Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 7 224 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Sur le parking d'une discothèque

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

le 20.02.2000

Comme lors de nombre de samedi, j’avais rejoins mes amis à notre bar favori.

Nous avions l’habitude de nous y rejoindre avant de sortir en boite. C’etait pour nous l’occasion de nous retrouver et à chaque fois nous en arrivions à parler de nos petites aventures.

Mes copains connaissaient mes penchants pour les expériences peu conventionnelles et me questionnaient très souvent sur mes extravagances.

Ils étaient toujours très intéressés par mes aventures et mes copines qui de leur côté ne se gênent pas pour s’adonner également à quelques folies.

Cette soirée était très bien partie et comme toutes les autres je leur expliquais que je n’avais pas l’intention de repartir seule. J’avais très envie comme à mon habitude très envie de m’envoyer en l’air.

Une fois en boite, nous avons dansé une bonne partie de la nuit et ce n’est que vers les trois du matin que je remarquais deux mecs qui me mataient certainement depuis un petit moment.

J’étais assise sur des canapés avec mes amis. J’étais en face d’eux et je décidais de les exciter. Je décidais de prévenir mes amis que j’étais en train de me faire mater et que je n’allais certainement pas finir ma soirée seule.

Je commençais donc à faire quelques jeux de cuisses. Je croisais et décroisais régulièrement mes cuisses faisant très souvent apparaître mon entrejambe. Ils me mataient de plus en plus fixement. C’est à cet instant que je décidais de me lever pour aller danser en les regardant fixement.

Ils comprirent qu’il était temps pour eux d’agir. Ils me rejoignirent sur la piste de danse où je me trémoussais. Ils vinrent près de moi et commencèrent à danser en se rapprochant de plus en plus près de moi.

En quelques instants, je me retrouvais avec un mec devant moi et un derrière qui se frottaient contre moi au milieu de toutes les autres personnes qui dansaient. Comme il y avait beaucoup de monde sur la piste, personne ne se

rendit vraiment compte de notre petit délire. Tout en se frottant contre moi, celui qui était derrière moi commença à promener ses mains sur ma robe.

Il passa rapidement ses mains sur mes seins et son copain voyant que je ne protestait pas posa ses main sur mes hanches.

Leurs mains se promenaient sur moi et celui qui était derrière moi passa rapidement ses mains sous ma robe et eu la surprise d’y découvrir un porte-jaretelles mais pas de culotte. Il demanda à son copain de s’approcher et lui glissa un mot à l’oreille. Il devait sûrement le prévenir de sa découverte.

Ils se rapprochèrent de moi et me demandèrent si je ne voulais pas venir faire un tour dehors pour prendre l’air. je compris bien évidemment où ils voulaient en venir et je n’en demandais pas mieux. Je leur conseillais juste de faire un petit stage aux toilettes pour aller y chercher des préservatifs.

Ils partirent immédiatement en chercher pendant que je partis prévenir mes amis que je m’absentais pendant un petit moment. Mes amis me regardèrent en rigolant et me dirent qu’ils m’attendraient. Une de mes copains me demanda combien il y avait de mecs . Je lui répondis qu’ils étaient deux et ils compris que j’ai subir une nouvelle fois une double pénétration. Ils connaissaient tous mon penchant pour cette pratique.

Quand je vis réapparaître les deux mecs je leur fis signe et me dirigeais dans leur direction. On sortit dehors alors qu’il y faisait assez froid.

J’avais repris mon manteau et il devait faire environ 10 degrés.

On se dirigea vers leur voiture qui était quasiment vers le fond du parking.

Il y avait très peu de monde sur le parking. Il était aux alentours des trois heures, et la quasi-totalité des clients étaient arrivés et il était encore un peu tôt pour voir les couche-tôt partir.

Nous n’avions toujours quasiment pas parlé depuis le début. Ils s’approchèrent de moi et se mirent un de chaque côté de moi. Ils commencèrent à me caresser. Ils me quittèrent mon manteau et le posèrent sur le capot de leur voiture. Puis ce fut ma robe qui glissa le long de mon corps. J’étais dès lors en porte-jaretelles et soutien gorge sans culotte au fond d’un parking d’une boite de nuit.

Leurs mains se faisaient plus pressantes et s’attardaient maintenant sur mes parties sensibles. J’avais commencé à promener mes mains sur leurs pantalons pour constater avec délice que je ne leur étais pas indifférente. Je décidais de m’accroupir pour ouvrir leur pantalon. Ils avaient tous les deux de belles bites même si leur taille restait dans la moyenne. Ils bandaient très dur.

Je commençais par les branler lentement puis je commençais à activer mes mouvements. Puis ce fut au tour de ma langue de prendre le relais. Avec ma langue, je leur donnais de petits coups de langue furtif sur leurs glands avant de promener ma langue tout au long de leur bite. Ma langue allait et venait le long de leurs queues s’attardant de temps en temps sur les bourses.

Puis je décidais qu’il état temps de passer aux choses sérieuses. J’en choisis un et l’enfournais de tout son long dans ma bouche. Il commença à s’activer dans ma bouche pendant que je branlais activement l’autre de ma main gauche.

J’alternais maintenant de bite en bite. Je passais de l’une à l’autre. Je les pompais goulûment et ils commençaient à me parler crûment du style :

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— ? Vas-y suce mon bien, salope.

— Hum, elle est bonne ta bouche. C’est ça, pompe moi bien ?.

Puis ils me relevèrent pour m’allonger sur le capot de la voiture. Je fus très surpris par la froideur de la tôle du capot. Une fois installée, un des mecs s’invita à nouveau dans ma bouche pendant que le second commençait à me titiller le clito avec sa langue. Ils alternèrent une fois pour bien goûter tous les deux à ma chatte.

