Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Lue 908 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Souvenirs Souvenirs

Chapitre 1

Hétéro

Il y a fort longtemps( avant le sida et la flicaille partout)j’ai exhibé en Hollande ou tout était permis, une fille très perverse. Elle n’avait presque pas de poitrine mais de très longs tétons que j’aimais étirer. Je l’obligeais à être toujours fraîchement épilée des quelques poils blonds qui tentaient de recouvrir la fente de son abricot charnu. Dans ce sexe shop les couples dont la femme montrait qu’elle était cul nu n’avait pas à payer pour monter voir un musée du sexe ; elle a relevé sa jupette et retiré son string devant tous les clients. Beaucoup d’hommes nous ont suivis, au grand bénéfice du patron. Dans l’escalier on voyait ses fesses nues. Dans le musée, elle a retiré sa jupette en dansant montrant puis cachant son abricot nu puis mise à poil et couchée cuisses ouvertes sur le parquet elle a reçu une énorme douche de foutre entourée de tous les hommes qui secouaient leur bite tendues en dirigeant leurs jets sur tout son corps, même ses cheveux blonds en on reçu . Ensuite, j’ai pu la promener dans tout le sex-shop couverte seulement de foutre, de chaussures à talons et d’un collier et une laisse offerts par le patron. Elle aimait recevoir des petites fessées sur son derrière tout rond bien fendu. Elle les tendait vers la main ou le martinet qui allait rosir ses pommes. Elle fut la servante nue et gratuite de qui en voulait. Certains se contentaient de se frotter la bite sur elle, ses pipis étaient fait portes ouvertes Elle a aussi du grimper sur une antique chaise d’examen de gynécologue cuisses écartelées et liées et avec des reconstitutions d’anciens outils de médecine elle a eu les orifices assouplis et comblés. C’est dans cette posture que j’ai fini par cracher dans son cul tout le jus que je retenais depuis la veille.


J’ai exhibé des femmes de tous âges dans de grands cinémas pornos vêtues seulement de dessous que je leur offrais. Il y a eu de sacrés cochonnes ! Et les exhibs en voiture sur autoroute troussée pieds écartés sur le tableau de bord ! Et dans les bois et parkings Jusqu’à mon chien qui était amoureux d’une de ces dames, elle lui laissait faire tout ce qu’il voulait, elle allait jusqu’à le pomper et avaler son sperme devant des voyeurs en foret ! Il y avait aussi un type handicapé qui me prêtait sa femme d’une cinquantaine d’années nymphomane pour que je la débauche puis elle devait tout lui raconter en détail devant moi. Quel spectacle on donnait !

Et en voyeur, tout ce que j’ai vu comme spectacle ! Oh les danseuses gymnastes des anciens pays de l’est ! Je ne suis plus qu’un vieux vicieux maintenant. Que de souvenirs, c’était le bon temps ! Maintenant il y a des flics partout ! On ne fait pourtant de mal à personne. Personne n’est obligé de contempler une belle exhibition ou un site porno. Si mes souvenirs intéressent certains, il suffit de me laisser un e-mail.

Diffuse en direct !
Regarder son live