Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 69 808 fois
  • 176 J'aime
  • 2 Commentaires

Surpris, par sa mère !!!

Chapitre 1

Hétéro
176
5

Je m’appelle Jérome, j’ai 16 ans et comme tous les garçons de mes ages je suis très intéressé par le sexe , mais à mon grand désarrois je suis encore puceau.


Il était 0h45, c’était le premier samedi du mois, et comme à chaques fois un film pornographique est diffusé à la télé. Je suis dans le salon le bruit de la télé est réduit à un maximum afin de ne réveiller aucun soupçon de mes parents. A ce moment du film, un homme est en train de se faire sucer par 2 superbes créatures. Ce film me faisait bander comme rarement je l’avais été, je commença à me masturber émettant de petit bruit de plus en plus réguliers. Quant tout un coup une voie féminine se fait entendre: ’Tu n’es pas encore couché’ (c’était ma mère).


Aussitôt après avoir tressailli je tenta de cacher mon sexe tout bander sous une couverture qui traînait par terre. Elle me dit aussitôt ’Ne soit pas timide continue ne t’occupe pas de moi’. Ma mère s’assit sur le fauteuil près du mein. Elle commença à écarté sa robe de chambre laissant apparaître ses deux superbes seins, elle fit descendre sa main le long de son corps et s’arrêta au niveau de sa chatte et commença à ce caresser et à émettre des soupirements haletant.


De mon côté je continuai à m’astiqué existé comme un fou (imaginé votre mère en train de se branler à 1 mètre de vous)


Au bout de 5 minutes elle me demanda ’Est-ce le film ou moi qui d’excite le plus ?’, Je répondit que s’était elle, elle s’approcha de moi s’aissit mon sexe et commença à me branler, faisant monter un désirs en moi de plus en plus fort; je glissa ma main droite le long de sa corps, j?atteignis très rapidement son entrejambes et la caressa tendrement puis de plus en plus fort ce qui avait pour effet de la faire m’ouiller comme une folle. Elle approcha sa bouche prés de ma bite et commença à me sucer faisant de grand aller et retour, je ne tenais plus je lui jouis dans la bouche. La SALOPE elle a tout avaler sans en laisser une goutte, puis elle vint m’embrasser comme une sauvage, elle avait encore le goût du sperme dans la bouche.


Ma mère s’alongea sur le dos, écartant les cuisses je ne pouvais que lui bouffer sa grosse chatte complètement détremper, durant ce temps mon sexe retrouva un peu de sa rigidité, elle s’en aperçu très vite et me demanda de la pénétrer expressément. Je m’exécuta aussitôt et la pénétra d’un coup sec, elle poussa un gémissement qui m’excita davantage, les mouvements d’aller et de retours etaient de plus en plus rapide, je sentais l’orgasme monté en elle, jetais en train de faire jouir ma mère!!!


Elle jouit avant moi, puis me demanda de me retirer pour me faire une branlette espagnole avec ses deux gros seins que j’avais tété il y a 16 ans. Pas plus de cinq minutes plus tard, je lui lâchais mon nectar sur son corps superbe. Nous rejoignîmes tous les deux nos lits respectifs


Elle me fit promettre de jamais en parler à quiconque, sauf évidement à vous.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder