Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 17 424 fois
  • 134 J'aime
  • 5 Commentaires

Ma tante et ma soeur

Chapitre 3

Avec plusieurs hommes

Vendredi, il fait une chaleur intenable. Je suis en short et tee-shirt et j’ai prévu une toile pour me protéger du soleil. Écrasé par cette chaleur, je m’endors sans m’en rendre compte. Le bruit d’une conversation entre ma tante et une autre femme me parvient, bizarrement cette voix je la connais, mais je n’arrive pas à la restituer à la bonne personne. Je regarde la terrasse avec mes jumelles, une pergola est installée pour se protéger du soleil. J’aperçois ma tante perchée sur des talons vertigineux. Malgré la chaleur, elle porte des bas, une micro-jupe qui laisse voir ses jarretelles noires et son corset qui expose sa poitrine comme un trophée.


J’entends un bruit de talons qui annoncent l’arrivée de la deuxième femme. J’ai l’impression de rêver demain moi s’avance ma sœur Sophie portant une tenue similaire à sa tante qui expose sa poitrine presque aussi grosse, mais plus ferme.


— Tu es prête ma chérie, tu n’as jamais été avec autant d’hommes, ils seront six ou sept.

— Prête comme jamais, tu sais que j’aime baiser presque autant que toi et ce n’est pas mon mari qui me satisfait il m’en faut plus. C’est pourquoi je suis la salope de service à mon travail.

— Tu es comme moi ma chérie, mal mariée et mal baisée mais depuis que je suis à la banque je me rattrape j’ai du sexe tous les jours. Préparons-nous ils ne vont pas tarder.


Sur ces paroles, ma tante attire ma sœur et les deux femmes s’embrassent à pleine bouche puis se caressent et se tètent les seins puis leurs mains descendent vers leurs entrejambes.


— N’oublie pas tes doigts dans mon cul aussi.

— Tu es encore plus ouverte qu’avant ?

— Maintenant une bouteille de champagne me rentre facilement dans la chatte et le cul.

— J’ai encore du travail pour en arriver là, tu m’aideras pour me dilater le cul.


Les deux salopes se doigtent tellement bien qu’elles jouissent et moi, je me branle comme un sauvage. Un quart d’heure plus tard, deux voitures arrivent et sept hommes les rejoignent sur la terrasse. Le directeur guide les autres hommes et s’adresse à ma tante.


— Madame Mercier comme d’habitude vous êtes resplendissante et pouvez nous présenter votre amie ?

— Je vous présente ma nièce Sophie qui est bien partie pour égaler sa tante.

— Messieurs ces dames sont à votre disposition pour votre plaisir, n’oubliez pas soyez courtois. Madame Mercier je vous présente notre directeur régional, faites voir vos talents de suceuse, quant à moi je vais laisser la bouche de la belle Sophie s’occuper de ma queue.


Les deux salopes accroupies sucent avidement les queues qui leur remplissent la bouche. Un homme s’approche dans le dos de ma tante et commence à lui caresser les mamelles. Un autre se penche pour téter un sein de ma sœur bientôt suivi d’un deuxième qui s’occupe du second. Ma sœur est la première à gémir.


— Pierre soyez plus viril avec les seins de madame Mercier, elle apprécie les vrais hommes.


Pierre écoute les conseils et commence à pincer et étirer les tétons de ma tante qui tout en suçant commence à jouir. Les deux qui tètent les seins de ma sœur suivent l’exemple, le premier lui mord le téton et l’autre lui pince et l’étire. Bientôt on n’entend plus que les deux femelles qui jouissent, suivies peu après par les deux hommes qui se vident les couilles dans leurs bouches. Ma tante se met à genoux.


— Messieurs ma chatte et mon cul sont à votre disposition comme vous voulez ; j’accepte les doubles pénétrations vaginales et anales. Ma partenaire n’accepte que les simples.


Aussitôt deux hommes se ruent sur ma tante, le premier s’allonge sur le sol et celle-ci l’enjambe pour avaler sa queue dans sa chatte, le second accroupi guide sa queue pour la faire entrer avec celle de l’autre homme dans sa chatte. Ma tante est ravie de cette double pénétration et laisse éclater sa jouissance qui dure jusqu’à l’éjaculation des deux hommes.


— Monsieur le directeur êtes-vous d’accord de remplir le cul de madame Mercier en même temps que moi.

— Une telle invitation ne se refuse pas.


Les cris de plaisir ou plutôt les hurlements de ma tante résonnent fortement, tous les autres participants sont en cercle pour regarder le spectacle. Lorsque les deux hommes lui remplissent le cul de foutre, terrassée par le plaisir, ma tante se laisse tomber allongée sur le sol, allongée sur le dos. Sa chatte et son cul laissent couler du sperme. Ma sœur se jette sur l’entrejambe de sa tante pour récupérer le sperme et la cyprine qui coulent. Pendant qu’elle se régale en dégustant ce mélange un homme se place derrière elle pour la sodomiser, puis par un autre si bien qu’elle est baisée ou sodomisée par cinq hommes certains passant deux fois... Pour finir, sa tante lui lèche les trous à son tour tout en étant baisée et sodomisée à son tour.


Lorsque les hommes sont partis, ma tante revient avec une bouteille de champagne qu’elles vident rapidement.


— Tata j’aimerais te remplir la chatte avec cette bouteille.