Puis tout en restant dans cette position, un des deux décida de me pénétrer, sans avoir oublier d’enfiler un préservatif. Il commença dès le début à me bourrer sauvagement. Il ne prenait aucun soin de moi et me bourrait comme une chienne. La réaction fut rapide et son copain qui était dans ma bouche commença lui aussi à accélérer le rythme.

Ils changèrent ensuite de place pour continuer à me bourrer. Alors que je me faisais bourrer très fortement, un couple passa près de nous et ils furent attirer par les cris de plaisir que nous émettions. Ils s’approchèrent et constatèrent avec stupéfaction ce trio que nous formions. Ils restèrent tous les deux à une dizaine de mètres, me regardant soumise à ces deux mecs.

Ils m’installèrent ensuite sur le sol à quatre pattes pour me prendre à quatre pattes, un dans ma chatte et un dans ma bouche. Le couple était ravi du spectacle et je pus me rendre compte que le mec caressait la fille par dessus ses vêtements.

Celui était derrière moi s’écria tout à coup :

— ? Tiens, je vais l’enculer maintenant ?.

Voyant que je ne réagissais pas, il sortit sa queue de ma chatte pour la poser contre ma rondelle. Il poussa et s’introduisit sauvagement dans mon cul. Puis les coups de boutoir reprirent de plus belle.

Un des mecs s’installa ensuite sur le sol et me demanda de venir m’empaler sur lui. J’introduisis sa queue dans mon cul et recommençait mes allers et retours le long de sa tige pendant que l’autre s’était à nouveau inviter dans ma bouche.

Puis arriva ce qui devait arriver. Il se plaça face à moi, attrapa mes jambes et les souleva. Il devait avoir une vue superbe sur mon cul en train de se faire pilonner très fortement par la queue de son collègue. Il s’approcha et frotta un moment sa queue comme moi pour ensuite s’introduire puissamment dans ma chatte.

J’étais à cet instant investie par mes deux trous et je sentais lors queue s’entrechoquer en moi. Leurs allées et venues me rendaient folle de désir et je ne mis que très peu de temps à jouir violemment. Ils continuèrent à me

pilonner tout en m’ayant basculer sur le ventre, couchée sur l’un d’eux, l’autre me baisant en levrette.

Puis celui qui était dans ma chatte se retira et vint me présenter sa queue.

Il n’avait pas enlevé le préservatif et je suçais sa queue de tout son long.

Il m’en revenait pas de me voir ainsi sucer sa queue qui sortait tout juste de mon cul.

Il retira ensuite la capote pour s’enfourner à nouveau dans ma bouche. Il ne mit pas longtemps avant de m’envoyer de longues et puissantes rasades de sperme sur le visage. Le couple me regardait toujours en train de me délecter de ce nectar. Le mec lui malaxait maintenant les seins avec beaucoup plus d’ardeur qu’au début.

Pendant que je nettoyais toujours la queue de celui qui m’avait joui au visage, le second s’était à nouveau invité dans mon cul. Ses coups de reins étaient très rapides et me faisaient danser sur sa queue. En quelques minutes, il réussit une nouvelle fois à me faire jouir juste au moment où il se retira pour venir, au son tour, me jouir au visage.

L’un des jets de sperme atterrit directement dans un des mes yeux, les autres venant s’écraser sur mon visage et dans ma bouche. Je me délectait de ce nectar. Le couple qui nous matait s’embrassait maintenant fougueusement et sans aucune retenue, ce qui me faisait comprendre que le spectacle avait du être à la hauteur pour les exciter à ce point.

Je finis encore un instant par les sucer pour bien nettoyer leurs queues et ainsi me rassasier jusqu’à plus soif. Une fois propre, ils se rhabillèrent rapidement pendant que j’en faisais de même. Nous ne parlions pas, juste quelques regards qui me prouvaient leur satisfaction d’avoir pu ainsi se taper une bonne salope.

Puis je les vis repartirent en direction de la boite de nuit, me laissant ainsi encore à moitié nue sur le parking. Je fis par me retrouver dans une tenue un peu plus présentable. Le seul problème était que mon visage avait de nombreux indices trahissant ma partie de jambe en l’air. J’avais également un peu de sperme dans les cheveux. Je me nettoyais rapidement le visage avec les mains, ma langue faisant son travail de nettoyage également.

Puis je repris le chemin de la boite laissant ainsi le couple finir, je le suppose, ce qu’il commençait à entreprendre.

Quand j’ai refait mon apparition dans la boite, je me dirigeais vers mes amis en prenant soin de passer près du bar où se trouvaient les deux mecs qui venaient de me baiser. En passant je leur adressais un sourire complice de satisfaction puis je me suis dirigée en direction de mes amis.

Quand ils me virent arrivés ils semblaient manifestement impatients de savoir ce qui avait bien pu se passer pendant mon absence. Je leur expliquais ce que je venais de subir. Ils étaient ravis d’être les premiers confidents de mes aventures mais je me redis rapidement compte que certaines personnes manquaient à l’appel. Quelques uns était sur la piste de danse.

Ils m’expliquèrent également que deux de mes copines avaient vraisemblablement trouver chaussures à leur pied pour la soirée et s’était elle aussi éclipsées.

La fin de la soirée se déroula puis je finis la nuit chez un des mes copains qui, visiblement excité par mes récits, ne se gêna pas pour me proposer de dormir chez lui. Il savait très bien à quoi s’attendre avec moi : rien à

espérer de plus qu’une bonne partie de jambes en l’air. Mais cela il l’avait bien compris et il s’en contentait largement.

Diffuse en direct !
Regarder son live