Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 16 673 fois
  • 135 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma tendre élève

Chapitre 1

Hétéro

L’histoire que je vais vous raconter c’est passée il y a 2 ans. Je m’appel Franck j’ai aujourd’hui 37ans. Je suis marié à Juliette de 3ans ma cadette. Nous avons eu 2 enfants qui ont 17 et 13ans. Je suis professeur de Français.


Je suis les élèves de la seconde jusqu’à l’épreuve de français qui a lieu à la fin de la première.

Je ne me suis jamais senti proche d’une élève jusqu’à Emilie. Quand elle est arrivée dans ma classe elle avait 15ans, rousse, des cheveux longs et des taches de rousseurs. Elle était de taille moyenne et d’allure sportive. Ce qui m’a marqué la première fois c’est son regard. Elle a des yeux bleu turquoise magnifiques. Quand mon regard croise le sien je reste émerveillé. Quand on est prof on voit évoluer nos élèves, grandir prendre de l’assurance en eux. Et j’ai vu Emilie grandir devenir chaque jour un peu plus femme. Quand l’été est arrivé et que j’ai du dire bonne vacances à mes élèves pour la première fois j’étais triste. Je ne voulais pas rester loin d’Emile durant 2 mois. Je me suis dis vivement la rentrée pour que je puisse la revoir.


En Septembre quand la rentrée a eu lieu, mon coeur battait la chamade. J’avais hâte de revoir Emilie. Durant cette année dès que je le pouvais je me rapprochais d’elle pour sentir son parfum. Tous les ans avant le bac, je reçois chaque élève dans une pièce afin de leur donner courage et de les orientés. Je les ai donc reçu un à un. Quand le tour d’Emilie est arrivé j’étais assez nerveux car c’était la dernière fois que je lui parlerais. Nous avons d’abord parlé de l’examen puis je lui ai dis que j’étais triste car c’était la dernière fois que je croisais son regard. Au début j’ai cru qu’elle allait partir mais elle m’a sourit et elle a relevé son visage et nous nous sommes regardé quelques secondes mais c’était l’équivalent d’un an. Puis elle ouvrit ces lèvres et elle me dit. En juillet je travaille mais en Août je reste chez moi, sans mes parents qui vont en vacances dans la famille. Si vous voulez de nouveau vous perdre dans mes yeux appeler moi, elle me prit la main et me nota sur ma paume, elle se leva et sortie.


Avant de rentrée chez moi, je décidais de l’appeler pour vérifier le numéro, je suis tombé directement sur elle. Elle m’appela d’abord par mon nom, je lui ai dis qu’elle pouvait me tutoyer et que je me prénommé Franck.


Nous avons parlé puis je lui ai demandé ce qu’elle faisait en Juillet. Elle aidait le père de son copain dans sa ferme mais elle comptait quittait son ami pour être libre en Août. Surprit je lui ai dis que j’étais marié et elle m’a répondu je sais mais comme il est toujours avec elle si elle le quitte pas il sera impossible de ce voir. Avant de raccroché je lui ai dis je t’embrasse et elle me retourna ce baiser. Le jour des résultats j’étais présent et elle est arrivée avec son copain. Quand elle lut qu’elle avait la moyenne elle était heureuse. Nos regards ce sont croisés mais trop de monde était présent pour nous rapprocher. Son ami qui a voulu l’embrasser pour la félicité n’a pas eu le plaisir d’embrasser ces lèvres. Elle ne lui donna que sa joue. Elle m’envoya quelques texto en Juillet me disant qu’elle s’ennuyait et qu’elle avait hâte d’être en Août. Fin Juillet elle m’a envoyé un texto me disant qu’elle était célibataire et qu’elle était de retour chez elle d’ici une semaine.


Elle prétexta à ces parents que des amis venaient la chercher, pour ma part ma femme étant au travail j’étais libre toute la journée. Son train est arrivé en gare vers 13h. Ne voulant pas être vu, je l’ai attendu dans le parking. Quand je l’ai vu, je suis sorti de suite de la voiture et je suis allé vers elle. J’ai posé sa valise, je l ai pris dans mes bras et nous nous sommes donné notre premier baisé. D’un commun accord j avais réservé une chambre d’hôtel pour qu’on puisse ce retrouvé tous les 2.


