Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 29 082 fois
  • 138 J'aime
  • 13 Commentaires

La soumission de Lola

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

La soumission de Lola


Chapitre 1



Ce soir là, le rythme cardiaque de Lola s’accélère un peu lorsqu’elle se connecte sur ce site de chat, dont lui a parlé Chloé, sa collègue.


Les deux femmes sont très proches, et n’hésitent pas à se faire des confidences sur leur vie privée. Alors que Lola est seule et souffre du manque de sexe, Chloé, elle, est en couple avec un homme très libertin et mène une vie sexuelle plutôt tumultueuse.


Il y a quelques jours, Chloé lui a parlé d’un site de chat pour adultes, avec webcam, sur lequel elle assouvit ses fantasmes les plus inavouables. Elle y a fait la connaissance d’un homme, accro à ces échanges virtuels, qui lui a donné beaucoup de plaisir.


Elle ne s’est pas étendue sur ce qui s’était passé entre eux, mais elle a proposé à Lola de la mettre en relation avec cet homme. D’abord réticente, Lola a fini par accepter. Après tout, à distance, elle ne risque pas grand-chose. Et elle espère au fond d’elle même que, si le type lui plaît vraiment, leur relation ne restera pas virtuelle…


Le moment qu’elle attend et qu’elle redoute est donc arrivé. Sur son écran, elle rentre son prénom, certifie qu’elle est majeure, et allume sa webcam. Les pseudos des personnes connectées défilent, et soudain, elle aperçoit le pseudo de l’objet de son rendez-vous…


La demande de discussion en privé s’affiche. Lola clique pour l’accepter, et l’image de Sébastien, en tee-shirt devant son écran apparaît, accompagnée d’un premier message.


Seba

— Bonsoir Lola. Je suis Sébastien. Chloé m’a parlé de toi. Tu vas bien ?


En découvrant sa correspondante, Sébastien est soulagé. Son visage, et le peu qu’il voit de son corps, sont conformes à la description de Chloé. La femme qu’il a sous les yeux a un joli visage, un regard pétillant, malgré l’appréhension qu’il laisse transparaître. Elle porte un chemisier bien sage – il faudra qu’elle change ça. C’est sa chevelure, magnifique, qui attire mon attention : une couleur auburn, flamboyante, avec des reflets d’un rouge sombre.


Lola

— Bonsoir Sébastien. Je vais bien, et toi ?

Seba

— Bien aussi. Très heureux de te rencontrer, et de te découvrir. Chloé m’a parlé de toi dans nos chats, et m’a dit beaucoup de bien à ton sujet. Déjà, je ne suis pas déçu en te découvrant sur mon écran.


Lola est toute aussi séduite par l’image de Sébastien. Ses cheveux courts, ses yeux bleus qui la fixent avec une expression gourmande et sensuelle. De ce qu’elle peut en voir, se dégage de lui une sensation de force et de détermination.


Lola

— Merci pour le compliment ! Toi aussi, je te trouve bel homme. Chloé m’a également parlé de toi. Elle m’a dit que vous preniez beaucoup de plaisir ensemble, sans rentrer dans les détails. Juste que c’était très chaud…

Seba

— Elle ne t’a pas menti. Je suppose que tu sais que c’est une grosse cochonne, mais je suis discret, et moi aussi, je ne t’en dirai pas plus.

Lola

— Oui, je sais qu’elle est très chaude. J’envie sa liberté sexuelle.

Seba

— Il ne tient qu’à toi de prendre autant de plaisir qu’elle… Tu es en couple ?

Lola

— Non, je suis seule. Trop seule.

Seba

— Et tu es prête à aller jusqu’où, dans une relation virtuelle ?

Lola

— Je ne sais pas, c’est la première fois que j’ose me risquer. Mais je crois que je pourrais aller très loin, si mon partenaire virtuel sait s’y prendre.

Seba

— J’aime beaucoup ce que tu me dis là ! Compte sur moi… Pour commencer, imagine que tu veux m’exciter.

Lola

— Je veux bien, mais il faudrait que tu me guides un peu.