Bien ouverte et bien lubrifiée, la chatte avale la bouteille de champagne, et ma tante nous gratifie d’une superbe jouissance puis c’est au tour de ma sœur de jouir la main de sa tante enfoncée jusqu’à l’avant-bras dans sa chatte.


— Continue de te dilater la chatte ma chérie, la prochaine fois c’est une bouteille qui sera à la place de ma main et tu pourras me sodomiser avec après.

— J’ai hâte de la prochaine fois et d’avoir des trous de salope comme toi.

— Le nouveau directeur est devenu accro de ces séances et je pense qu’il n’attendra pas longtemps avant de vouloir recommencer.


J’attends que les deux femmes repartent après une douche et habillées correctement avant de partir à mon tour. Je rentre à la maison et télécharge photos et films sur mon ordinateur. Deux jours après ma mère m’annonce que le week-end prochain qu’avec mon père ils se rendent chez un cousin et qu’ils seront absents du vendredi soir au lundi matin. J’envoie aussitôt un texto à ma tante lui précisant que je l’attends samedi à quatorze heures et que mes parents seront absents.


— Tu rêves ? J’ai autre chose à faire que de venir te voir.


En réponse à son message, je lui fais parvenir trois photos.


— Je serai présente à quatorze heures petit salaud.

— N’oublie pas tenue de salope.


Tous les jours, je me branle en regardant des photos ou films imaginant ma tante soumise à mes désirs. Samedi à quatorze heures ma tante sonne vêtue d’un tailleur qu’elle porte habituellement pour le travail, à la main un petit sac de sport.


— Je vais changer et porter une tenue comme tu veux, je ne peux pas me promener en ville vêtue ainsi.

— Si je te l’ordonne, tu seras obligée de le faire salope.

— Dans une autre ville si tu veux.


Je prépare une bouteille de champagne avec deux coupes et ma tante apparaît vêtue suivant mes désirs. Des talons démesurés de treize centimètres, des bas noirs accrochés à une guêpière aux seins nus et un petit bandeau en guise de jupe. Je la regarde fixement, mon érection se développe rapidement, en parfaite salope, elle tourne sur elle même pour se faire admirer. Je l’attire à moi et pose mes lèvres sur les siennes qu’elle ouvre, et sa langue tourne autour de la mienne. En même temps, je passe une main entre ses cuisses et trouve sa chatte dégoulinant sa mouille.


— A genoux salope et suce-moi !


Elle se met à genoux sans un mot, baisse mon pantalon et mon boxer pour avaler ma queue comme morte de faim.


— Doucement on a tout le temps et enlève tes mains, sers-toi juste de ta bouche.


Je suis surpris de la docilité de ma tante qui accepte mes ordres.


— Stop, j’ai le temps de jouir, maintenant regarde comme tu es belle quand tu jouis.


Je mets en marche la télévision et ma tante peut se regarder baiser et jouir. On la voit les yeux révulsés la bouche grande ouverte pendant que les deux directeurs la sodomisent. J’augmente le son, pour entendre ses cris de jouissance. Ma tante est accoudée sur un fauteuil, positionné derrière elle, j’ai une vue superbe sur sa chatte et son cul. Je pose ma main sur sa chatte et instinctivement elle écarte les cuisses pour mieux s’offrir. Mes doigts lui fouillent la chatte qui laisse couler une abondante cyprine, elle commence à jouir aussitôt et ma main abandonne sa chatte pour explorer son cul.


Je me déshabille rapidement et plante ma queue dans son vagin que je pistonne le plus en force possible, ses cris de plaisirs augmentent et je me retire pour investir son cul avec ma queue. Je ne peux me retenir longtemps, trop heureux de baiser ma tante, et décharge mon foutre dans son cul. Elle a toujours les yeux rivés sur la télévision où ma sœur lui enfonce la bouteille de champagne dans la chatte. Je décide de lui enfoncer ma main dans la chatte et je suis surpris de la facilité avec laquelle elle entre, elle est aspirée et avec une petite poussée ma main et mon bras disparaissent à leurs tours presque jusqu’au coude. Mon bras s’active tel un piston, il ressort de sa chatte et je l’enfonce à nouveau sous les hurlements de ma tante. En même temps, des jets de cyprine giclent sur le sol. Ma tante reste alanguie sur le dossier du fauteuil.


— Tu vas bien prendre une coupe de champagne, j’ai vu que tu aimais.


Assise dans le fauteuil, cuisses écartées, sa chatte continue de couler pendant qu’elle déguste son champagne. La bouteille en main, j’ai le regard qui va de cette bouteille à sa chatte.


— Tu as envie de me l’enfoncer dans la chatte ou le cul ?

— Je vais commencer par ta chatte, on verra plus tard pour ton cul ma salope.

— Je suis ta salope intégrale et totale, à partir de maintenant, tu peux me demander ce que tu veux et quand tu veux. Je pense que tu as cette envie depuis longtemps vu que tu te masturbais dans mes strings, mais j’attends ta demande.

— Il y a combien de temps que tu trompes ton mari ?

— Je l’ai toujours trompé même avant le mariage et depuis mon début comme employée de banque c’est tous les jours et souvent avec plusieurs hommes, comment crois-tu qu’une simple caissière devienne DRH sinon avec son cul. Tu ne l’imaginais pas aussi salope ta tante ?

Diffuse en direct !
Regarder son live