Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 28 238 fois
  • 66 J'aime
  • 4 Commentaires

Ma soumise offerte à un inconnu

Chapitre unique

Avec plusieurs hommes

J’entretiens depuis plusieurs mois une relation épisodique avec une soumise prénommée Sara (lire première rencontre avec une soumise).


Sara a la mi-trentaine. Elle mesure 1.63 m pour un peu plus de 50 kilos. Ses cheveux courts, foncés et faussement décoiffés lui donnent un petit air arrogant. Elle a une petite poitrine très sensible et réactive et un magnifique cul bien ferme.


En sa compagnie, je découvre et explore mon côté dominant et nous passons ponctuellement un moment hors de temps, un moment hors de toute contrainte où seul le partage du plaisir à de l’importance.


Notre relation est plus basée sur l’aspect cérébral de la soumission que sur le fait de lui faire subir des sévices potentiellement douloureux. Ma soumise sait toutefois apprécier les fessées méritées et le travail sur sa petite poitrine très réactive.


Au fur et à mesure de nos rencontres et de la progression, Sara dans son rôle de soumise, l’idée de l’offrir à un inconnu nous est venue. Non seulement je souhaite la voir se faire prendre par un autre homme, mais je tiens à ce que celui-ci demeure un parfait inconnu pour ma belle.


Après en avoir discuté longuement, nous avons convenu qu’elle aurait les yeux bandés durant toute la rencontre et que l’inconnu aura la chance de faire d’elle son jouet. Nous avons également défini les pratiques admissibles et décidé que je serai présent durant toute la rencontre afin de veiller à son confort et à sa sécurité.


Après avoir mis une annonce sur le web, il n’a pas été évident de trier parmi les nombreuses réponses. Au final, après avoir écarté les réponses bizarres, pas claires ou rédigées en deux mots à peine, deux ou trois hommes sortaient clairement du lot. Mon choix s’est porté sur Killian, lequel semblait partager notre vision de la soumission et nos envies par rapport à cette rencontre.


Le jour de la rencontre, nous sommes arrivés dans le loft loué pour l’occasion. Lumière tamisée, deux grands lits, un coin canapé et un bar. Pendant que ma soumise se prépare, je sors quelques jouets afin de pimenter cette rencontre à savoir un gode, un vibromasseur et un plug anal.


Durant les préparatifs, je sens ma soumise partagée entre excitation et crainte. Très désireuse de vivre ce moment et de devenir l’objet sexuel d’un parfait inconnu devant moi, elle peine à cacher son excitation. En même temps, elle appréhende un peu d’avoir un bandeau sur les yeux durant toute la rencontre, d’être désorientée, voire oppressée par cette situation.


Afin de la rassurer, je lui rappelle que je serai présent en permanence et que je ne la quitterai pas des yeux. Je lui rappelle également qu’à n’importe quel moment, elle a la possibilité de me faire savoir que tout ne va pas parfaitement au moyen d’un code convenu à l’avance. Enfin, je lui laisse le choix de revenir en arrière et de tout arrêter... ce qu’elle ne souhaite pas.


L’arrivée de notre invité marque le moment de retirer provisoirement la vue de ma soumise. Une fois son bandeau sur les yeux, je la fais patienter dans la salle de bain.


Après les salutations d’usage, je propose à Killian de lui présenter ma soumise puis de le laisser aller prendre sa douche.


Killian a la trentaine. Il mesure dans les 1.7 m pour 70 kilos environ. Il a les cheveux noirs et la peau mate.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


C’est en petite robe sexy, bas, talons et surtout tenue en laisse que je fais rentrer Sara dans la pièce principale. La belle semble immédiatement plaire à son maître d’un jour. Ce dernier ne se fait pas prier pour aller prendre sa douche avant que les festivités ne commencent.


Durant ce cours instant, je nous sers une coupe de Champagne et profite de m’assurer que tout va bien pour ma soumise. Je ne peux m’empêcher de jouer un peu avec elle en laissant mes mains parcourir son corps. Arrivé à son entrejambe, je constate immédiatement que cette petite chienne mouille déjà abondamment. Je la caresse un peu et lui glisse un doigt sans difficulté.


Notre invité arrive simplement vêtu de sa serviette. Il se désaltère rapidement avec un peu de Champagne et approche celle avec qui il va pouvoir jouer.


— Alors, tu vas être à moi durant l’heure à venir ?

— Oui Monsieur.

