Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 20 936 fois
  • 18 J'aime
  • 0 Commentaire

Tatiana

Chapitre 1

Inceste

Je m?appelle Pierre et j?ai 24 ans. Il y a environ 4 ans, il m?est arrivé une histoire particulièrement agréable.

    La copine que j?avais à ce moment était partie pour plus de trois semaine chez ses parents, qui habitaient assez loin. Je restais donc seul, me contentant de l?Internet pour satisfaire mes envies sexuelles. Quelques jours, c?est marrant, mais à la longue, je m?en suis retrouvé un peu frustré.

    Après environ deux semaines, j?ai reçu la visite d?une copine, Miriam, avec qui j?avais tendance à flirter, ce qui cependant restait inoffensif, étant donné qu?elle était déjà fiancée, et que je ne tenais pas à semer la pagaille dans cette relation.

    Comme elle n?habitait pas directement dans la ville, elle en a profité pour voir en même temps une amie à elle, Tatiana une belle Russe de 32 ans. Cette dernière était un peu le contraire de Miriam qui est plutôt rangée. Comme Miriam me l?avais appris, elle était mariée avec un homme de plus de 60 ans, et le trompait régulièrement avec un joueur de basket, qui devait être assez le contraire de son mari, un Monsieur très sérieux et bedonnant.

    On s?est vu en ville avec Miriam, puis plus tard, Tatiana nous a rejoint et on est allé boire un café. Après une heure, Tatiana a proposé de nous ramener en voiture, et après avoir déposé Miriam à la gare, on s?est retrouvé a deux dans sa voiture.

    - Si tu veux, on pourrais aller chez moi, mon mari n?est pas là ce week-end, et je m?ennuie un peu, a-t-elle proposé. J?ai accepté avec plaisir, et on est allé chez elle. Elle et son mari habitent dans une grande Villa très chic, entre autre équipée d?une piscine intérieure.

    La soirée ne faisait que commencer et Tatiana et moi avons d?abord discuté un bon moment. Elle a finit par réaliser qu?elle ne m?avait rien proposé à boire, et s?est rattrapée en m?offrant du Kir Royal qui a assez vite commencé à me faire tourner la tête.

    Tatiana a choisi ce moment pour tourner la conversation vers le sexe, et m?a demandé pas mal de choses sur moi et ma copine, et de quelles pratiques nous avions coutume de faire l?usage. Je suis devenu un peu rouge et lui ai expliqué que nous étions resté assez conventionnels: on faisait l?amour ou en missionnaire, ou du côté, ou en levrette, mais c?était tout. Mais ce qui a le plus étonné Tatiana, c?était le fait que je n?avais jamais été satisfait oralement. Ma copine me suçait régulièrement, bien sûr, mais jamais ?jusqu?au bout?.

    Tatiana a semblée être amusée par cet aveu, ce qui m?a un peu gêné, et elle m?a raconté quelques aventures qu?elle avait eu. Elle a aussi décrit ce qu?elle aimait faire, et, à mon grand étonnement, la sodomie en faisait partie.

    - Ca ne fait pas mal? (quel imbécile!).

    - Non, j?aime beaucoup, parce que c?est plus étroit, et je sens mieux le sexe de mon mari en le faisant. En effet, elle ne pratiquait la sodomie qu?avec son mari, jamais avec ses amants.

    Mais elle est revenue sur la question d?avant:

    - Dis-donc, c?est vrais que tu n?a jamais eu un orgasme dans la bouche d?une fille?

    - Heu, oui, mais c?est normal, non? ?a dure toujours longtemps, chez moi, quand ma copine me fait ça. Et puis je veux dire, le goût...

    - Quoi, le goût? C?est très bon le sperme, tu sais!

    J?étais écarlate. Elle s?est mise à rire.

    - Ecoutes, je te propose quelque chose, j?aimerais que tu connaisses ce plaisir, et si tu veux je te l?offre, tout de suite.

    - ...

    Elle m?a alors embrassé tendrement, et m?a lentement poussé sur le canapé, de sorte que j?y sois allongé.

    - Détends toi.

    Elle m?a doucement enlevé mon pantalon, et c?est mise à caresser mon sexe à travers mon slip. Mon sexe me faisait rager, parce que j?étais tellement intimidé qu?il ne voulait pas grandir.

    - Je suis désolé, je crois que je ne peux pas.

    - Bien sur que tu peux. Tu vas bien voir quand tu seras dans ma bouche.

