Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Fantasme
  • Lue 18 097 fois
  • 40 J'aime
  • 1 Commentaire

souvenirs revenus

Chapitre 1

Inceste

A plat ventre sur mon lit et bave au coin de la bouche, je me réveille encore sonné par une nuit très mouvementée sans me souvenir réellement de ce qu’il s’est passé, mais je vois sur le tapis une bouteille de vodka couchée, une paire de baskets qui ne sont pas les miennes car elles sont petites et rose puis je perçois un tas d’habits qui je crois contient, un survêtement à l’envers bleu ciel extensible puis dépassant, des courroies d’un soutien-gorge blanc en dentelle.

« Merde mais qu’est qui s’est passé ici ? » Dis je m’accoudant et voyant un cendrier contenant plusieurs mégots écrasés ou pas finis alors que je ne fume pas puis mon paquet de capotes taille xxl ouvert mais toujours rempli et soudainement des flashs érotiques m’apparaissent.

« T’aimes ça grosse salope, t’aimes ça la grosse bite !!! » Dis-je donnant de fortes fessées sur une fille qui me tourne le dos, reins cambrés avec un cul exceptionnel et qui rebondit sur moi.

« Ouiii je l’aime !!Ouiiiiiiiiiiiiiiii j’adore çaaaaa !!! » Dit-elle secouant sa longue chevelure blonde et s’enfonçant avec rage sur ma grande bite que je n’ai jamais eue aussi dure.

Puis je m’adosse contre le lit frottant mes yeux et je vois une superbe culotte fine en dentelle blanche de marque Aubade qui doit être assortie au soutien-gorge puis malgré le mal de crâne qui me résonne, je la saisis me donnant involontairement des frissons dans l’entrejambe et je distingue qu’elle est déchirée dans l’endroit le plus fin, l’entrecuisse et des flashs reviennent.

« Whao ! T’as encore mis une petite culotte qui me rend dingue !! » Dis-je hargneux derrière cette blonde qui agite son cul en ricanant avec son survêtement baissé aux genoux et déchirant cette dentelle qui me fait saliver alors que je suis toujours habillé et la bouteille de vodka est à moitié vide.

Toujours adossé au lit avec maintenant une pleine érection qui suinte de sécrétions, je vois maintenant contre le mur, une valise ouverte puis soudain ma porte s’ouvre.

« Dépêche-toi ! Maman va arriver dans peu de temps ! » Dit cette blonde totalement nue à la chatte blonde assez dense qui se frictionne les cheveux dans une petite serviette et qui m’affiche son visage qui porte un grand sourire et qui s’avère être celui de ma sœur Barbara.

« Quoi ! On dirait que tu vois une morte ! Allez dépêche-toi maintenant ! » Dit-elle jetant bêtement sa serviette sur moi et retournant dans la salle de bain en secouant son beau cul cambré et rond que je n’espère pas rougi des fessées que j’ai vues dans mon esprit pervers.

« Non c’est pas possible !! » Dis-je me levant entourant le drap autour de la taille pour dissimuler mon érection matinale et j’entre dans le salon où je vois Barbara tenir son enfant de six mois dans ses bras et qui allaite goulûment son grand sein qu’elle palpe elle-même.

« Tu veux me la cacher maintenant !! » Dit-elle fixant son entrejambe caché du drap fortement bombé.

« Mais Barbara ! Que s’est-il passé cette nuit !! » Dit-il revoyant la scène où il l’embrasse.

« T’as saisit ta chance ! Tu m’as sautée…Et comme il faut !! Merci !! » Dit-elle heureuse.

Soudain la sonnette de son entrée retentit et chacun va vite s’habiller nerveusement avant d’ouvrir la porte à leur mère.

«Merci de bien vouloir héberger ta sœur aînée pour quelques temps ! » Dit notre mère alors que Barbara a pris l’air le plus triste que j’ai vu sur son visage puis tout me revient.

« Aucun problème, elle et son fils peuvent rester le temps qu’ils veulent ! » Dis-je me souvenant qu’elle venait de se faire plaquer par son mec et qu’elle venait emménager hier soir pour que je l’héberge avec dans sa main et encore sur le palier, une bouteille de vodka qu’elle me tendait en souriant…

Diffuse en direct !
Regarder son live