Seba

— Commençons par ta tenue. Ton chemisier est très joli, mais il est beaucoup trop strict.

Lola

— Tu… tu veux que je l’enlève ?

Seba

— Ce serait un bon début… Recule toi par rapport à  la caméra, pour que je puisse te voir.


Lola obéit déjà, sans discuter. Elle n’imaginait pas, jusqu’à ce soir, se plier aussi vite et aussi facilement aux exigences d’un homme. Mais la distance que met internet entre eux lui autorise toutes les audaces, elle vient de s’en rendre compte.


Elle se lève, et s’écarte de son ordinateur. D’instinct, elle utilise les codes des strip-teaseuses, avec des gestes d’une lenteur étudiée. Tout doucement, elle déboutonne son chemisier, elle marque un temps d’arrêt lorsque celui-ci est ouvert jusque sous sa poitrine, en écarte le col pour découvrir la naissance de ses seins qui émerge de son soutien-gorge en dentelle rouge. Puis elle finit de le déboutonner, se tourne pour présenter son dos, et se débarrasse du vêtement.


Lorsqu’elle se retourne à nouveau, face à l’écran, elle voit une expression satisfaite sur le visage de Sébastien, mais tout de suite, il pianote sur son clavier, et un nouveau message apparaît.


— Seba

C’est un bon début, mais ne t’arrête pas en si bon chemin. Montre moi tes seins.


Sans prendre le temps de répondre, Lola fait glisser les bretelles de son soutien-gorge. Elle lève les bras au dessus de sa tête, pour faire saillir sa poitrine, et ses tétons émergent à demi des balconnets, sans qu’elle s’en rende compte. Prise dans l’excitation nouvelle que lui procure sa première exhibition, elle continue en dégrafant le soutien-gorge, qui tombe à ses pieds. Pendant quelques secondes, elle cache ses seins avec ses mains, puis elle les baisse doucement.


Devant son ordinateur, Sébastien apprécie en connaisseur le spectacle. La poitrine de Lola fait partie de celles qu’il préfère : des seins fermes aux formes pleines, des aréoles claires avec de jolies pointes, grenues comme des framboises… L’excitation que ressent Lola les fait saillir et se dresser. Il sent qu’il bande...


Lola

— Tu aimes ?

Seba

— Beaucoup ! Tu es magnifique. Tu as commencé à allumer le feu en moi. Il ne faut pas en rester là !

Lola

— Tu veux que je continue ??

Seba

— Oui. Je te promets que tu ne le regretteras pas.


Lola hésite un peu. Pas seulement par pudeur, plutôt parce que ce strip est totalement imprévu, et qu’elle ne s’est pas habillée en conséquence. Elle n’a rien mis de sexy, et elle n’a pas envie de décevoir Sébastien dès leur premier chat. Sauf qu’elle n’a pas vraiment le choix.


Elle recule un peu plus face à l’ordinateur et ajuste la position de la webcam, pour qu’elle capte tout son corps.


Debout, seins nus, elle fait glisser la fermeture de sa jupe. Elle tire sur le tissu, et tortille ses hanches pour que le vêtement descende peu à peu... Si elle avait su, elle aurait mis un porte-jarretelles, presque tous les hommes adorent ça.


Mais là, elle apparaît dans un tanga rouge. Heureusement, il est relativement glamour, et découvre le bas de son joli cul. Une nouvelle fois, elle se met de dos. Elle tire sur la dentelle, pour la faire rentrer un peu entre ses fesses. Elle est très fière de cette partie de son anatomie, mise en valeur par la cambrure de ses reins.


Ses mains remontent vers sa taille, et elle saisit entre deux doigts l’élastique du tanga, qu’elle baisse doucement. Bientôt, il se retrouve enroulé sur ses cuisses. Elle se retourne, en cachant sa chatte d’une main, et baisse un peu plus le sous-vêtement, qui atterrit au sol avec le reste. Enfin, toujours lentement, elle enlève sa main pour exhiber son mont de Vénus tout lisse.