    Elle a alors descendu mon slip, et j?ai bientôt eu la sensation divine de sa bouche chaude sur ma queue. Elle avait bien sûr raison, et mon engin n?a pas tardé à prendre de l?envergure. J?étais allongé sur le canapé, elle accroupie devant moi, me branlant doucement avec ses doigts en même temps qu?elle me suçait. Je n?ai pas pu longtemps résister et j?ai éclaté dans sa bouche en gémissant. Elle a avalé mon sperme et m?a souri en s?essuyant la bouche du revers de sa main.


    J?étais assez gêné, et pour détendre la situation, Tatiana a proposé qu?on profite un peu de la piscine.

    - Oh, je n?ai malheureusement pas de maillot de bain, ai-je dit d?un air bête.

    - Qui a dit que tu en avais besoin? Moi je préfère de toute façon me baigner toute nue, je suis chez moi, alors autant en profiter. Cela te dérange?

    - Heu, non non, pas du tout! Je devais être tout rouge, parce que Tatiana m?a souri gentiment

    - Allez viens, déshabilles toi.

    Je me suis exécuté, et elle m?a imitée. Elle était très belle. Avec ses longs cheveux noirs, sa peau très pâle et une jolie poitrine. Lorsqu?elle a enlevée sa culotte de dentelle, j?ai sentie une grande envie revenir en moi. Elle avait une superbe chatte bien soignée de la même couleur que ses cheveux.

    Nous avons fait quelques brasses et nous sommes reposés vers le bord peu après. Je me suis aproché d?elle et l?ai embrassé à pleine bouche. Elle m?a rendu ce baiser, m?a enlacé. J?ai sentit son corps contre le mien, et mon sexe en érection touchait son ventre.

    - Viens, il y a d?autre choses que j?aimerais t?apprendre.

    Nous sommes sortis de l?eau, et après nous être séchés mutuellement, nous nous sommes dirigés vers la chambre à coucher. Elle s?est assise sur le lit, en s?adossant aux coussins et m?a fait signe de la rejoindre. Je me suis allongé sur elle et nous nous sommes embrassés avec plus d?audace cette fois ci. Elle a pris ma main et l?a dirigée vers sa chatte qui était déjà très humide. J?ai commencé à lui caresser lentement le clitoris avec un doigt, enduisant ce dernier de son miel. Elle s?est mise à gémir doucement et après quelques minutes m?a appuyé sur les épaules pour me faire descendre vers son sexe. Je ne demandais que cela, étant donné que dans ce domaine, au moins, j?étais un spécialiste, et j?ai commencé à lui lécher le clitoris. De temps à autre, je faisait entrer un doigt dans sa chatte qui était maintenant trempée. Au bout de quelques minutes, elle a éclatée en poussant des longs gémissement très érotiques.

    - Prends moi maintenant, je veux sentir ta bite en moi.

    Je ne me suis pas fait prié et j?ai introduit mon sexe dans le sien. Il était brûlant, et j?ai pris un plaisir fou à lui faire l?amour. Je lui ai relevé ses jolies jambes et les ai mises sur mes épaules. Elle poussait des petits cris qui m?excitaient beaucoup. Au bout d?un moment, elle s?est retournée et je l?ai prise en levrette. Sa tête était sur le coussin, ses fesse relevées, pendant que je lui tenais les hanches. Dans cette position, je pouvais voir son petit trou, et cela accentuait mon plaisir. J?ai pris mon courage à deux mains, et j?ai commencé à lui caresser l?anus avec un doigt.

    - Oui, continue, mets le moi dedans!

    J?ai usé de son miel et en ai enduit son anneau. Voyant qu?elle appréciait, j?ai commencé à appuyer jusqu?a ce que mon doigt entre doucement dans son cul.

    - Maintenant, je veux sentir ta queue!

    J?étais extrêmement excité à l?idée de sodomiser cette femme, et après avoir retiré mon sexe de sa fente, je l?ai timidement avancé vers son anus. J?ai doucement appuyé sur son cul, et comme mon sexe était trempé de sa cyprine, il est très facilement rentré. J?ai senti ses fesses se serrer et cela n?a fait qu?augmenter mon plaisir. J?ai commencé des va-et-vient et après quelques minutes j?ai senti le plaisir monter en moi. J?ai finalement éjaculé en elle dans un long râle tout en lui donnant des forts coups de butoir. Après, je me suis effondré sur le lit. Elle m?a tendrement embrassé et m?a demandé en souriant:

    -alors, ça t?as plus?

    J?ai fais signe que oui avec enthousiasme, ce qui l?a fait rire.

    Nous avons ensuite rejoint le salon et la soirée s?est poursuivie. Nous avons beaucoup discuté en buvant des cocktails, interrompant la conversation dans de longs baisers. J?ai passé la nuit chez elle, et nous avons fait encore plusieurs fois l?amour.



E-mail: Pierrebaguette@aol.com

Diffuse en direct !
Regarder son live