Le site de l'histoire érotique

Soumission d'été

Chapitre 3

20
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 5 740 fois

20

2

J’attendais tranquillement mon cousin dans la chambre, cela pendant une bonne demi-heure. Puis, il est rentré, suivit de ses deux amis, Mica et Vincent. Ils apportaient avec eux les achats effectués un peu plus tôt.

« Alors voilà ma petite pute, mes deux amis vont rester ce soir, pour te punir ! Donc, pour commencer, et comme tu as voulu marchander, et discuter tout à l’heure au sex-shop, tu nous suis dans la salle de bain, et vite »

Arrivés dans la salle de bain, je ne savais vraiment pas ce qui allait m’arriver...

« Déshabille toi, et tu t’allonges dans la baignoire, vite vite salope ! »

J’enlève donc mes vêtements, et je prend position dans la baignoire, je m’allonge avec la tête posée sur le bord incliné. Et là, je vois mon cousin monter debout sur les bords de la baignoire !

« Je commence les gars, vous enchainez derrière ! »

Mon cousin ouvre sa braguette, sors sa queue et se met à me pisser dessus !

Dans un premier temps, j’ai un réflexe de la main pour dévier le jet qui m’arrose le visage...pas du goût de mon cousin !

« Tu fais quoi salope ? Enlève ta main tout de suite, ou alors je te les attache ! Et ouvre un peu ta gueule, t’es pas obligé de boire, mais goute un peu quand même, allez ouvre pute ! »

Alors, avec l’excitation grandissante qui s’emparait de moi, j’ai ouvert ma bouche et il s’est remis à pisser...Je n’ai pas pu avaler, mais c’était bon de recevoir sa pisse sur mon visage, dans ma bouche et sur mon corps …

Quand il eut finit, il fit signe à Mica de prendre sa place. Ce qui Mica fit sans attendre, il sortit sa queue, un peu plus petite que celle de mon cousin, et se mit à me pisser dessus aussi...lui il avait un sacré jet ! Puissant et long, ça a duré un bon moment ! Après avoir égoutté sa bite au dessus de mon visage, il approcha sa queue de ma bouche.

« Allez vas y nettoie la, comme du PQ mais avec ta langue... »

Je m’affairais donc à nettoyer sa queue, qui ne tarda pas à bander. Mais, à ma grande surprise, il s’arrêta, sortit sa queue de ma bouche et se rhabilla.

Puis vint Vincent...il se mit en position, et là il sortit une queue énorme ! Elle était en mi-molle, mais elle était déjà carrément impressionnante ! Il commença à me pisser dessus, arrosa mon visage, mais stoppa son jet assez vite.

« Montre ton cul à quatre-pattes chienne, et écarte le bien »

Sans sourcilier, je me mets en position, et prenant soin d’écarter mon cul avec mes deux mains. Il se remit à pisser mais cette fois en visant mon trou. C’était super excitant...je bandais depuis bien longtemps, comme un fou. Quand il eut finis, il se rhabilla. Mon cousin prit la parole :

« Super chiotte ma salope, c’est bien ! Maintenant, écoute moi bien, à 18h, rendez-vous dans la chambre, avec le cul super propre, et quand je dis super propre, tu sais ce qu’il t’attend si jamais... ?

Oui maitre...

Alors, à tout à l’heure, 18h p’tite pute »

Je suis resté quelques minutes, un peu penaud, le regard dans le vide, avec une bite dure comme jamais ! Je n’osais pas me branler, rien que de penser à ce qui pouvais m’arriver ce soir, du pré-sperme coulait de ma bite tout seul...

Je regardais ma montre, il était déjà 16h30. J’avais 1h30 pour me préparer. Je pris donc une petite douche, me rhabilla et sortit de la salle de bain. Je suis allé m’assoir dans le salon, pour me poser une petite heure. Je voyais mon cousin, avec ses deux amis dehors, en train de fumer tranquillement et sans doute de parler de moi, et de ce qui allait se passer ce soir.

Vers 17h30, je me rendis dans la salle de bain pour me faire un lavement. J’ai vraiment fait bien attention de nettoyer à fond mon trou, pour que mes maitres soient contents.

À 18h, j’étais dans la chambre, prêt à accueillir mon cousin et ses potes.

Mon cousin entre dans la chambre, suivi par ses deux amis.

« T’es prêt ma petite chienne, ce soir, tu vas bien être puni ! »

Mica, s’approcha de moi, et m’attacha une laisse de chien à mon t-shirt. Il m’ordonna de me mettre à quatre-pattes et de le suivre dans la salle de bain. Nous étions suivis par mon cousin et Vincent, qui n’en perdaient pas une miette.

Arrivés dans la salle de bain, Mica baissa mon short, et m’ordonna de bien cambrer mon petit cul. Et là, il sortit un entonnoir, qu’il glissa dans mon petit trou.