— J’espère que tu es une petite chienne aussi dévouée que ton Maître le dit ?

— Je vais tout faire pour Monsieur.


Au premier contact avec la main de cet inconnu, je vois le corps de ma soumise se tendre. Ses mains se baladent sur les fesses de la belle, sur son dos et arrivent sur ses seins. Sa petite robe sexy ne reste pas longtemps en place et notre invité peut contempler entièrement celle qui lui est offerte. En talons et bas, elle est là, devant lui, toujours les yeux bandés, à attendre que cet inconnu l’utilise pour son plaisir.


Killian débute par jouer avec les seins de ma soumise. Il palpe sa petite poitrine, la masse et joue avec ses tétons. Entre les pincements et les mordillements, ses tétons se dressent fièrement et rapidement. Tout en continuant ce petit jeu, il descend une main sur sa chatte toute lisse et commença à la caresser délicatement.


Après cette entrée en matière tout en douceur, ma soumise semble se détendre et ses gémissements indiquent clairement qu’elle y prend du plaisir.


Notre invité guide la belle afin qu’elle se mette à genoux devant lui et lui présente sa queue. Ma soumise commence à la caresser, à la toucher du gland jusqu’aux couilles afin de mieux découvrir le membre dont elle va devoir s’occuper. Lorsque Killian lui ordonne d’ouvrir la bouche, la belle a une légère hésitation, mais finit par s’exécuter.


Il lui glisse délicatement son sexe dans la bouche et ma soumise commence à le sucer, à le lécher. Les va-et-vient s’enchaînent sans brusquer les choses et Killian semble apprécier les talents de suceuse de cette petite coquine.


Pour ma part, j’assiste à la scène, confortablement assis un fauteuil, tout en dégustant ma coupe de Champagne et en tirant un peu nerveusement sur ma cigarette. J’avoue que le fait de voir ma soumise en train de tailler une magnifique pipe à un parfait inconnu me plaît beaucoup. Je sens l’excitation monter et ma queue se raidir dans mon pantalon.


Ma soumise, très gourmande et joueuse, prend peu à peu confiance. Elle n’hésite pas à prendre la queue de Killian au fond de sa gorge et à lui prodiguer une pipe bien baveuse et profonde. Celui-ci, toujours debout en face d’elle, lui prend la tête afin de la contraindre à garder son vit longtemps au fond de sa bouche. Plus la fellation dure, plus les jambes de notre invité montrent des signes de faiblesse.


Souhaitant que la belle se déplace pour se mettre à genoux sur un fauteuil, je me permets d’intervenir pour la guider. Je profite de ma proximité pour lui demander si tout se passe bien pour elle, ce qu’elle me confirme. Une fois installée, je ne peux m’empêcher de lui fesser son petit cul bien cambré. Surprise par ce geste, elle laisse échapper un gémissement. Je reprends ma place sur mon fauteuil à un mètre de ma soumise et invite Killian à poursuivre.


Il s’agenouille derrière elle et commence à lui lécher goulûment la chatte avant d’y glisser un doigt. Entendre ma soumise réagir aux assauts de cet inconnu et la voir se pincer les lèvres de plaisir est très excitant. Mon pantalon est de plus en plus serré... La connaissant, je sais qu’elle en veut plus et invite Killian à ajouter un deuxième puis un troisième doigt. Elle tortille son cul et les gémissements se font plus profonds, plus intenses. Sa chatte semble détrempée et visiblement notre invité se régale.


Killian entreprend ensuite de s’attaquer au petit trou de ma soumise avec sa langue. Il m’avait fait part, lors de nos échanges, de son penchant pour le sexe anal. Nous avions convenu qu’il serait autorisé à jouer avec le cul de ma belle, mais uniquement avec sa langue, ses doigts et un plug anal. La pénétration anale de ma chienne m’étant exclusivement réservée.


Tout en lui dévorant le cul, notre invité continue à jouer avec les seins de ma soumise. Celle-ci bouge dans tous les sens à genoux sur ce fauteuil et ses gémissements résonnent dans tout le loft. Après lui avoir bien préparé son petit trou, Killian décide d’y insérer un plug. Ce dernier, d’une taille raisonnable, entre sans difficulté. Il contourne alors le fauteuil afin que ma soumise le reprenne en bouche. Tout en se faisant sucer, il continue à jouer avec le plug pour le plus grand plaisir de ma belle.


