Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 56 419 fois
  • 43 J'aime
  • 0 Commentaire

Je suis une salope

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Je suis une jeune metisse de 24 ans actuellement cadre commercial chez un grand distributeur de la place. Ayant recu une education assez stricte surtout a cause de mon pere qui ne voulait absolument pas que je m ’ interrresse a autre chose que mes etudes, j’ estime aujourd’ huii n’ avoir jusqu’a l’ annee derniere pas eu de vie sexuelle a propement parler.Ce pendant je sntais bien qu’il y avait quelque chose qui clochait car j’etais tyoujours obligee de me masturber sous la couette pendant que mon cpain est sous la douche car il n’ arrivait pas a me faire jouir. Je vous avoue que je me surprenait souvent a rever de bites bien chaudes et dures et surtout ayan un diametre imposant qui m’entourent et je me vois me frotter les joues contre ces peaux a la fois tre douces et bien tendues. Je reve egaalement de sntir ces bites me fourrer dans tous les trous et finir par me baigner de foutre bien chaud. Dans ces moments la , je recommence a me caresser et je jouis terriblement mais ces seances de masturbation me laissent toujours un petit gout d’ inacheve.C’est ainsi qu l’annee derniere j’ai decide de vivre ma libido sans que mon copain le sache car il aurait eu mal de savoir qu’il n’est pas a la hauteur. Il faut dire que je l’aime et ne voudrais pas du tout le perdre mais il y allait de mon equilibre mental. Il me fallait des bites!

Un samedi soir, je m’habillais donc d’ une jupe mini ras la touffe et d’un top dont le prix m’aurait plus couvert que le morceau de tissuu dont il etait fait.J ’etais ainsi tres sexy. J ’avais mis en plus une perruque blonde ce qui me donnait l’air d’une pute et c’etait parfait. Il faut dire que j’ai une plastique assez admirable ce qui fait souvent dire a mon copain que je suis la fille la mieux foutue qu’il ait rencontre.Je fais du 100 de poitrine et bien que mes seins soient tres gros ils sont cependant etonnament fermes et possedent des tetons qui se replient a l’interieur quand j’ai un peu froid.

Habillee de cette maniere provocante et vulgaire, je poussai la porte d’une boite dans la zone du port ou je savais que les marins de permission allait souvent s’amuser et assez eloigne d’ou j habite pour ne pas qu’on me reconnaisse.

Je m’ assis au bar et commandai une double vodka histoire de me rechauffer un peu et surtout de me donner du courage. Tres bientot un homme d’environ 35 ans m’approcha et me demanda si je ne voulais rien d’autre a boire

-C’est de grosses bites dont j’ ai besion plutot, lui fis-je sans tourner autour du pot

Il parut d’abord un peu surpris et me demanda combien je voulais.Il me prenait pour une pute

-Du 25cm au moins sur du 10 et tous les menus du buffet sont gratuits.lui repondis- je en le fixant bien dans les yeux tandis que mon index se promenait sur sa poitrine toute velue.

Sur ce il m’ embrassa a pleine bouche en m’enfoncant bien sa langue dans ma gorge et me dit

-Tu vas en avoir et bien a fond dans le cul je te promet ma salope.Attends moi je reviens dans deux secondes.

Dix minutes apres il etait la. Il me prit simplement par la main et m’ emmena dans une salle qui semblait etre une salle de jeu et qui se trouvais dans l’arriere salle. Il y avait une tablee ronde au milieu de salle.

Il me soule va litteralement de terre et me fis asseoir sur la table. Ensuite, il m’ecarta bien les jambes et les mis autour de lui en m’embrassant fougueusement comme au bar .Puis il glissa ses mains sous ma jupe et emit un ’’ putain la salope’’ eloquent quand il s’apercut que je n’avais rien en dessous. Il glissa un index dans ma fente et s’apercut que j’etai deja toute mouille, trempee a vrai dire. Sans tarder, il se defit ,fit tomber son pantalon et me presenta un enorme mandrin au gland surdimensionne qui pointait vers le plafond

-Tu la veux hein, tu vas l’ avoir bien a fond

Il me releva alors les jambes bien haut et m’enconna d’un coup. Moi qui n’avait jamais baise en dehors d’un lit, le faire dans une bote avec un parfait inconnu qui m’ emplissais entierement et dont je sentais les enormes couilles battre contre mes fesses bien ecartees sur le bois de la table, tout ca mettais mes sens en ebullition. Il me pillonna sans menagement et je ouis une premiere fois sous lui en criant ma joie d’etre une salope qui vit ses envies.Il se retire alors et me retourna sur la table pour me prendre en levrette. Je mouillais tellement que sa bite faisait des floc flocs a chaque fois qu’il me l’enfoncais jusqu’a la garde dans mon con dilate. Je n’en pouvais plus de crier .Il me prit les fesses a deux mains , me les malaxa , m’introduit un doigt dans le cul en me disant que j’ etais bien bonne et que ce n’etait encore rien que j’allais bien jouir tout a l’heure quand les autres allaient arriver pour profiter de ce si beau cul. Je jouis encore une fois en meme temps qu’il me deversait son foutee chaud au fond de la chatte en me donnant des claqques sur les fesses. Il resta comme ca fiche en moi pendant une bonne minute puis il se retira en me laissant un grand vide dans le ventre et me dit

— Surtout attends moi je reviens tout de suite ma belle. Tu vas voir ce qu’on va te mettre.

J’essayai de nettoyer le foutre qui avait coule le long de mes jambes en imaginant avec une petite chaleur dans le ventre la suite des evenements....

(a suivre)

Une fille qui a compris la vie

Diffuse en direct !
Regarder son live