Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 456 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Souvenirs

Chapitre 1

Divers

Il y a de ça 8 ans maintenant, j?en avais 19, je sortais avec ma première copine à l?époque.

    Elle habitait dans les Yvelines, elle était vraiment belle... maintenant, avec le recul, je confirme mes dires, 1m80.. de très jolis seins, les plus beaux que j?ai vu jusqu’à maintenant... par contre, elle avait de forte hanche.. Je ne lui en veux toujours pas et un joli sexe, peut être que, étant le premier, je fut impressionné, mais en tout cas, c?est aussi le plus beau et ayant le meilleur goût... oui, maintenant, ça aurait tendance à un peu me dégoûter... mais bon, ceci est une autre histoire.

    Elle habitait chez sa mère, un 2 pièces, le salon ( avec la cuisine ) et sa chambre... sa mère dormait dans le salon, le lit servait de canapé.

    Le soir, quand, on regardait la télé, elle adorait que je lui caresse les seins...

    Ce soir là, elle avait invité une copine, Géraldine.

    Le massage que j?effectuais sur ses seins, se voyait à peine, je me mettais toujours derrière elle et lui caressais pendant des heures sans qu?il ne se passe rien.

    Mais voilà, ce jour là, sa copine Géraldine s?aperçu de mes caresses et ça l?excita.

    Il était 20h30, on avait pas mal bu,

    On regardait un film à la con. J?étais assis derrière elle sur le lit et sa copine était encore à table sur notre droite à un peu près à 4 mètres.

    Christelle était habillée d?un pull en laine assez épais et d?un jeans, rien de très excitant. De même pour sa copine, celle-ci devait avoir une vingtaine d?années, une brune ( vraie brune... je ne sais toujours pas).

    Elle avait une jolie paire de seins, du moins c?est ce que je pouvais deviner. Un jolie 90c, comme ma copine, sauf que ça ne se voyait pas. Elle s?habillait moins bien, pour tout vous dire, elle est un peu beauf, un T-shirt et un jeans aussi, de la même couleur que ma copine, vous savez ce que c?est le mimétisme de 2 copines qui vont en cours ensemble.

    Ce soir la donc, je caressais les seins de Christelle, en fait, c?était le dessous des seins, pas besoin de soulever son soutif, celui ci était trop petit et il remontait tout seul.

    J?adorais ça, il était si rond, j?adorais leur onctuosité, aujourd?hui encore je les regrette.

    elle dormait à moitié,

    Pendant, la pub, nous décidâmes de prendre un digestif, du jet 27 pour ne pas le citer, personnellement, j?adore ça, une vrai bouffée de fraîcheur.

    En 1 heure, la bouteille était vide, mais l?effet de l?alcool, ne montait pas, en tout cas pas pour moi....

    Il est vrai que pour les gens maigres comme un clou, l?alcool monte plus rapidement, c?est ce que je vis ultérieurement.

    Christelle se laissait faire, elle était habituée à ce massage et plus d?une fois, nous l?avons fait devant ça mère sans qu?elle ne s?en aperçoive ou qu?elle ne veuille s?en apercevoir, ça on le découvre que quelques années plus tard, quand vos parents vous disent, vous auriez pu être discrets, les cloisons ne sont pas épaisses...

    Géraldine est une fille assez réservée elle aime rire, parle évidemment de cul avec ces copines, mais n?est pas du genre à s?exhiber, ni à faire le premier pas.

    Je me suis toujours demandé ce qui lui avait pris cette soirée.

    Avec cette troisième bouteille, leur esprit s?était échauffé, ça devait sentir le fauve dans cette maison. Christelle retira son pull, elle avait dessous un débardeur en coton, j?adorais celui-ci, en faite, ce que j?aime avant tout c?est l?échancrure au niveau des bras, voir ces seins de profil a toujours été une source d?inspiration pour moi, comme en ce moment par exemple. Il faut dire qu?elle était brune à peau matte, et ça c?est mon premier critère de sélection.

    Christelle s?aperçu la première que Géraldine ne regardait plus la télé mais plutôt en direction de sa poitrine, avec assistance, effectivement sans s?en apercevoir, j?avais excité ses tétons, ils pointaient, mais pas de quoi se mettre en ébullition.