« Avant de commencer, je veux vérifier que tu sois bien propre de l’intérieur petite chienne »

Il ouvrit sa braguette, et à ma grande surprise, me pissa dans le cul ! Un long jet bien chaud d’urine m’emplissait, et j’étais déjà bien excité...Quand Mica eut terminé, il approcha sa bite de ma bouche et m’ordonna de lui nettoyer la queue avec la langue. Ce que je fis bien volontiers.

« Maintenant, assis toi sur les chiottes, et vide toi ! »

Je m’assis donc sur les toilettes, et commença à pousser la pisse hors de mon cul. C’était chaud et bon. Après avoir bien tout évacué, il m’ordonna de me lever pour bien vérifier que l’eau des toilettes était propre. Évidement, elle l’était...

« Bien salope, tu apprends vite ! Allez, on retourne dans la chambre »

Nous revoilà partis dans la chambre, moi à quatre-pattes comme une bonne chienne.

« Bon, tu te déshabilles, et tu enfiles ça fissa pute »

Il me jeta à la figure la nuisette et un string achetés plus tôt. Après avoir enfilé les vêtements, la soirée allait commencer.

« Bon, on va commencer petit, tu te fous à quatre-pattes le cul en l’air »

Je m’exécuta, et Vincent s’approcha de moi avec le petit plug crinière. Il mit du lubrifiant sur mon trou, et inséra d’un coup le plug dans mon cul. Il était petit, et, avec le gel, je n’ai presque pas eu mal...

Vincent prit alors la cravache, et s’assit sur mon dos...

« Allez salope, tu vas m’amener voir ton cousin »

Il me mit des coups de cravache sur les fesses, et j’essayais d’avancer comme je pouvais, vers mon cousin qui était à 3m de nous.

Une fois arrivés à mon cousin, Vincent m’ordonna de le sucer. J’ai alors retiré le short de mon cousin, et prit sa bite dans ma bouche. Après quelques va-et-vient sur la belle queue, Vincent me mit des coups de cravache.

« Stop suceuse stop ! On va voir Mica maintenant »

Et me voilà parti vers Mica, à l’autre bout de la pièce...Je commençais à avoir mal aux genoux...Arrivés à Mica, Vincent m’ordonna de...lui bouffer le cul !

Mica retira son short, se retourna et écarta ses fesses, laissant apparaître son petit trou. Tout propre et bien rasé, j’y plongea ma langue avec ferveur...une vraie salope ! Vincent m’encourageait :

« Bien salope, vas y, pénètre le avec ta langue, nettoie bien son cul sale pute...sois bien besogneuse ! »

Après ça, il se leva, et me tira vers le lit. Je me retrouvais à quatre-pattes sur le lit, le cul bien cambré. Vincent retira d’un coup sec le plug de mon cul en le tirant par la crinière, et l’approcha de ma bouche.

« Allez, suce moi ça, goute à ton cul salope »

Je suçais le plug avec hardeur...Il n’avait pas de goût, mis à part le lubrifiant...

« Bon, les gars, je commence soft, je vous le laisse ensuite... »

Vincent se déshabilla, laissant apparaître une queue énorme ! Il bandait fortement, sa bite allait imploser ! Il m’ordonna de garder le plug en bouche, et approcha son pieu de mon trou. Et ploc il entra dans mon anus d’un coup sec ! Je n’ai pas pu m’empêcher de pousser une petit cri de douleur. Sa bite était vraiment grosse, il me limait avec force, sa bite jusqu’à la garde, ses couilles tapaient contre les miennes...

« Voilà ma pute comment je te traite, et si tu cries, j’irai encore plus fort...oh putain c’est bon salope, t’as un sacré trou de salope ! »

Sa bite énorme me faisait mal, mais j’étais vraiment excité...Durant 5 bonnes minutes, il m’a limé le cul avec violence...d’un coup, il enfonça son pieu à fond dans mes entrailles, et cracha tout son sperme dans mon cul...c’était super bon...Il resta dans cette position durant une bonne minute, jusqu’à ce que la dernière goutte coula dans mon cul...il se retira d’un coup, et m’ordonna de nettoyer sa bite plein de foutre. Il retira le plug de ma bouche, et le mit dans mon cul.

« Tiens un bouchon pour ton cul salope, nettoie ma queue, et qu’elle brille »

Après lui avoir bien nettoyé sa bite, il m’apporta un petit mug.

« Allez salope, tu te vides là dedans, et t’en fous pas une goutte à côté... »

Je pris donc le mug, retira le plug de mon cul et commença à expulser le sperme bien chaud de mon anus . Une grosse quantité de foutre chaud sortait de mon anus, c’était super excitant...

« T’as soif sale pute ?

Non maitre. » Répondis je machinalement...

« Ben si, là, t’as soif, tu sais ce qu’il te reste à faire grosse salope »

Je pris donc le mug et le porta à mes lèvres, et mit tout le jus dans ma bouche avant d’avaler en deux gorgées, car il avait le foutre épais...

