Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 111 fois
  • 25 J'aime
  • 2 Commentaires

Suite et fin week end triolisme avec Blacky

Chapitre 1

Zoophilie

Le lendemain matin, après m’être en partie remise de mes émotions dues à toutes ces pénétrations, il ne restait plus que Cédric avec son chien Gypsis, son copain étant reparti avec Basile, le noir bien membré, et René bien sûr.

Après un copieux petit déjeuner, René vint me voir dans l’étable pour me préciser qu’il allait me présenter Blacky, et un autre animal.

Il me réinstalla sur le cheval d’arçon, m’attacha les mains et les pieds à nouveau.

"Ni Cédric, ni moi nous ne te toucherons, seuls les autres animaux de ma ferme te baiseront". Me dit René. Prépares-toi

Il revint avec un splendide pur-sang, mais je pris un peu peur, vu la position dans laquelle j’étais.

Il plaça le cheval au-dessus de moi en partie, le branla un peu et son sexe sorti.

"C’est moi qui vais te faire saillir par Blacky" . Sur ce, il commença à essayer de faire rentrer l’extrémité du sexe du cheval dans mon vagin.

"C’est trop gros, il ne rentrera jamais" dis-je. "Ferme-là, j’ai réussi à saillir toutes les putes qui sont venues ici, donc tu es la prochaine".

Il réussi à forcer l’ouverture de mon vagin avec la verge monstrueuse du cheval. Je criais, j’avais un peu mal, j’étais très dilatée, mais c’était bon également.

"C’est bon, tu es bien emmanchée, Je te pistonne" Et il fit des vas et viens avec la grosse bite de son cheval.

J’avais de plus en plus de plaisir, je gémissais, puis j’hurlais de plaisir, c’était trop bon cette énorme queue de cheval dans ma chatte.

"Tu aimes ça les chevaux hein salope ??? Tu vas aimer son sperme également", dit il en accélérant le mouvement dans mon sexe.

Puis brusquement il s’arrêta et demanda à Cédric de me détacher, ce qu’il fit aussitôt.

"Tu vas sucer mon cheval maintenant, descend et viens tenir sa queue"

Je m’accroupis à hauteur du cheval n’osant pas trop tenir son sexe.

"Ouvres la bouche, puisque tu ne vas pas le faire de toi même". Je m’exécutais, il s’empara du membre de son cheval et me força ma bouche avec. Il fit à nouveau des mouvements de vas et viens, mais dans ma bouche cette fois-çi, tout en m’insultant copieusement.

"Putain, tu es une bonne salope, une bonne bouffeuse de bite, puisque tu aimes ça la bite, tiens prends en encore". Et il accéléra à nouveau le mouvement.

Je sentis une première giclée très chaude mais pas trop épaisse.

"Tiens lui la tête Cédric, il commence à gicler, je veux qu’elle en avale un maximum" Après cette première giclée, d’autres arrivèrent plus puissantes et surtout très épaisses. J’ouvris la bouche malgré moi pour laisser s’écouler une grosse quantité de sperme.

"Avale salope, ferme ta bouche, il n’a pas encore fini" Je m’exécutais par peur du fouet, et avala le reste du sperme très épais du cheval. C’était pire qu’avec Basile, mais j’y parvins."

"Bravo, tu es une très bonne salope, on pourra continuer de s’amuser un peu puisque tu aimes sucer n’importe quelle bite". Blacky va se reposer un peu pour récupérer et ensuite on essaiera autre chose avec lui et quelques uns de mes autres animaux .

Mon torse était couvert de sperme.

"Finalement, puisque tu es encore chaude d’avoir sucer Blacky, tu vas venir avec moi"

Il me conduisit dans un enclos avec un superbe taureau.

"Vous n’allez pas me faire prendre par lui quand même ?" demandais-je

"Ferme-la sale pute, c’est moi qui décide. Le sperme de Blacky va l’exciter, tu vas t’agenouiller devant mon taureau et le branler d’abord"

Je m’exécutais. Je pris son fourreau entre ma main et commençais à le masturber, très vite son sexe sorti, je fü étonnée, l’extrémité de son sexe était effilé et sa base plus large.

"OK, c’est bon, tu vas le sucer maintenant en le branlant dans ta bouche".

Pouha sucer un taureau !!! Mais je n’eu pas le choix. Je tenais toujours fermement sa bite entre ma main et la mis dans ma bouche, le taureau commença à s’agiter, je pris peur et lâchais tout.

"Pauvre conne, il se fait sucer depuis qu’il est petit, c’est ma fille qui l’a initié. Recommence, il est juste excité, mais je ne veux qu’il décharge dans ta bouche"

Je repris le sexe du taureau et le remis dans ma bouche en le branlant, très vite je le sentis grossir de plus en plus, sa queue était toutefois moins grosse que celle de Blacky.

"Continue, il va bientôt décharger".

Je sentis peu après effectivement, un premier jet de sperme dans ma bouche. René s’empara de la bite de son taureau et la dirigea vers mes seins.

" Ah tu aimes le foutre, en voilà encore"

Entre celuji de Blacky et du taureau, mes seins en étaient recouverts.

"C’est bien, tu es vraiment une bonne salope, je vais te prendre en photo comme cela" et clic clac

"OK, tu vas te reposer un peu avant de te faire prendre ton cul"

Fantasmant vôtre


Diffuse en direct !
Regarder son live