    Christelle se prit tout de suite au jeu, là aussi, moi je n?avais rien compris et ne vis rien pendant encore un bon bout de temps, le massage lui procurait du coup plus de plaisir que d?habitude. Sa respiration commençait à s?accentuer.

    Au bout de 10 minutes, elle partit au WC et revint vers moi, comme un con, j?étais absorbé par ce téléfilm à deux balles, quand je remis mes mains sur ses seins, je me suis aperçu qu?elle avait retiré son soutien gorge, j?eut alors une petite érection tout en continuant à regarder la télé (en fait, c?est elle qui me raconta l?histoire plus tard), elle jetait furtivement des regards à Géraldine.

    On avait l?impression que celle-ci était mal assise, que ça posture ne lui convenait pas, elle bougeait à présent toutes les 10 secondes pour trouver une nouvelle place.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

    Christelle se redressa de plus en plus mais fixait à présent Géraldine, et lui souriait.

    Elle devina son petit manège et parti à son tour pour aller aux toilettes et évidemment revint, elle aussi sans soutif. Elle redressa son torse en passant devant nous pour faire comprendre à Christelle son action. Elle lui sourit.

    Il était minuit, elle allait rater son dernier train, elle partit dans les 10 minutes qui suivaient.

    Je ne compris qu?après en rentrant au WC et trouvant les 2 soutiens-gorges pendus au chauffage.

    C?est en comprenant son manège, que j?ai décidé de participé avec elle à la prochaine occasion.

    Une semaine plus tard, même scène devant la télé.

    Si le décor et les places ne changèrent pas, les tenues de ces 2 demoiselles évoluèrent.

    L?été approchant, Christelle mit une jupe blanche à grosses fleurs et un autre débardeur blanc en soie bleu alors que Géraldine avait une robe que Christelle lui avait prêtée et qui lui allait fort bien.

    C?était une robe rouge à petites fleurs blanches, elle était d?une fraîcheur estivale, l?intérêt de cette robe est de la porter sans soutif.

    Christelle comme la semaine dernière attendit la pub pour aller retirer son soutien gorge, en y réfléchissant, c?est vrai qu?elle ne supportait pas ça et le retirait souvent avant de manger et donc avait déjà fait un effort.

    Je caressais toujours les seins de Christelle mais m?amusa à soulever petit à petit son léger débardeur. Géraldine toujours à la même place n?osait pas regarder, elle fixait avec attention la télé mais laissait échapper de légers regards qui en disait long, Christelle faisait l?indifférente, en fait, elle était un peu dans le gaz à cause de l?alcool.

    Sa respiration était normale et elle ne s?apercevait de rien.

    Ce n?était pas le cas de Géraldine qui avait la respiration plus franche et commençait à manquer de place sur sa chaise en bois.

    Le T-shirt continuait à monter et atteignait maintenant le bas de ses seins, Géraldine me regardait dans les yeux, je suis sûr qu?à ce moment, elle mouillait.

    Alors, je corsa le jeu, j?entrepris de soulever légèrement mais continuellement, la jupe de Christelle, quand Géraldine comprit mon intention, elle se leva, alla directement dans le bar, bu une gorgée de whisky au goulot et parti aux toilettes. En revenant, elle dit discrètement : ? si je vois la chatte de Christelle, je te file mon string ?, elle me le montra et le mit dans son sac, Christelle tourna la tête rapidement et demanda ce qu?elle avait dit, on se regarda avec Géraldine et firent les sourds, du coup, Christelle reparti sur son trip télé.

    Je continua donc, a soulevé la jupe de ma copine, je me tapa une érection en pensant au string de Géraldine et me pressa contre Christelle, elle partit au quart de tour, elle se frotta à moi comme un aimant, sa respiration, s?accélérait, Géraldine le devina puisqu?elle voyait désormais les mamelons durcis de Christelle et donc son nombril qui entrait et sortait.

    Sa jupe était maintenant au-dessus de ses genoux, je me demandais pourquoi j?allais lentement. Christelle était tellement inspirée par son feuilleton, ça se trouve, elle aurait été nue, elle ne s?en serait pas aperçue..

