Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Lue 16 917 fois
  • 35 J'aime
  • 0 Commentaire

Tantine

Chapitre 1

Inceste

Ma mère et sa sœur ont presque 20 ans d’écart. J’ai tout juste 16 ans et mes premiers émois se sont tournés vers tantine. Je la trouve très sexy, toujours court vêtue, avec ses bas et sa manie de ne pas porter de sous vêtements. J’aperçois souvent son cul si elle se penche en avant et un peu son sexe si elle se penche beaucoup. Elle me fait bander. Au début je n’osais pas montrer ma bosse sous mon pantalon, jusqu’au jour où elle l’a entre aperçu: elle me souriait avec un air qui voulait dire, chiche, tu viendra me la montrer dans pas longtemps.

Un matin je prenais une douche tranquillement en me branlant comme à chaque fois. La porte s’ouvrit brusquement: tantine rentrait, l’air de rien comme si je n’existait même pas. Je commençais à débander quand enfin elle me regardait et disait: continu ta branlette. J’aime voir les garçons se faire du bien et en plus comme tu m’excite de te vois la pine à la main, je vais aussi me branler devant toi: tu verra.

Elle enleve son peignoir et se trouve totalement nue. Elle appuie les fesses contre le lavabo, ouvre légèrement ses jambes et met sa main sur son con. Je voyais ses doigts s’agiter sur sa moule. Je recommençais à prendre ma queue dans ma main et sans quitter du regard sa main: je me branlais. Je jouis avant elle. Elle continuait tranquillement jusqu’au moment où elle gémit plus fort et jouit en cachant tout son sexe dans sa main, comme pour retenir en elle sa jouissance.

J’allais sortir du bac de douche quand elle vint vers moi, se pencha et prit ma queue entière dans sa bouche: elle ne me suçât pas longtemps pour que je jouisse dans sa bouche. Elle se relevait, mon sperme dans la bouche et venait m’embrasser pour partager ma liqueur.

Depuis ce jour et sans trop nous cachés nous baisons régulièrement Elle aime faire l’amour avec moi parce que je suis jeune et que je reprends rapidement ma forme. Je suis en érection très vite: je peux là lui mettre plus vite et elle m’apprend plein de chose.

Au début, elle me demandait de lui sucer le con. Je n’arrivais pas bien, elle me guidait. Maintenant je suis devenu un as du cunnilingus. Ensuite il fallait que je lui mette la langue sur et par la suite dans le cul. Je suis devenu un adepte de cette façon de donner du plaisir à une femme. La suite logique était de la lui mettre dans le con. J’ignorai exactement comme faire. Elle prenait ma pine en main pour me guider vers sa vulve, maintenant je n’ai pas besoin d’elle pour la baiser. Il fallait que ça arrive un jour: je devais là lui mettre au cul. Je n’hésitais pas un instant. J’allais même là lui mettre à sec. Elle m’apprenait à bien lui mouiller l’anus. Je rentrais bien facilement ainsi. Elle gémissait de plus en plus fort quand vers la fin: j’étais à fond en elle: mes couilles venaient à la rencontre de ses fesses à chaque vas et viens. Je la sentais jouir autour de ma bite quand à mon tour je lui donnait tout mon sperme.

Un jour ma mère ne nous entendant pas: vint dans sa chambre voir si elle était là. Le spectacle devait être plaisant: j’étais couché sur le dos, ma tantine assise sur ma queue qu’elle s’était mise au cul tout en se branlant. Je craignais une esclandre. Je fus servi: ma mère venait embrasser sa soeur sur la bouche, lui caresser les seins et remplaçait la main de tantine par la sienne. J’avais devant moi ma tantine et ma mère qui se faisaient du bien ensemble. Tantine me laissait tomber pour s’amuser avec ma mère. Elles se mettaient en 69, se suçaient en gémissant. Elles me faisaient bander. Je ne savait quoi faire: je me branlait en attendant des jours meilleurs. Ils ne tarderont pas. Tantine revint avec ma mère, après avoir joui ensemble. Je devenait l’objet de leur désir. Ma mère venait mettre son con sur ma bouche et tantine reprenait dans son cul ma pine.

Il nous arrivent souvent de baiser tous les trois. Il nous arrive de baiser souvent avec ma mère qui est une sacrée salope.

Diffuse en direct !
Regarder son live