Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 49 829 fois
  • 97 J'aime
  • 3 Commentaires

Je me suis faite baiser par mes deux potes...

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Alors voilà, je suis une fille j’ai 18 ans, je suis au lycée et j’ai la chance d’avoir une bande de 8 potes. On est tous très très proche les un des autres, on se connais bien et on s’aime beaucoup. On est plutôt du genre à partir en freestyle complet, profiter de la vie pendant les soirées. On est du genre à se rouler des pelles tous ensemble, se faire des câlins, se toucher les culs, les seins,... (on est souvent aidé par l’alcool aussi...). Que se sois entre filles et mecs, filles et filles ou mecs et mecs... Tous le monde va avec tous le monde.


Il y a deux jours de cela, on a tous était invité à dormir chez Maxime car ses parents n’étaient pas là, ils sont partis en voyage pendant quelques jours. On a acheté de l’alcool, à manger et des jeux pour la soirée et on s’est enfermé chez lui... On s’est tous mis dans sa chambre et on a regardé un DVD, un bon film d’horreur. A la fin du film, tous le monde est parti dans le salon sauf Maxime, Yanis et moi. On est rester dans la chambre pour discuter. Je me suis mise dans le lit de Maxime. J’étais posée contre le mur car ils savent tous que j’ai peur d’être au bord du lit, une peur à cause d’un accident que j’ai eu petite. Maxime s’est mit à coté de moi et Yanis à coté de lui. Puis Yanis a commencé à partir en tripe total, à vouloir faire un suçon à Max qui accepte tout en continuant à discuter avec moi. Puis Yanis me demande s’il peux m’en faire un aussi. Depuis la première fois que j’ai vu Yanis, je suis amoureuse de lui donc j’ai dis oui de suite. Max, un peu jaloux commença à dire qu’il voulait aussi m’en faire un... Yanis me prit par la taille et me porta, me passa au-dessus de lui et me mit entre lui et Max. Puis ce dernier se rapprocha de mon cou et mit ses lèvres dessus, il commença à me faire un suçon dans le cou. Je vis Yanis descendre et se positionner tout près de mes cuisses. Il posa ses lèvres sur ma cuisse. Il me mit un frisson énorme. Il me faisait un suçon sur la cuisse sauf qu’il devait avoir une vue imprenable sur mon string car j’étais en jupe pour la soirée. Je voulais profiter pleinement de quelques mains ce soir qui aurait pu se poser sur mon cul.


Cette sensation de lèvres posées dans son cou ainsi que sur sa cuisse apporte tellement de frissons, de sensations que pour moi le temps s’est arrêté, j’adore ça. Mais surtout, j’adore ça car j’ai la chance d’avoir les lèvres de Yanis sur moi, sur mes cuisses. J’en ai rêvé depuis longtemps et pendant de longues soirées. Et d’un côté il y a une par d’excitation car c’étais entre potes, deux personnes que j’adore qui me procure du bien... Max finit en premier son moitié suçon, moitié bisou dans le cou puis Yanis aussi s’arrêta aussi quelques secondes après. Quand les deux garçons ont finit , je ne sais pas pourquoi il y eu un gros blanc dans la pièce.


Yanis et Maxime se sont ensuite regardés. Je vois qu’ils ont un petit sourire en coin, je ne sais pas à quoi il pense mais ils se sont compris en un regard. Yanis se tourne vers moi, commence à me caresser les cheveux puis me prend par la nuque, dirige ma tête vers la sienne et commence à poser ses lèvres sur les miennes. Il me roule une grosse pelle, nos langues se mélangent, je n’oublierais de si tôt ce roulage de pelle magistral. Il embrasse terriblement bien, j’en profite au maximum. Je savoure ce moment ! Puis tout en m’embrassant, je sens ses mains prendre mon gilet, le lever et me l’enlever. Il le jette dans la chambre et commence à passer ses mains sous mon débardeur et à me peloter ! Il prend en mains mes seins, commence à me papouiller tout au tour puis à les prendre.


Pendant ce temps, je sentis la main de Max passer sous ma jupe, il commença à caresser ma chatte au dessus de mon string... Je sentais un début d’humidité couler sur ma chatte, il me le fit remarquer en me disant "mmmh tu as l’air d’aimer ça hein?!". Je n’ai rien répondu, j’ai commencé à enlever mon string, puis à le jeter aussi par terre... Je comprenais pas très bien ce qu’il se passait car il faisait quasi noir dans la chambre, il y avait le peu de lumière de la télé qui éclairé la pièce. Dans la pénombre, j’ai pu distinguer que Maxime bandait. Il a commencé à me caresser la chatte puis à me doigter lentement. Quelle sensation de bien être, c’était tellement bon... Je respirais de plus en plus fort, sentant que je commençais à prendre mon pied grâce aux doigts de Max, Yanis poussa la main de son pote, qui ne broncha pas un instant. Il prit place de ma chatte pour me doigter à son tour. Il voyait que j’étais de plus en plus excitée, je bougeais de plus en plus mon bassin pour mieux prendre ses doigts dans mon intimité. Il amena un deuxième doigts à l’entré de mon trou et fit des vas-et-viens rapide avec les deux ! Délicieux ce momet.