Lorsqu’elle regarde l’écran de son ordinateur, avant de se rasseoir, c’est le sourire satisfait de Sébastien qui l’accueille.


Seba

— Bravo Lola. Je veux que tu restes nue, pour poursuivre ce chat.

Lola

— D’accord. Mais tu profites seul de la situation, en ce moment.

Seba

— Attends un peu, je t’ai dit que tu ne regretterais pas… Je voudrais que tu me dises si tu aimes sucer un homme.

Lola

— Oui, j’aime ça.

Seba

— Tu aimes vraiment ?

Lola

Je t’assure. Les hommes que j’ai sucés ne se sont jamais plaints. Au contraire…

Seba

— Alors, je voudrais que tu t’imagines, en train de me faire une fellation, et que tu me racontes dans le détail comment tu t’y prends. Et tu verras, en direct, si tu me fais de l’effet. Tu acceptes ce défi ?

Lola

— Oui


Sébastien sort du champ de la webcam, et pendant quelques instants, Lola craint qu’il ne mette un terme à cet échange, qui l’excite de plus en plus. Mais très vite, il réapparaît sur l’écran, nu.


Lola ne peut s’empêcher d’admirer sa queue, à demi dressée. Elle semble – pour l’instant – d’une longueur raisonnable, mais elle est épaisse, terminée par un gland renflé qu’elle aimerait sentir s’enfoncer dans sa fente, se frayant un passage dans son fourreau serré, jusqu’au tréfonds de sa chatte.


Sébastien oriente sa webcam, de manière à filmer son sexe pendant que Lola va lui décrire sa fellation.


Seba

— Je t’écoute… J’aimerais pouvoir admirer aussi ton minou pendant que tu vas me parler, tout en profitant de ton visage.

Lola

— D’accord. J’essaie d’orienter la webcam, et de me reculer autant que possible… Comme ça, ça va ?

Seba

— Oui ! C’est parfait.

Lola

— Je suis près de toi. Nous nous sommes embrassés longuement, ma langue joue avec la tienne, pendant que je caresse ta queue… Je la sens durcir sous mes doigts, elle se dresse déjà.


Sur son écran, Lola voit la main de Sébastien aller et venir doucement le long de sa tige, qui s’allonge.


Lola

— Je délaisse ta bouche. Mes lèvres se nichent dans ton cou, et je te murmure "je vais te sucer, mon chéri, jusqu’à ce que tu jouisses… Je vais boire ta liqueur… Je veux être à toi…" Puis ma bouche descend, sur ton torse… J’embrasse et je mordille tes tétons… Elle descend toujours, sur ton ventre, elle atteint ton pubis... Je me recule un peu pour admirer ta bite, que je branle toujours, doucement… Ton gland découvert me fascine.


Lola imagine d’autant mieux la scène que, sur son ordinateur, elle suit la montée de l’érection de Sébastien. L’excitation la gagne aussi. Elle ne peut pas s’empêcher d’écarter les cuisses. De ses doigts, elle ouvre sa fente, découvrant son petit coquillage nacré, luisant de mouille, qu’elle offre au regard de son partenaire virtuel.


Lola

— Je masse tes couilles d’une main. L’autre caresse tes fesses, pendant que je couvre ta tige de petits baisers légers… Je lèche ta longue hampe avec gourmandise, en l’imaginant coulisser dans mon minou… Mes lèvres effleurent ton gland, ma langue tourne autour, va et vient doucement sur le méat, qui va cracher ta semence tout à l’heure dans ma bouche… Je me régale d’avance.

Seba

— Continue Lola. Tu es trop bonne, une belle salope.


Elle sent qu’elle est maintenant totalement rentrée dans le jeu. Son abricot coule, et Sébastien doit s’en apercevoir, ne serait ce qu’en regardant ses doigts, couverts de mouille, qui fouillent son intimité. Elle ne peut plus s’empêcher de gémir.