    Géraldine changea de place elle se mit autour de la table a l?opposé de sa place initiale, ses intentions ne faisaient aucun doute, elle avait besoin d?un pied de table, cependant, s?étant éloignée, elle était obligée de se grandir pour voir les cuisses de Christelle.

    Christelle partit au Wc pendant la pub, on se regarda avec Géraldine souriant, avant, son retour je me suis appuyé contre le mur pour forcer Christelle à changer de position, se mettre en direction de la cuisine et donc de Géraldine, Christelle ne fit pas attention, elle s?assit, ou plutôt se coucha sur moi, pencha la tête vers la gauche pour regarder cette agaçante télé.

    Tout fut à recommencer... le T-shirt... plus simple puisqu?elle était semi-allongée, ces seins tombaient à présent sur les cotés. Je les pris pour les remonter et les montrer à Géraldine... je sus que Christelle feignait l?indifférence et savait tout à fait à quoi on jouait, c?est évident, mais je ne m?en plaindrai jamais.

    Elle pointait des seins, c?était magnifique à voir, j?aurai aimé être à la place de Géraldine, celle-ci commençait à se frotter au pied de table. Au début s?était discret, mais au fur et à mesure, le mouvement était de plus en plus fort, elle fondait sous la table pour un meilleur touché.

    Ces jambes s?écartaient à présent. Le souvenir du string dans son sac me mit en émois.

    La robe de Christelle arrivait maintenant à mi-cuisse, Géraldine devait commencer à apercevoir sa culotte... une culotte en coton... blanche, j?entrepris de la masturber, elle continuait cependant à être dans le brouillard, elle ondulait lentement.

    Je lui pressais le clitoris par-dessus sa culotte. Géraldine profitait pleinement du spectacle.

    Christelle commençait à mouiller, la couleur de sa culotte devint semi-transparente...je passa sur le coté gauche pour toucher ses lèvres inférieures. Effectivement elle mouillait, maintenant Christelle tombait presque du lit...elle avait les fesses sur le bord et soulevait légèrement sa croupe avec ces jambes, Géraldine regardait par-dessous la table...un moment elle se caressa un sein mais arrêta dés qu?elle s?aperçut que je la fixais du regard, elle devint honteuse pour ça mais pas pour le pied de table.

    Alors... comme sous-entendu, avec ma main gauche je tira l?élastique droit de sa culotte pour qu?elle puisse entrevoir la chatte de ma copine, une fois découverte, avec l?index et le pousse j?écarta ses lèvres brillantes...

    Je regarda Géraldine dans les yeux, elle était absorbée par cette vision ( je suis sûr qu?après cette soirée, elles ont couché ensemble ( encore une chose que je ne saurai jamais) ...

    Le va et vient de Géraldine sur le pied de la table allait de plus en plus vite, elle sautait presque en l?air je voyais ses seins rebondir sous sa robe. Elle la souleva pour avoir son sexe à même le bois et serra ses cuisses... en trente secondes, elle eut un orgasme....

    De mon coté, je continuais à regarder le sexe de ma copine en continuant de la masturber. Christelle aussi commençait à être en bout de course... serra les cuisses et jouit... silencieusement.... Christelle s?endormi tout de suite...

    Géraldine regarda l?heure, se leva, fit un smack a Christelle, jeta un dernier coup d?oeil au pubis de sa copine, me fit aussi un smack... avant de quitter la pièce, sans un mot, fit tomber son string par terre avant de partir.

    Je laissa Christelle dormir, me leva, alla ramasser le string.. C?était la première fois que je reniflais une culotte... et sentait fort mais ça m?excitait, je n?avais pas joui moi !!!

    Je suis allé à la table et aie regardé le pied, il était encore humide.. L?odeur était la même que celle du string... J?entrepris une masturbation en pensant à ce soir.... Et éjacula dans le string...avant de le mettre dans le panier de linges sales. Je me suis couché à coté de celle que j?aimais...

    2 jours après, Christelle me montrai sous sa jupe ce string et me sourit... c?est la seule allusion à cette soirée qui fut faite, on n?en reparla jamais.


E-mail: dr_dreff@yahoo.fr

Diffuse en direct !
Regarder son live