Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 23 797 fois
  • 107 J'aime
  • 0 Commentaire

Tendre belle-mère

Chapitre 1

Hétéro

Avant de vous conter mon aventure, je tenais à me présenter, je suis âgé de 40 ans, marié depuis 13 années et père de deux enfants, un garçon et une fille.

J?ai connu mon épouse il y a 14 années, et, par ce fait, j?ai également fait connaissance de ma belle famille.

A l?époque, ma belle-mère Christiane avait 48 ans et mon beau-père Fernand 13 de plus, c’est-à-dire 61. Dès que je les ai rencontrés, le courant est vite passé, autant avec l?un que l?autre. Mes beaux-parents sont plutôt de nature enjoués, ma belle-mère possède une certaine naïveté qui fait tout son charme.

Comme ces derniers habitent loin de chez nous, à notre regret, nous n?avons eu que peu de fois le plaisir d?aller chez eux ou eux de venir chez nous.

Les relations qui lient un gendre avec sa belle-mère se sont déroulées normalement, j?adorais la provoquer et elle répondait avec amusement, elle semblait apprécier le fait que je la ? charie ? un peu. Je n?ai rien remarqué d?inhabituel dans sa façon de me parler et d?être avec moi jusqu?il y a environ 9 ans, où les choses se sont précipitées et ont pris un tournant particulier.

Un soir, lors d?un apéritif pris en compagnie d?amis, lors de la conversation, mon épouse a indiqué à nos invités que sa mère prenait plaisir à me ? chercher ? et que nous nous entendions bien. Tout en poursuivant notre soirée, ma belle-mère a déclaré à tout le monde avoir rêvé de moi la nuit écoulée et que nous faisions, selon ses termes, ? crac-crac ?. Elle l’a dit d’un ton gêné, cette confession a amusé tout le monde, l?ambiance était très détendue, et j?ai eu droit à certaines plaisanteries de la part de mes amis. La soirée s?est finie normalement.

Mes beaux-parents sont restés encore quelques jours, aucune allusion à cette confession n?a été faite tant par moi que par ma famille.

Quelques temps après, j?ai repensé au rêve qu?avait fait ma belle-mère, son récit n?arrêtait pas de hanter mon esprit. Ne pouvant plus rester sans savoir si cette confession était vraie ou si elle avait été faite sur le ton de la plaisanterie, je me suis décidé à l?appeler pour en savoir un peu plus. J?ai profité de l?absence de mon beau-père et, après lui avoir dit quelques banalités au téléphone, je lui ai demandé si elle avait bien vécu en rêve ce qu?elle nous avait raconté à l?apéritif. Elle me confia, d?une voix troublée, que c?était vrai et qu?elle avait rêvé qu?elle et moi faisions l?amour. Ses propos m?ont troublé énormément, j?en ai profité pour lui demander comment c?était dans son rêve, elle m?a répondu que c?était très bien. Sur ces paroles, je me suis ? jeté ? à l?eau et je lui ai déclaré qu?elle ne me laissait pas indifférent, que j’avais déjà révé d’elle et que je ressentais une attirance physique pour elle. Dans un premier temps elle m?a dit qu?elle était trop âgée pour moi et que j?avais l?âge de ses deux fils, en un mot qu?elle pouvait être ma mère. Je lui ai répondu que je savais, et que cette barrière de l?âge ne me gênait pas et que j’avais toujours été attiré par les femmes mures. Elle referma la conversation en me disant qu?elle éprouvait également une attirance physique pour moi et qu?elle voulait bien débuter une relation un peu particulière, qui selon elle était ? excitante ? et quelque part ? interdite ?.

Quelques mois plus tard, mes beaux-parents sont revenus à la maison, j?étais tout émoustillé à la pensée que je pourrais peut-être avoir une relation sexuelle avec ma belle-mère. Après en avoir parlé à Christiane, j?ai décidé mon beau-père à accompagner un matin mon épouse à son travail, distant d?une vingtaine de kilomètres aller. A peine partis, je me suis rendu dans la cuisine et j?ai vu ma belle-mère debout devant la fenêtre de la cuisine, revêtue d?un pyjama deux pièces de couleur bleue en satin. Je me suis collé derrière elle et j?ai commencé à caresser ses seins sur la veste de son pyjama. Comme mes enfants étaient encore à la maison, ma belle-mère a regagné la chambre et je l?ai suivie quelques instants plus tard. Elle avait dégraffé son haut de pyjama, j?ai pu saisir à pleine mains ses seins lourds que je me suis empressé de malaxer. Je l?ai retournée, lui ai enlevé son bas de pyjama, et je l?ai faite s?asseoir sur le rebord du lit. Comme je me tenais debout, nu, elle a pris avec ses mains mon sexe en érection qu?elle a commencé à sucer. Après quelques minutes, je l?ai poussée en arrière, je me suis agenouillé devant sa chatte et je l?ai lêchée Elle a les lèvres supérieures de taille assez importante, j?en ai profité pour les saisir avec le bout des dents. Ma belle-mère s?est abandonnée, je l?ai pénétrée dans la position du missionnaire. Jamais je n?ai eu un tel plaisir lorsque je me suis abandonné en elle, je pense que c?était le fait de vivre une telle expérience que l?on pourrait qualifiée de ? tabou ?.

A plusieurs reprises, nous nous sommes revus, nous avons eu à nouveau des relations sexuelles et lorsque nous ne le pouvions pas, faute de temps, elle n?a pas hésité à me faire une fellation, pendant l’absence bien sur de mon beau-père, à chaque fois avec un plaisir intense.

Il est vrai qu?il n?est pas évident de nous voir, maintenant mon beau-père est devenu jaloux suite à des problèmes de prostate, il est âgé de 75 ans et n?admet pas ne plus pouvoir avoir de relations sexuelles avec sa femme. Il reste en permanence avec elle, il la suit partout et ne la laisse jamais partir seule. De ce fait, ma belle-mère ne peut plus venir à la maison car mon beau-père ne conduit plus et ne veut pas prendre le train. Tout ceci me manque, j?adore faire l?amour avec elle, elle n?a aucun interdit et m’a avoué n’avoir jamais essayé la sodomie et qu’elle désirerait que je l’initie à cette pratique.

Une chose est certaine, si mon beau-père venait à disparaître, ma belle-mère viendrait à la maison et serait pour moi tout seul, je n?imagine même pas ce que l’on pourrait faire lorsque mon épouse serait à son travail......

Tout ceci pour vous dire que je vis depuis 9 années une expérience sexuelle inhabituelle et très excitante.

Ayant une fille, il est vrai que dans quelques années je vais regarder mon futur gendre avec un regard particulier....

Un conseil, faites comme moi, soyez biens avec vos belles-mères...

Et qui sait, derrière leur attitude coincée ou derrière leur regard espiègle, se cache peut-être la plus cochonne des maîtresses qui ne pense peut-être qu’à une seule chose c’est d’être prise sauvagement par leur gendre..... A méditer.....

Si une telle expérience vous attire ou vous est arrivée, que ce soit d’une belle-mère envers son gendre ou un beau-père envers sa belle-fille, faites m’en part..... Amicalement...


Dickpierced@hotmail.fr

Diffuse en direct !
Regarder son live