Tout en me faisant doigter, je sentais à côté de moi du mouvement, Max nous regardait en se branlant. Les cris de salope que je poussais, tellement je prenais mon pied devait lui plaire et l’exciter par la même occasion. Imaginez la scène. Yanis s’arrêta quelques secondes, commença à se dévêtir, Max le suivi. Mais cela ne devait pas leur suffire car maintenant c’est à mon tour de subir se déshabillage. Ils se mirent à enlever mon débardeur, mon soutif, ma jupe et à tout mettre par terre... Nous nous somme mit sous la couette, toujours entre les deux garçons totalement nu et la queue en l’air. Je fis très vite comprendre à Yanis que je voulais encore qu’il me doigte et que je voulais un cuni de sa part. Il me souffla à l’oreille qu’il pensait que j’étais autant salope que ça, que j’aimais autant le sexe et me dit que j’étais une « petite cochonne ».


Puis il m’écarta les jambes, descendit tous le long de mon corps en m’embrassant le ventre, les seins et se mit à me faire un cuni du tonnerre. Tout en me léchant, il me doigta, encore. Je jouissais toujours comme une folle mais le moins fort possible car les autres étaient à coté dans le salon. J’essayai de cacher ses cris en embrassant Maxime ou en prenant le coussin sur ma bouche. Puis au moment ou Yanis finit son cuni, il se rallongea à coté de moi et la lumière de la chambre s’alluma. S’était Nico un de nos potes. Il nous regarda et dit "Faut que je prenne l’air!" puis il éteint la lumière et parti. Là, Max me regarda et me dit qu’il voulait que je descends vers sa bite. Aussi tôt dit, aussi tôt fait, je me dirigea vers sa belle queue, je me suis mise à sucer sa bite. Tout en le suçant, je cherchais celle de Yanis, je ne voulais pas le laisser, je voulais lui montrer mon vrai côté. Je le branla en même temps que je suçais Max. Ils aimaient ça, ils poussaient des gémissements tous les deux, leurs respirations étaient fortes. Des commentaires sortirent de leurs bouches "mmmh, oui, encore, t’es trop bonne,..." et me disaient des choses du genre "tu kiffe ça hein... Mmmh tu l’aimes ma grosse bite petite cochonne, t’es une vrai salope". Tout ça me donnait encore plus envie de continuer, de faire ça bien. J’aime quand on me dit ce genre de chose...


Au bout d’un certains temps, Yanis s’enleva de ma main, il m’écarta les jambes, cracha sur ma chatte tout en me donnant quelques coups de langue sur le clito. Sentant que je mouillais, il me mit sa putain de grosse bite d’un seul coup, un coup bien violent .. Je n’ai pas pu m’empêcher de crier de plaisir, de jouir. Heureusement, qu’à coté, ils avaient mit la musique à fond, je ne pense pas qu’ils m’aient entendu. Il me baisa comme une grosse chienne, comme la salope que je suis. C’était excellent ! J’en voulais toujours plus, je lui fis comprendre par mes mouvements toujours plus rapide à la recherche de sa queue. Puis, Max fit la même chose, se retira de ma bouche, je profitais toujours de la queue de Yanis en moi. Il me changea de position, il se mit sur le dos, je grimpa sur lui ! J’avais le contrôle de sa bite maintenant, il mit ses mains sur mes seins, un délice.


Je jouissais à mort et là, je senti Max se glisser derrière moi, je senti son doigt caresser mon trou, mon cul. Il commençait à me malaxer le trou tout en le rentrant peu à peu. Sentant que son doigt rentrer tout seul dedans, il commença à rentrer sa bite dans mon cul...Son gland força l’entré de mon cul. Sur le moment je me suis arrêté de bouger, les queues étaient en moi. Je me faisais prendre des deux côtés. Une bite dans le cul et une dans la chatte que demander de plus, peut être une troisième dans la bouche mais sur le moment, que du bonheur. J’adore ça. Je jouissais comme une putain !! Je sentis que Max ralentissait sur le coup, je ne sais pas pourquoi mais je le compris assez vite, il lâcha tout dans mon cul, je sentais son foutre couler en moi. Suite à ça, je dis à Yanis que je voulais pas qu’il lâche en moi mais dans ma bouche, je voulais le finir moi même. Il se retira de ma chatte, je descendis et prit son sexe en bouche. Gorge profonde, coup de langue,... tout y passa pour qu’il se souvienne de cette fellation. Je le senti se contracter, il éjacula tout sur ma langue, je me priva de rien, je mis tout en bouche. Délicieux nectar !


Quand tout fut fini, on resta au lit collé l’un aux autres. Je dis à Yanis et Maxime que j’avais vraiment adoré ça avec eux et que je voulais le refaire le plus vite possible. Depuis, on trouve toujours le moyen de se revoir tous les trois pour refaire notre petite baise entre potes...


Diffuse en direct !
Regarder son live