coup dans l’anus de Lucie. La jeune femme crie de surprise.


— PUTAIN !!! Maitresse c’est trop gros !



Sarah lui tire les cheveux pour ramener sa bouche sur sa chatte. Malgré la pénétration, Lucie semble essayer de s’appliquer à lécher et faire jouir ma maitresse. J’entame des vas et vient profond et brutaux, je ne veux pas être punie par maitresse Anne, tant pis pour Lucie. J’ai la queue ultra serrée dans son trou de balle, je n’ai jamais sentis ça mais je me concentre pour ne pas jouir. Heureusement que ma maitresse m’a branlé une heure avant. Maitresse Sarah gémis sous les coups de langue de Lucie, elle maintient sa tête sur sa chatte luisante. La jeune soumise ne peut que gémir à chaque coup de reins que je donne. Maitresse Anne, relève sa jupe et dévoile son sexe sans culotte, je découvre une chatte couverte d’un buisson de poils roux, entretenu mais épais et surtout déjà très humide. Maitresse Anne se caresse tout en m’encourageant à sodomiser brutalement sa soumise.


— Allez couille molle, dérouille son cul à cette salope, je veux qu’elle est mal, qu’elle retienne la leçon.


Lucie encaisse difficilement mes coups de reins, je ne vais pas tenir longtemps dans un anus aussi serré. Heureusement ma maitresse commence à beaucoup exprimer son plaisir, elle force encore plus Lucie à lécher.


— Bouffe moi le clito, je vais jouir, t’arrête pas salope, tête mon bouton. Oui !! Va y bouffe le !! Oh la putain c’est bon !!! OUIIIII !!!



Maitresse Sarah éjacule sa cyprine plein le visage de la jeune soumise. Cette vision m’excite à fond et je redouble de brutalité dans mes coups de reins, ouvrant sans vergogne la rondelle de Lucie. La jeune femme peut enfin s’exprimer.


— OH ! OH ! AH ! Maitresse Anne s’il vous plait j’ai le cul en feu, j’ai compris la leçon, je ne vous décevrais plus, s’il vous plait maitresse. OUHHH !



Je ne ralentis pas, je sens le sperme monter dans ma verge.


— Maitresse je vais éjaculer, je ne tiens plus.

— Retire-toi.



Joignant le geste à la parole, maitresse Anne saisie mon pénis et me retire de l’anus de sa soumise. Le jus monte dans mon sexe et maitresse Anne me décalotte puis lâche mon sexe, me laissant gicler dans le vide, mes jets terminant par terre. Je suis frustré mais tellement excité en même temps. Les deux maitresses éclatent de rire. Sarah rajoutant à mon humiliation.


— Pauvre soumis, revoilà ta bite qui ramollis et pend. Dommage j’aurais presque eu envie de me faire baiser… Mets-toi à genoux et fais jouir maitresse Anne.

— Oui madame.

— Et toi Lucie, tu lèche le sperme, mon sol doit être propre.


La jeune blondinette lèche avec application mon sperme au sol. Et maitresse Anne s’installe dans le canapé et m’attrape la tête pour la plaquer contre son sexe trempé. Ses poils roux pleins de mouille, son odeur intime plus forte que celle de ma maitresse, j’aime sentir tout ça. Je lèche ses lèvres et entre ma langue dans son vagin, je lape tout son jus intime. J’en ai plein le visage. J’aspire son clito entre mes lèvres.


— Humm le salop, il sait y faire. Va y continue et tu vas avoir plein de jus.



Anne joue dans le même temps avec ses chaussures sur mes bourses, donne des petits coups, elle frotte ses chaussures sur mon sexe mou. L’aiguille du talon vient parfois appuyer sur mon gland. Je ne dis rien et m’applique sur le cunni, le plaisir de la maitresse rousse monte vite et d’un coup je reçois un gros jet de cyprine, plus abondant que ceux de Sarah, plus odorant aussi. Je n’ai pas le choix que d’avaler au mieux et de me faire arroser le visage. Anne me tiens la tête, je nettoie son buissons roux avec ma langue, de la base de son minou jusqu’en haut de son pubis.


— Et bien c’est un bon lécheur de chatte, tu vas t’amuser avec lui Sarah.

— Oui je pense que je vais en faire un bon soumis.

— Il est tard on doit rentrer, désolé d’avoir mouillé le canapé comme ça.

— Pas de soucis, il va nettoyer.



Les deux maitresses s’embrassent tendrement, quel beauté de voir ca. Lucie remet sa robe et se relève et Anne reprend sa laisse.


— Au revoir maitresse Sarah, au revoir Romain.

— Au revoir Maitresse Anne, au revoir Lucie.



En guise d’au revoir de la part de maitresse Anne, je reçois un coup de talons dans les couilles, je me plie de douleur et Anne part en rigolant.


Il est beaucoup plus tard que prévu, ma maitresse retire son body.


— Je vais me doucher, tu nettoie le canapé à l’eau et au savon. Ensuite tu es libre de partir… Ou de rester pour la nuit. Si tu restes, tu m’attends nu à ta place.


Inutile de dire que mon choix est vite fait.


— Merci madame, je vais rester.

Diffuse en direct !
Regarder son live