Visiblement très excité, notre invité enfile un préservatif et va se mettre derrière elle. Sa chatte bien humide et préparée n’attend qu’une seule chose : se faire prendre. Il commence les va-et-vient en douceur, mais en prenant un malin plaisir à aller au plus profond de sa chatte. Ma soumise se cambre autant que possible afin d’accueillir au maximum les coups de reins.


La vision de ma soumise ainsi prise par cet inconnu est magnifique. Mes sentiments passent de la fierté de la voir aussi soumise à son Maître à l’excitation de la voir prendre du plaisir à se faire baiser ainsi. Je m’approche et me mets en face d’elle. Je passai ma main dans ses cheveux et sur sa joue afin qu’elle sache que je suis à côté d’elle dans ces instants torrides. Je lui demande si elle prend du plaisir, si elle aime être baisée comme ça et elle répond par l’affirmatif tout en cherchant à prendre mes doigts dans sa bouche.


Connaissant la gourmandise et le côté insatiable de ma soumise, je décide de la récompenser pour le spectacle qu’elle m’offre, mais surtout pour la confiance qu’elle me témoigne. Très excité et ne tenant plus dans mon pantalon, je sors mon sexe, l’approche de son visage et lui mets une bifle délicatement. Lorsqu’elle comprend ce qui se passe, elle ouvrit la bouche en disant "laissez-moi vous sucer Monsieur".


Alors qu’elle se fait prendre profondément en levrette, elle me prodigue une délicieuse fellation bien baveuse. Sa salive ruisselle sur mon membre bien raide et les va-et-vient au fond de sa bouche se font de plus en plus virils. Notre invité est aux anges et se régale de ce spectacle tout en claquant régulièrement les fesses de ma soumise.


Je me retire et reprends ma place sur mon fauteuil afin de laisser Killian profiter seul de ma soumise. Le feeling est excellent et il se comporte exactement comme nous l’espérions. Alors qu’il continue à pilonner la chatte de ma belle, je l’invite à glisser un doigt dans son cul tout en poursuivant. Notre invité se laisse bien entendu tenter. Il crache sur le fion de celle qu’il est en train de baiser puis glisse sans trop de peine son pouce. A voir son regard, notre invité est ravi par cette proposition et je suis certain qu’il n’a qu’une envie... y mettre sa queue.


Il aide ensuite ma soumise à se déplacer jusqu’à un lit et lui ordonne de le sucer à nouveau. Elle se couche sur le dos, tourne son visage sur le côté et cherche sa queue. Pour sa part, Killian commence à doigter la belle et à jouer avec son bouton-d’or avant de lui introduire un gode.


Notre invité, visiblement bien en forme, me demande s’il peut encore prendre ma belle. D’un sourire entendu, je lui fais comprendre qu’il a mon consentement.


Il relève alors les jambes de ma soumise, se met en face d’elle et pénètre à nouveau sa chatte avec ferveur. Ma soumise gémit de plus en plus fort et se caresse les seins. Je lui ordonne de se caresser le clitoris pour encore plus de plaisir.


Alors qu’il l’a fait s’empaler sur son sexe, Killian malmène les seins de ma belle. Après quelques claques et pincements, il tire sur la laisse pour les porter à sa bouche.


Tout en continuant à la baiser, il lui caresse sa rosette et y fait pénétrer un de ses doigts.


Sara est partagée entre le plaisir procuré par cette bite et ces doigts qui la fouillent et la douleur de l’un de ses tétons entre les dents de Killian.


Très excité par cette scène, je m’approche du duo sans que ma soumise, toujours les yeux bandés, ne me voie. Je bande fort et Killian comprend rapidement mes intentions. Il retire ses doigts, écarte les fesses de Sara et l’immobilise. Je n’ai pas besoin d’appuyer beaucoup pour que mon gland disparaisse entre ses fesses.


Ainsi déchirée, elle pousse un cri rauque qui trahit son étonnement et une douleur certaine. Bien calé dans ce conduit étroit, je laisse à ses sphincters le temps de s’habituer avant de me mettre à coulisser dans son fondement.


Mon acolyte d’un jour se calque sur mon rythme pour le plus grand bonheur de Sara. Emportée par son plaisir et entre deux râles, elle nous demande de la défoncer, de la baiser comme une chienne.


Ses spasmes augmentent en intensité et sa jouissance est puissante. Tous ses muscles se contractent, ce qui déclenche mon éjaculation au fond de son cul.


Notre invité retire son armure de latex et déverse une grande quantité de sperme sur son ventre, visiblement ravi de ce dénouement.