Lola

— Je prends ton gland dans ma bouche, je serre mes lèvres progressivement, en le suçant et en l’aspirant… Je le mordille légèrement… Je fais rouler tes couilles dans ma paume… Mes lèvres descendent le long de ta queue, remontent… redescendent… De plus en plus vite… Je sens ta bite au fond de ma gorge…

Seba

— J’empoigne tes cheveux, pour te forcer à me prendre encore plus loin dans ta gorge… Oh putain ! C’est bon… Je vais et je viens dans ta bouche, je baise ta bouche, comme si c’était ta chatte.

— Lola

— Oh oui, ouiii !! Je te suce, je serre mes lèvres autour de ta tige… Je me dégage pour lécher tes couilles en caressant ta bite avec juste la pulpe de mes doigts…


Lola se doigte à toute vitesse. Elle rentre un troisième doigt dans sa fente béante, mais elle en voudrait plus. Elle a envie de se faire défoncer, pilonner… Ce sexe dressé qu’elle a sous les yeux est un supplice de Tantale… La prochaine fois, elle se munira d’un gode.


Seba

— Oui !!! Tu suces comme une reine… Continue… Je vais cracher mon jus dans ta bouche, ma  chérie.

Lola

— Ma bouche engloutit de nouveau ton pieu dressé, ma langue tourne autour de ton gland… Je te fais une gorge profonde… J’étouffe… Mes mains enserrent tes fesses… Je glisse un doigt dans ta raie… Je me déchaîne sur ton dard, je le pompe, le suce, je le mordille, je le lèche… Mon doigt force contre ton petit trou… Tu m’excites si fort que je vais jouir aussi…


Lola est hors d’elle, emportée par le plaisir. Elle a du mal à taper, et se masturbe furieusement. Sébastien est dans le même état, et leur excitation s’alimente mutuellement, comme un incendie hors de contrôle.


Lola

— Je bouffe ta bite… J’ai envie que tu décharges dans ma bouche, sur mes seins… que tu me couvres de ton foutre…

Seba

— Oh oui, oui…. Je viens… Ooooooh !!!


Sur son ordinateur, Lola voit la queue de Sébastien trembler, se raidir… Et soudain, un long jet crémeux jaillit, avec une telle violence que quelques gouttes atteignent le clavier. Il est suivi par d’autres, aussi épais, qui atterrissent sur la main et les cuisses de Sébastien..


Lola est incapable de continuer à taper, car l’orgasme monte en elle, irrépressible. Elle a relevé haut ses cuisses écartées, et Sébastien peut admirer son entrejambes. Déchaînée, elle se fiste sous ses yeux, tout en doigtant son petit trou. Son petit œillet plissé est dilaté par les trois doigts qui le fouillent sans retenue ni pudeur.


Elle jouit violemment, comme ça ne lui est pas arrivé depuis des mois. Les vagues de plaisir se succèdent, et elle se tord sur son siège, en criant, un filet de salive coulant de la commissure de ses lèvres.


Puis elle se calme enfin. Elle devrait avoir honte de s’être mise dans cet état sous les yeux d’un inconnu. Mais c’est tout le contraire. Elle découvre ce que ressentent les filles qui s’exhibent, et qu’elle ne comprenait pas jusqu’à présent.


Lola

— Tu as aimé, Sébastien ?

Seba

— Oh oui ! J’ai beaucoup aimé et apprécié. Autant ce que tu me faisais, virtuellement, que te voir jouir aussi fort. Tu as du tempérament !

Lola

— J’avoue que tu m’as fait découvrir quelque chose. Et me découvrir moi-même.

Seba

— Malheureusement, je vais devoir te quitter.

Lola

— Déjà ? J’aimerais te retrouver plus tard, pour un autre chat.

Seba

— Tu vas devenir accro… Alors, reviens sur ce site demain soir, à la même heure. Ce sera moi qui te donnerai du plaisir, ma petite salope.


Sébastien savoure sa victoire. Il connaît suffisamment les femmes pour être certain que Lola est en train de tomber dans ses filets, et que bientôt, il pourra la diriger à sa guise.


De son côté Lola est ravie par cette première expérience. Elle se demande juste si elle osera tout raconter à Chloé, demain, au bureau...

Diffuse en direct !
Regarder son live