Quand la porte s’est refermé, nous nous sommes regardé, je me suis approché d’elle nos lèvres se sont frôlé avant de s’unir. Nous voulions prendre notre temps mais la passion était trop débordante. Nos mains sont parties à la recherche de nos courbes. Son chemisier ne résista pas longtemps à mes mains et il alla rejoindre ma chemise à même le sol. Je l’ai prise dans mes bras et je l’ai couché sur le lit. J ai commencé par embrassé et caresser ces jambes, ces cuisses, ces hanches mais je ne lui ai pas ôté sa jupe. Puis je pris possession de son ventre avant de dégrafer son soutien gorge et de pouvoir enfin caresser et embrasser ces seins. Ca faisait 2 ans que j’attendais ce moment et enfin elle était à moi. Par la suite elle se mit sur moi et elle commença à découvrir mon corps. Elle ôta mon pantalon, ces douces mains caresser mon sexe par-dessus mon caleçon. Puis elle m’ôta mon dernier vêtement j’étais nu devant elle, elle me caressa puis lentement elle descendit ces lèvres jusque à mon sexe. Avec sa langue elle me titilla mon gland puis ces lèvres s’entrouvrir et mon sexe disparu dans sa bouche. J’étais aux anges, Emile, mon élève préféré était en train de me sucé alors que si je désir que ma femme me fasse la même chose je dois presque la suppliée. Sentant que je n’allais plus tenir longtemps je lui ai demandé d’arrêter. Je les allongés sur le dos, j ai commencé à l embrasser et mes mains ont ôté les derniers tissus que cacher son corps. J ai caressé son sexe avec un doigt, elle était toute trempée. Elle ouvrit un peu plus les cuisses pour faciliter mon exploration. Après mes doigts ma langue a prit possession de son entrecuisse. Pendant plusieurs minutes elle subit l’assaut de mes coups de langue. Ne pouvant plus me retenir je suis remonté vers son visage, je l’ai regardé tendrement, nous nous sommes embrassés et au même moment mon sexe la pénétra. Après plusieurs minutes de va et viens j’ai joui en elle. Elle reçu mon sperme au fond de son intimité. Nous sommes resté enlacé le reste de l’après midi. En fin de soirée on a fait un 69 et nous avons joui en même temps. Par la suite nous nous sommes habillés et je l’ai raccompagné chez elle. Quand elle est partie je l’ai suivi durant plusieurs minutes avant de rentrer chez moi. Sur le trajet j’ai réalisé que j’ai eu une relation avec une jeune fille de l’âge de ma fille et le plus troublant c’est que je ne me sentais pas coupable.


Tous les mercredis après-midi nous nous sommes retrouvés pour consumer notre amour interdit. En Décembre nous devions passer une journée complète à 2. Mais elle m’a annoncé que ses parents voulaient que sa soeur vienne avec elle faire les magasins (c’était l’excuse qu’elle s’était trouvée). Elle m’a promis de lui parler pour trouver une solution. Un lundi matin, j’ai trouvé un message dans mon casier de prof. Elle me disait que pour Mercredi y’a pas de problème mais elle ne sera pas toute seule.


Le Mercredi elle est arrivée vers 10h au lieu du rendez-vous habituel avec Ludivine, sa soeur d’un an sa cadette. Je l’avais déjà croisé en raccompagnant Emilie chez elle. Elle m’a fait la bise, ma petite chérie m’a offert ses lèvres. Elle me dit qu’elle l’avait mis au courant pour nous 2. Je leur ai demandé le programme de la journée. Elles répondirent en même temps, on peut commencer par faire les magasins, mais pour éviter d’être reconnu nous avons fais un peu de route pour trouver un centre commercial qui n’étais pas près de chez nous.


Elles ont fait quelques essais de jupes et autres vêtements. Emilie a essayé quelques vêtements sexy et elle quand elle me montra le résultat final elle me dit : j’adorerais que tu me les enlève alors que sa petite soeur était à côté. Nous avons acheté 2/3 vêtements puis nous avons continué nos achats, nous sommes passés devant un magasin de sous-vêtements et mon petit coeur me demanda d y rentrer. Emilie et Ludivine ont choisi plusieurs ensembles et nuisettes qu’elles ont été essayé. Emilie essaya son 1er ensemble blanc qui la rendait très sexy. Ludivine n’osa pas nous montré le 1er ensemble sur elle mais Emilie a insisté pour la voir. Elle entrouvrit la porte de la cabine pour que sa soeur la voie. Elle lui dit qu’elle était super jolie et elle ouvrit un peu plus la porte pour que je puisse aussi la voir. Elle est devenue toute rouge quand elle vit mon regard ce poser sur elle. Emile me demanda mon avis, j’ai répondu quelle était magnifique et que l’ensemble mettait son corps en valeur. Je leur ai payé à toutes les deux un ensemble. Pour me remercier Emile m’offrit ces lèvres lors d’un long et tendre baiser. Sa soeur me gratifia d’un baiser sur la joue. Emilie ma regarda et elle a vu dans mon regard que j’aurais préférer autre chose.... Elle me sourit avant de dire quelque chose à sa soeur à l’oreille.

Mais la fin de journée arrivée à grand pas. Il était l’heure pour les 2 soeurs de rentrer chez elles.


Nous nous sommes arrêtés près de chez elles. Nous nous sommes dis au revoir, Emilie ne voulait pas partir, nous sommes restés enlacer un petit moment et elle me dit la semaine prochaine on passe la journée au lit et elle m’embrassa. Ludivine qui n’avait rien perdu de notre conversation eu un large sourire. Elle s’approcha, elle me dit qu’elle avait passé une très bonne journée. Je lui ai répondu que le plaisir était partagé. Puis elle m’embrassa sur les lèvres mais elle ne m’a pas offert sa langue.


Je les ai regardé partir, j’étais triste, j aurais voulu courir vers elle et leur dire je vous enlève on part vivre à 3. Je suis revenu à la réalité, je suis remonté dans la voiture avant de rentrer chez moi.



Cette aventure ne s’est pas arrêtée là. Si vous souhaitez savoir la fin de l’histoire faites le moi savoir.


franck

franck_emilie@jubii. Fr

Diffuse en direct !
Regarder son live