Nous avions convenu avec notre inconnu qu’il ne s’éternise pas après la rencontre, car j’avais hâte de pouvoir rester seule avec ma soumise pour récolter ses impressions et partager nos visions de cette expérience.


Notre inconnu étant parti, il est temps pour ma soumise de recouvrer la vue, de prendre une douche bien méritée et de mettre une nouvelle paire de bas et ses talons.


Autour d’une coupe de Champagne, nous discutons de ce que nous venons de vivre. Ma soumise, encore très excitée par cette expérience, m’explique qu’elle a beaucoup aimé être offerte ainsi et être le jouet sexuel d’un parfait inconnu. Elle relève sa frustration de ne pas avoir pu le voir.


Elle précise qu’elle avait adoré avoir eu le droit de me sucer alors que Killian la prenait en levrette.


Je suis assis sur le canapé, les jambes écartées et ma soumise assise contre moi, son dos appuyé sur mon torse. Tout en discutant, mes mains parcourent son corps délicatement, en s’attardant sur ses seins et sa petite chatte.


Je lui indique que je suis très fier d’elle et très reconnaissant de la confiance qu’elle m’a accordée en réalisant ce fantasme. Elle me répond alors qu’elle a beaucoup aimé cette troublante expérience et qu’elle a adoré être offerte ainsi à un homme de mon choix.


J’avoue qu’à l’écoute de ces mots et en repensant à ce que nous venons de vivre, j’ai rapidement un début d’érection. Vu la position dans laquelle nous nous trouvons, ma soumise le constate rapidement. Elle se retourne et laisse s’échapper de sa bouche un filet de salive sur ma queue.


Elle m’embrasse goulûment tout en commençant à me branler doucement. Ensuite, elle se penche pour lécher ma queue. Sans même que je le lui ordonne et connaissant mes envies, elle prend un malin plaisir à jouer avec mes couilles, à les lécher, les sucer, les gober.


Agrippant son collier, je redresse sa tête pour que sa bouche reprenne ma queue bien profondément. Je la contrains à me prodiguer une fellation bien profonde et aussi baveuse que bruyante, poussant même le vice à la laisser s’étouffer avec mon membre au fond de la gorge.


J’ai la queue recouverte de sa salive et ses yeux coulent. Je lui ordonne alors de me lécher sexe et couilles afin de nettoyer tout cela, ce qu’elle fait avec beaucoup de minutie.


Je commande à ma soumise de s’installer sur un fauteuil et de relever ses jambes sur les accoudoirs. Sa chatte ouverte, chaude et humide est enfin à ma disposition.


Je lui ordonne de se caresser, de se donner du plaisir avec ses doigts alors que je nous sers une nouvelle coupette.


La belle s’en donne à cœur joie et me fixe du regard. Mes doigts remplacent rapidement les siens et je commence à fouiller profondément sa chatte. Debout à côté du fauteuil, j’en profite pour lui remettre mon sexe dans la bouche.


Ce sont maintenant quatre doigts qui s’agitent avec frénésie dans son sexe rougi. Ma belle mouille fortement. Jamais rassasiée, elle stimule son clitoris avec ses doigts.


Le spectacle est divin et ma queue baise profondément sa bouche. Réaliste, je sais que je ne tiendrai pas longtemps à ce rythme au vu de mon état d’excitation.


Je guide ma soumise jusqu’au lit, me couche sur le dos et lui intime l’ordre de venir s’empaler sur moi. Ma queue gonfle encore à la vision de ma chienne se donnant du plaisir ainsi. Elle ponctue cette magnifique chevauchée d’un bel et puissant orgasme libérateur.


Sentant mon excitation arriver à son paroxysme, elle prend l’initiative de se mettre à genoux afin que je vienne jouir sur elle. Je ne me fais pas prier et je déverse de puissants jets sur son visage et ses seins.


Ma gourmande, après avoir nettoyé minutieusement mon sexe avec sa langue, étale le sperme sur sa poitrine et me regarde avec un air satisfait. Elle est magnifique. Je suis tellement fier d’elle.


Cette expérience fut magique pour chacun de nous. J’ai d’ores et déjà hâte de revoir ma soumise pour une rencontre plus traditionnelle dominant / dominée, mais pourquoi pas aussi pour tenter de nouvelles expériences, comme par exemple la soumettre à une femme, la pluralité masculine ou une virée en club libertin.

Diffuse en direct !
Regarder son live