« Bon ben à toi de jouer mon petit Mica, elle est à toi ! »

Mica s’approcha de moi, il avait à la main la paddle qu’ils avaient acheté dans l’après-midi...

« OK salope, à mon tour de jouer.......donne moi un chiffre entre 1 et 50... »

Je réfléchis un instant, me disant qu’il allait me fesser, je tenta de dire un chiffre pas trop grand...

« 8...

OK, parfait sale pute, tu croyais me niquer, 50 moins 8 ça fait 42 !, donc tu vas prendre 42 fessées ! »

Il m’attrapa par les cheveux, et me mit debout. Il s’assit sur le lit et me mit sur ses genoux. Il releva ma nuisette, et baissa mon string. Et là, il me claqua le cul avec la paddle, 42 coups assez soutenus...Je me retenais de crier, pour éviter de subir une punition supplémentaire...Arrivé au 40ème coup, il força un peu plus...je ne pus m’empêcher de lâcher un petit cri de douleur.

« Ferme ta gueule salope, chaque fois que tu l’ouvres, tu te fais punir... »

Arrivé à la fin des 42 coups, il m’ordonna de me relever, approcha la paddle de mon visage, et me mit une gifle avec...pas trop forte, mais quand même...

« Voilà ta punition chienne...allez, maintenant tu t’allonges sur le dos, tête vers le bas sur le bord du lit »

Je me mis en position, sur le dos, avec la tête dans le vide, collée sur le bord du lit. Il retira son pantalon, et enleva son boxer. Il avait une bite assez petite, qu’il s’empressa de me fourrer au fond de ma gorge. Il me lima la bouche pendant de longues minutes...les va -et-vient de sa queue me faisait saliver, tant est si bien que j’avais le visage couvert de bave ! J’avais du mal à voir car de la salive me coulait dans les yeux, mais lui, ça ne l’empêchait pas de me limer le fond de gorge, et, parfois, il mettait ses deux mains derrière ma tête pour que sa bite entre encore plus loin dans ma bouche.

À un moment, il s’arrêta, approcha sa tête de mon visage et me cracha sur la gueule.

« Tiens salope ! Les gars, si vous avez envie de cracher sur sa gueule de chienne, faites vous plaisir ! »

Ils s’approchèrent tous les 3 et me crachèrent dessus avec gaieté ! Des salope, pute, chienne fusaient entre deux crachas...

Mica prit alors la parole :

« Bon, faut nettoyer sa gueule de pute, qui a envie de pisser ? »

Vincent répondit qu’une petite envie le titillait, et donc il baissa son short, et commença à agiter sa bite devant mon visage ruisselant de bave...Un petit jet d’urine commença à me rincer le visage...mais c’était bien trop peu au goût de Mica...

« Bon ben on va devoir aller te nettoyer la gueule autrement »

Il me prit par les cheveux, et me traina dans la salle de bain. Il me colla la tête dans la cuvette des toilettes, et tira la chasse d’eau...

L’eau m’inondait le visage, j’avais du mal à respirer, mais l’eau s’arrêta de couler assez rapidement...Après quelques secondes, il retira la chasse d’eau, et c’était reparti...Mica me tenait toujours fermement la tête dans la cuvette, et la sorti d’un coup en me tirant par les cheveux...J’avais le visage bien propre...

« Super petite pute, une bonne balayette à chiottes ! »

Il me ramena dans la chambre, où il passa le relais à mon cousin.

« La pute est à toi, il est propre, tu peux y aller »

Mon cousin s’approcha de moi, et commença par me mettre un bonne gifle.

« Alors salope, mes potes s’occupent bien de ta sale gueule ?

Oui maitre

Ça te plait grosse chienne ? Tu vas maintenant prendre dans ton cul »

Il m’ordonna de me mettre à quatre-pattes sur le lit, le cul bien cambré.

Il attrapa le gode acheté plus tôt, l’enduit de lubrifiant et s’approcha de mon cul. Il me claqua le cul deux trois fois, m’enduit la rondelle de lubrifiant, et sans prévenir m’enfonça le gode au fond de mon cul d’un coup sec ! Heureusement qu’il y avait du lubrifiant ! Le gode n’était pas trop gros, mais faisait quand même 3,5 cm de diamètre...Après de longues minutes de va-et-vient, entrecoupés d’entrées/sorties violentes dans mon cul, mon cousin attrapa le lot de plugs...Il prit le premier, diamètre : 3cm.

Je ne le senti quasiment pas dans mon cul.

« Ben voilà salope, tu te dilates un peu, c’est bien ! Passons au suivant ! »

Le plug suivant faisait 4,5 cm de diamètre. Celui était un peu plus douloureux...mais mon cul l’accepta sans trop de problème. Quelques va-et-vient plus tard, il le retira de mon cul, et me le mit dans la bouche.