Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 41 290 fois
  • 303 J'aime
  • 6 Commentaires

Tante Aurélie

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Romain, j’ai 18 ans et je suis en terminale. Je fais un peu de sport, et ne possède donc pas un physique des plus disgracieux. Je suis châtain très foncé, et j’ai des yeux bleus que tout le monde trouve beaux si on en croit les dires.


Je précise que je suis puceau, j’ai déjà peloté et touché des filles qui étaient plus des amies que des amantes mais avec qui je dormais ; mais jamais je n’ai pénétré une femme.

Aujourd’hui comme chaque jour je sors du lycée à 17 heures. Exceptionnellement c’est ma tante Aurélie qui vient me chercher. Elle vit chez nous pour une dizaine de jours, car elle est en vacances et a décidé de venir nous voir. Je n’habite pas dans la région la plus chaude de France, mais c’est justement ce qu’elle vient chercher car cela la dépayse du sud où elle habite. J’ai toujours été très proche d’elle, bien qu’elle ne soit que la cousine de mon père, et nous avons toujours beaucoup parlé, bien qu’elle ne soit pas non plus ma confidente (par exemple, elle ne sait rien de mon absence de vraie expérience sexuelle).


Je me dois de vous la présenter: elle a 45 ans, des cheveux longs châtains, des yeux clairs, la peau mate due à des origines espagnoles, un tout petit peu de graisse au niveau du ventre qui le rend très mignon, des fesses assez normales mais souvent mises en valeur par de très petits minishorts, mais surtout, son argument principal de "vente": une énorme paire de seins qui me fait fantasmer depuis que je suis en âge d’avoir envie de les sucer, je dirais au moins du 105D. Elle est célibataire, et à vrai dire ne nous a jamais présenté quiconque depuis son divorce, il y a 10 ans maintenant. Elle doit sans doute faire partie de ces femmes fréquentant les boîtes de nuit, enchaînant les coups d’un soir, et je ne peux l’en blâmer: de ce que j’ai compris, son ex-mari était très insatisfaisant au lit, une des raisons de leur divorce. Elle doit donc chercher à rattraper les 15 ans de mariage perdus à ne jamais jouir, sinon seule.


Je la repère dès ma sortie du lycée, en effet elle est debout à côté de MA voiture. Quand je m’approche pour lui faire la bise, elle répond à mon regard interrogateur: "Maintenant que mon bébé a son permis, je veux qu’il m’emmène faire un tour dans sa nouvelle voiture !


— Pas de problème, je réponds, tu vas voir ce que c’est un vrai pilote". On monte alors et je commence le trajet jusqu’à la maison. Je lui demande alors: " Donc en fait tu n’es pas allée à la piscine avec le reste de la famille ?

— Non, j’avais envie de passer du temps avec mon neveu préféré, et, surtout, je voulais tester ta conduite.

— Comment ça "tester"?, je réponds intrigué.

— Je veux voir comment tu réagis au volant dans une situation très... délicate.", dit-elle alors en posant sa main sur mon entrejambe, sans aucun doute possible sur ses intentions.


Pour ne pas la décevoir, je décide alors de faire comme si de rien n’était et garde ma concentration au maximum. Devant mon manque d’attention pour son geste, elle retire sa main et je la vois alors du coin de l’œil commencer à déboutonner son chemisier.


— Regarde un peu les énormes seins de tata, dit-elle d’une voix de salope en se positionnant de telle façon que je ne puisse manquer d’avoir sa grosse poitrine simplement habillée d’un soutien-gorge noir basique dans mon champ de vision. Je tente de rester impassible, mais elle ne peut que voir l’érection qui se dresse dans mon pantalon en toile assez ample. Pour me faire encore plus faiblir, elle saisit ma main qui était crispée sur le levier de vitesses et la colle sur son sein gauche. Je ne peux alors retenir un "oh put***" tant la situation m’excite. Mais, pour lui montrer que je suis bon conducteur et que je sais faire deux choses à la fois, je rentre ma main droite dans son soutien-gorge et je commence à triturer, pincer et exciter son téton gauche. C’est alors à son tour de lâcher un "mmmh" d’excitation.


Il ne reste que cinq minutes de trajet, et pourtant je ne suis pas au bout de mes peines. Après avoir rendu ma main au levier car je devais changer de vitesse, Aurélie se met à déboutonner mon pantalon, que je porte sans ceinture, ce qui lui facilite l’accès à mon caleçon. Elle en sort alors mon sexe, que je juge de bonne taille (18 centimètres de long et cinq de large) mais qui n’a jamais vu de femme. Moi qui pensais qu’elle allait me masturber, je me trompais allègrement. En effet après deux ou trois allers retours à la main, ma tante détache sa ceinture, se met à genoux sur son siège, se penche vers moi, faisant profiter aux camionneurs de ses fesses écrasées sur la vitre et, avant même que j’aie pu réaliser, elle a enfourné mon gland dans sa bouche. Commence alors ma première fellation, prodiguée par la cousine de mon père dans ma voiture, alors que je conduis.


Elle me suce doucement et presque amoureusement, se doutant sans doute de mon inexpérience et ne voulant pas me faire jouir trop tôt ; surtout qu’au vu de ma concentration actuelle sur la route, qui n’est pas aussi fiable qu’au début du voyage, un orgasme déclencherait alors certainement un accident.



Nous arrivons ainsi devant ma maison, isolée dans la campagne, moi au volant et ma tante la bouche scotchée à ma queue, qu’elle se met alors à pomper beaucoup plus rapidement en voyant que je me suis garé. Je décide alors, au prix d’un gros effort, de lui relever la tête et de la mettre face à mon visage. Sans aucune hésitation, je l’embrasse à pleine bouche, nos langues s’entremêlant sans même penser une seconde à l’inceste que nous commettons ; pendant que la coquine s’empare avec sa main de ma hampe qu’elle se remet à branler en souriant.



Voilà la fin du chapitre 1 de ma première histoire érotique, dites-moi en commentaire si vous aimez et si vous voulez la suite, qui sera certainement encore plus chaude. En attendant les retours, j’ai l’intention d’écrire d’autres histoires, alors si elles sont publiées n’hésitez pas à aller voir ;)

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder