Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 14 180 fois
  • 48 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma stratégie

Chapitre 2

Inceste

Quand je sors de ma douche fraîche, maman est toujours nue sur le lit, en chien de fusil. Ses larmes ont séchées et elle me fixe. Je lui souris mais elle me fait la tête. Je lui dis d’arrêter, qu’elle a pris son pied et qu’elle a aimé ça. Elle me dit que ça ne se fait pas entre une mère et son fils. Nous nous rhabillons et rentrons à la maison. Ma mère ne m’a rien dit pendant le chemin du retour. Avant de rentrer à la maison, j’ai dit à Maman: « Je te préviens, tu baises encore une fois avec ton enculé de chef de service, je te balance à papa, et je défonce la tête de con de ton chef. ». Elle baisse la tête et ne dis rien.

Le soir au repas, on voit que ma mère est un peu naze et troublée, mais mes petits frères sont fatigués aussi donc ils ne s’en aperçoivent pas (normal ils ont joué au foot tout l’après-midi).

Le lendemain mon père rentre, elle fait comme si de rien était. Moi aussi. Je suis content d’avoir réalisé mon fantasme avec maman mais j’ai envie encore. Son corps me fait bander et sa manière de s’habiller aussi. Je contrôle chaque soir que la culotte de la veille n’est pas souillée de sperme. Ca sent l’urine, mais pas de sperme. Je suppose qu’elle respecte donc son engagement.

Pour moi, je n’arrête pas de me branler en repensant à cet instant magique partagé avec ma mère. Je ne peux pas m’empêcher de croire qu’elle a aimé, et qu’au fond elle aussi le désirait.

4 jours après l’arrivé de mon père, le soir, maman prépare à manger. Mon père est devant la télé, mes petits frères sont à l’étage au-dessus dans leur chambre. Une fois que les plats sont préparés et en train de mijoter (maman cuisine super bien) Elle descend à la cave, mettre le linge en route. Elle me demande de monter un pack d’eau qui se trouve à la cave. Je la rejoins donc en bas. Et en passant devant la buanderie avec le pack, je vais la voir et lui demande si elle tient bien ses engagements. Elle me répond que oui en baissant les yeux et en faisant la tête. Je lui demande si elle a aimé ce qu’on avait fait 5 jours auparavant. Elle me répond que ce n’est pas bien et qu’il ne faut plus que j’abuse d’elle. Après lui avoir fait remarquer qu’elle n’a toujours pas répondu à ma question… Elle cède et me dit qu’effectivement elle a aimé, mais que ce n’est pas bien. Elle continue à se lâcher en disant qu’elle a des relations avec mon père chaque soir lorsque mes frères et moi sommes au lit, mais que cela ne lui suffit pas, surtout que je lui ai ordonné de ne pas se faire sauter ailleurs. Alors elle n’arrête pas de repenser à ce qu’on a fait. Temps mort, maman me fixe, et moi aussi. Je m’approche d’elle et l’embrasse… sur la joue! Je lui dis que je respecte son choix et que si elle ne veut pas le faire parce que ce n’est pas bien, ce sera donc ainsi. Je prends mon pack et repars de la buanderie pour monter l’eau. Mais je suis rattrapé par le bras. Maman me dit « attends… On est à égalité maintenant…. ». Je lui demande en quoi. Et elle répond « Quand tu étais petit et que tu dormais avec moi… J’étais déjà en manque de sexe et je voulais être une femme fidèle, j’ai donc pris ta main pour que tu me fasses du bien, mais tu ne dois plus t’en souvenir car tu étais jeune. » Et là le flash, je n’avais donc pas fantasmé, ça c’était bien réalisé cette histoire. Elle m’a expliqué qu’elle a trouvé ça tellement dépravant de mettre la main de son fils dans son entrecuisse, qu’elle s’est trouvé tellement « salope » (les termes qu’elle a employé). Qu’elle a pris son pied comme jamais et qu’elle m’a mordu la main. Si fort que devant mes pleurs, et à cause de l’orgasme, elle n’a pas pu s’empêcher de rigoler tellement c’était bon et intense. Depuis ce jour elle s’était juré de ne plus jamais recommencer. Elle me dit avec un sourire: « on est donc quitte! ». Puis rajoute « Je suis en manque de sexe, et il faut que j’arrive à enfouir ce tabou que tu as réveillé, ce tabou qui m’a donné deux fois les meilleurs orgasmes de toute ma vie en me faisant sentir… salope…. Et dépravé, sensation encore plus délicieuse que celle que j’avais quand je faisais cocu ton père. » Elle s’avance vers moi et commence à m’embrasser. Je la repousse et lui dit qu’elle est en train de faire le contraire de ce qu’elle vient de me dire… Elle ne dit rien et recommence son action, elle me mange la bouche, m’injectant de la salive plus que de raison tout en frottant sa main contre mon sexe à travers mon bas de jogging. Elle relâche son étreinte et elle m’explique qu’il faut qu’elle assume d’être une salope, et qu’elle a trop envie de ma queue. Qu’elle est grosse et dure et qu’elle veut la sentir. Je la prends dans mes bras en l’embrassant et la soulève pour la mettre sur la machine à laver. Sa jupe se remonte toute seule sur ses cuisses et je vois son string blanc transparent. Je continue à mélanger ma langue avec maman et écarte juste son string, je sors ma queue et l’enfonce dedans. Ça rentre comme dans du beurre, elle est trempée et ça coulisse bien. Elle grogne en me mordant la lèvre, et elle me griffe le dos à travers mon t-shirt. Je la lime comme ça pendant 10 bonnes minutes… Je pense à mon père en haut, qui regarde la télé et vérifie les casseroles pendant que je besogne maman, maman qui ne me lâche pas la bouche et qui gémis comme la dernière des chiennes. Au bout de 10 minutes j’entends la porte de la cave qui s’ouvre. Je me retire de suite de maman, remonte mon jogging, lâche la bouche à maman et la descend de la machine à laver. Maman se rajuste, et j’entends papa crier, « A table! C’est prêt! ». Je crie « On arrive! ». Maman me dit que je suis en sueur et tout rouge. Je suis dégoûté je n’ai pas eu le temps de finir le boulot et de jouir en elle, je l’explique à maman, elle me dit « Ne t’en fais pas on aura l’occasion de terminer ça, j’en ai encore envie. » Et elle m’embrasse une dernière fois. Maman remonte comme si de rien était, j’attends un peu puis je récupère le pack d’eau et remonte à mon tour. Ni vu, ni connu, personne ne s’est rendu compte de rien.

Diffuse en direct !
Regarder son live